Tag: binégativité


Est-ce qu’un homme qui se définissait comme homosexuel ne pourra ...

Bonjour à toute l'équipe, Je n'ai pas trouvé sur mon cas particulier, sur votre site de réponses qui est très bien fait au passage, je me permet de vous écrire donc ! Voilà sur mes 18 ans, je m'étais découvert gay et je voulais vivre avec des hommes. Je n'ai jamais fait de comingout, je voulais me laisser le temps de m'explorer et me sentir prêt avant ou après quand j'aurai rencontré l'homme de ma vie. J'ai fini par rencontrer 2 hommes sur mes 21 ans mais ça n'a pas été concluant. Et sur 22 ans, j'ai rencontré une fille qui m'a dragué au cours d'une soirée, sensible à son charme, je suis sorti avec elle alors que je n'aurai jamais eu l'idée de draguer une femme jusqu'à ce jour. Cette première fois avec une fille m'a totalement bouleversé, même si ma relation n'avait pas duré plus d'un moi, je ne savais plus trop si j'étais gay. J'ai ensuite rencontré une nouvelle fille, et c'est passé la même chose avec un énorme doute sur ma vraie orientation.A chaque fois, ces filles m'ont apporté quelque chose que je n'ai pas retrouvé chez les garçons connus à 21 ans, comment dire, elles m'ont comblé une sorte de manque affectif. Je suis à nouveau avec une femme depuis 1 an, qui m'a abordé au cours d'une soirée et qui m'a très vite subjugué, et comment dire, tout s'est accéléré très vite depuis cette première rencontre. Nous sommes maintenant très amoureux l'un de l'autre, elle est venue s'installer chez moi avant le premier confinement qui nous a permis de nous découvrir et nous connaître entièrement. Notre amour est devenu tellement fort que j'ai décidé de m'engager auprès d'elle toute ma vie (mariage) et c'est réciproque pour elle. Je ressens toujours des attirances sexuelles pour les hommes, en revanche, je ne ressens plus l'envie de tomber amoureux d'un homme ou de faire l'amour avec un homme, jusqu'à la fin de ma vie. Mais, quand je vais sur les réseaux sociaux lgbt, je lis plein d'expériences négatifs d'hommes gays qui se sont mariés avec une femme ou qui se sont découverts gay durant leur mariage, et ça a été la catastrophe pour ces derniers et leur femme. Certains me disent en MP avec de bonnes intentions louables que je dois être honnête avec moi-même parce que si je suis homo, ma relation va tourner court, je vais être malheureux et je vais la rendre malheureuse. Ce discours me culpabilise beaucoup; déjà, notre différence d'âge (elle a 19 et moi 25) est un peu mal vue par certaines personnes et me culpabilise. Je me sens totalement épanoui dans ma relation actuelle et elle se sent totalement épanouie à mes côtés.Je sens que je serai toujours épanoui avec elle toute ma vie. Personnellement, mon orientation n'a plus aucune importance, et je me dis ce n'est probablement pas le hasard si j'ai connu 2 autres femmes coup sur coup avant elle ! Actuellement, je ne me sens ni gay, ni hétéro ni bi mais simplement authentique avec moi-même. Mais j'ai des petits doutes de culpabilité en tête. Est ce que ces personnes, qui disent qu'une personne originellement homosexuelle ne peut pas s'épanouir dans une relation hétéroromantique et va faire souffrir l'autre, ont elles raison ? J'ai commencé à développer un sentiment de culpabilité et de doute sur mon futur avec ma future femme ? Gun