Tag: belgique


Comment je peux dire à ma mère que je suis ...

Bonjour/bonsoir, Je me demandais comment je pouvais dire à ma mère que je suis pan et gender fluid.. La relation avec ma mère et moi à toujours été compliquée et le dialogue presque jamais présent. Par contre, du côté de chez mon père, tout est plus simple et plus doux. J'ai réussi à tout lui dire et j'ai appris qu'il était pan comme moi. Ça m'a beaucoup soulagé de tout lui dire mais le problème c'est qu'il m'a dit d'aussi le dire à ma mère. Je sais vraiment pas comment faire, je m'assume totalement devant tout le monde mais... Je sais pas... C'est plus compliqué avec ma mère. Je sais pas si c'est normal.. J'avais aussi une autre question. Je me demandais, si les bandages (normaux) sont dangereux si on veut les utiliser pour cacher la poitrine. Car j'avais lu beaucoup d'articles contradictoires qui parlaient de tout ça. En tous cas je tenais à vous dire nous écouter, nous aider à mieux comprendre qui nous sommes, à nous épanouir, etc.. Merci pour tout. (Désolé pour toutes les fautes d'orthographe, j'ai mal dormi hehe. Et aussi désolé pour le pavé que j'ai écrit ) Shawn


Je vis de la transphobie à l’école et je ne ...

Je m'appelle Alex , j'ai 13 ans , bientôt 14 . Je suis genderfluid , mes professeur et me amis sont au courant , certain.e.s ne le respect pas forcément mais beaucoup me soutiennent . A l'internat , rien que le fait d'entendre le nom " Alex " au lieu de mon dead name les insupportes , et a chaque fois que une de mes amies a l'internat m'appelle Alex devant de le éducatrices , elles me crient dessus devant tout le monde et disent , je cite , " Elle s'appelle *deadname* et sur sa carte d'identité il est marquer que c'est une fille donc arrêtez de l'appeler comme ça parce que un jour nous risquons de lui tomber dessus et je crois pas que sa plaira a sa mère " , et sa commence vraiment a me faire du mal toute cette situation je ne sais vraiment pas comment aborder le sujet avec les éducatrices . Et je ne suis pas encore prêt.e a faire mon coming out a ma mère . Je suis vraiment a bout de tout ça , j'ai vraiment besoin d'aide. Comment pourrais je aborder le sujet avec elles ?


Comment dire à mes amis que je veux qu’ils arrêtent ...

Bonjour, je suis un garçon transgenre et je ne sais pas comment dire à mes amis que je veux qu'ils m'appelle Noah, pas par mon dead name, j'ai envie qu'ils me genrent correctement. Je leurs est déjà demandé mais ils semblent ne pas vouloir m'appeler Noah. Comment faire pour qu'ils me genres correctement ? Je voudrais me faire un amis ou même plusieurs qui sont transgenre. Je suis un gars trans et je voudrais pouvoir avoir des amis qui le sont aussi. Je me sent souvent seul car mes amis ne le sont pas et je voudrais me sentir moin seul pouvoir parler de ma trans identité à qu'elle qu'un qui me comprendras. Je voudrais avoir un amis ou plusieurs de mon âge avec qui ont pourraient parler de notre trans identité, comment faire pour trouver un ami comme moi ? Désolée si je me suis répété. Merci Noah.



À cause de l’intimidation homophobe, je ne sais plus trop ...

Bonjour Alterheros, j'espère que vous pourrez me donnez des conseils à mes différents soucis. J'ai 17 ans. En premier, on se moque de moi à l'école tous les jours depuis que je suis entré au collège à 11 ans et je peux vous dire que le confinement est une bénédiction pour moi (comme les vacances scolaires) contrairement à beaucoup et je voudrais que ça dure une éternité, mais ça ne durera pas. Comment faire cesser les moqueries ? M'inscrire à un sport de combat pourrait il me permettre de me faire respecter par les autres ? Parfois, on se moque de moi en me traitant de "pd" ou "sale pd" et autre insulte homo pour me rabaisser alors que je ne fais rien pour ressembler à une personne homosexuelle. Pourquoi ? Est ce lié à je ne suis jamais sorti avec une femme ? Comment faire pour séduire une fille, sortir et coucher avec elle, je suis vraiment un loser et je ne me sens pas bien dans ma peau ? Je suis très renfermé sur moi même, je suis timide et incapable de me défendre face aux moqueries, je ne sais pas pourquoi. Des conseils ? Ces derniers temps, je passe de plus en plus de temps sur la pornographie, même si je sais que ce n'est pas la réalité, je me sens très seul romantiquement et je ne sais pas comment combler ce vide. Des conseils ? Mais voila, je consomme de la porno gaie maintenant, ça me plait beaucoup et je m'identifie comme gay à ces moments là, et des mecs à l'école me plaisent de plus en plus, autant que certaines jolies filles, en fait c'est depuis mes 11 ans que je rencontre des gars qui me plaisent autant qu'une fille, chaque année, je ne peux pas le nier ! Mais je suis de plus en plus démuni à cause de toutes ces moqueries, donc je suis bloqué avec les garçons pour sortir avec et je ne sais plus trop si je veux sortir avec une fille pour être simplement mieux dans ma peau et me valoriser auprès des autres ou par amour. Je vendrai actuellement mon âme au diable pour sortir et coucher avec une femme pour être mieux vu socialement, mais aussi pour savoir ce que ça fait un rapport sexuel avec une femme. Mais en même temps, je voudrai par moment pouvoir sortir avec un garçon, mais ce n'est pas possible, je vais mourir si je fais ça, ça finira par se savoir et je ne suis pas prêt à le supporter, on se moque déjà trop de moi. Par moment, pour me sentir moins seul, je voudrai juste un rapport sexuel avec un garçon, ça suffirait, mais ça n'arrivera pas si je ne sors pas avec un garçon, alors que j'ai quand même envie de vivre avec un garçon par moment. Puis je n'oserai jamais aller vers un homme sans savoir au préalable s'il est homosexuel. Donc, quels conseils me donnerez vous pour séduire des femmes ? Aller sur des sites de rencontre ? Il faudrait que j'arrive à sortir avec une femme pour faire taire les moqueries et aussi pour savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec une femme pour me rassurer sur mon hétérosexualité. Je voudrai rester hétérosexuel pour la vie et pas rester homosexuel, comme j'ai l'impression de l'être par moment, parce que j'ai encore plus envie de savoir ce que ça fait une relation sexuelle avec un homme qu'avec une femme, mais l'homosexualité a beaucoup d'impacts négatifs pour soi et je ne pourrai jamais les supporter actuellement. Je vous parle que de sexe mais parce que dans le passé je suis déjà tombé amoureux de filles mais ça n'a jamais marché, on s'est même moqué de moi et je me sens dans l'incapacité à aimer quelqu'un de nouveau à cause des moqueries, encore moins une fille. Et aussi c'est parce que j'ai l'impression que personne (femme ou homme) ne pourra m'aimer un jour, aucune femme ne m'a jamais fait comprendre qu'elle pouvait s'intéressait à moi. Je serai toujours seul et donc, j'envisage uniquement des rapports sexuels avec les personnes (pour cette raison j'ai mis aromantique dans mon orientation romantique), uniquement avec les garçons de préférence si c'était possible, ça semble plus facile et plus simple le sexe avec les hommes. Si cela était possible sans les impacts négatifs liés à l'homosexualité, ça ne me dérangerait pas au fond de connaitre que des rapports sexuels gays même si ça pourrait me manquer de ne jamais connaître de rapports sexuels avec une femme, . C'est compliqué et je ne sais plus trop où j'en suis en termes d'orientation, vivre ou ne pas vivre avec un homme ou une femme un jour, avoir des relations sexuelles avec un homme ou une femme un jour, toutefois si j'ai la chance que ça m'arrive un jour !


Comme se préparer à une première relation sexuelle lesbienne?

J'ai 17 ans et jai envie de vivre avec toute sorte de filles, tou le temps, depui longtemps, mai j'ai toujours eu des apprehensions et des peurs à ça. Tout a changé avec la première fille que je connais lesbienne dans mes amies, je croi que j'attendai de voir une fille ouvertement amoureuse d'autres filles pour mautoriser à aimer des filles, cette fille est devenue mon modèle, mais je n'ést jamais rien dit. Mon coeur s'emballe trop quand je la voi, par le fait que je sai qu'elle est lesbienne et donc je pourrai vivre quelque chose avec elle. Elle a du le voir, je rougis toujours devant elle, mai elle ne ma jamai fai d'avance. J"ai alors peur de m etre emballée comme une idiote par quelle soi lesbienne et pas par la personne, et quelle le ressent et pour ca quelle ne fait aucune avance. Ou est ce quelle n'a pas deviné que jétais comme elle ? C possible ? Jai aussi peur de vivre une relation homosexuelle avec cette fille, meme si jai tres envie de ça. Comme sy preparer a faire lamour avec une fille ? C ca qui me bloque ou je narrive pas a accepter a l'être par homophobie interieure ? Comment trouvé le courage de lui parlé de mes sentiment et de lui avoué que je sui comme elle pour quelle m'aime en retour ? Comment savoir si je sui bien amoureuse d'elle et pas attirée simplement par son orientation ? Et si c son orientation qui mattire, je peux etre en amour avec elle, c acceptable pour enfin vivre mes attirances ? Je ne sais pas ou je suis, mé je voudrai enfin etre en amour avec une fille, etre avec elle si c possible, pourquoi c difficile ? Amélie


Je suis une femme trans et j’aimerais faire ma transition, ...

Bonjour, je m'appelle Léa et j'ai 22 ans et on m'a assigné homme à la naissance. J'ai commencé à me poser des questions sur mon identité de genre vers l'âge de 15 ans. Le chemin pour accepter mon identité telle qu'elle est aujourd’hui fut très long. Je suis d'abords passée par une très très longue phase de questionnement ( environ 4 ans ) et puis par une phase d'acceptation ( environ 2 ans ). Depuis 1 an environ maintenant je suis sûr au plus profond de moi que je suis une femme et que je l'ai toujours été. Mais le problème c'est que je n'arrive pas à faire le premier pas et à m'ouvrir au monde. Je me sens rongée de l'intérieur petit à petit. La plupart du temps, j’enfuis toutes ces émotions au fond de moi et j'essaie de ne pas penser à qui je suis réellement ( pour ne pas devenir folle ). Mais la vie me rattrape souvent très vite et chaque jour je ne peux m'empêcher de penser que je vis dans le mauvais corps. Je passe alors par de très grosses périodes de dysphorie, des semaines où je n'arrive plus à dormir et où à chaque seconde je pense à me détruire... J’aimerais faire ma transition, je pense que c'est ce que je souhaite le plus au monde. Mais je sais bien que la vie n'est pas une utopie. J'ai 2 problèmes majeurs qui s'opposent à moi. Le premier est ma timidité. Je suis absolument terrorisée à l'idée de voir un psy. Et même si je me persuade que c'est un acte tout à fait normal, rien que d'en appeler un pour prendre rendez-vous me terrifie. Et l'idée que je tombe sur un mauvais psy ( il y en a beaucoup dans la profession ) me bloque car je sais que ça détruirait toute ma confiance en moi que j'ai gagné si durement et que je rebrousserait chemin à jamais. Ma deuxième grande peur, si j'arrive à passer la première étape, est tout simplement de trouver du travail. En effet, je suis étudiante Bio-ingénieur depuis 4 ans maintenant et je compte encore faire de longues études pour m'assurer un avenir. J'en ai conscience depuis mon plus jeune âge et je sais qu'il faut travailler dure pour atteindre ses objectifs. Je sais que c'est un peu triste de dire ça mais je trouve que dans notre société actuelle, pour bien vivre et être heureux, il faut de l'argent. Je viens d'une famille de revenu assez modeste et je sais quelle importance à l'argent. Je veux tout simplement qu'en allant faire les courses plus tard, je ne me pose pas de questions à propos de mon revenu et que je m'achète ce qui me plaît. Tout ça pour dire que je sais que notre monde n'est pas un monde de bisounours et que lorsque j'aurai transitionné de nombreux employeurs ne voudront plus m'embaucher même si j'ai le plus beau des diplômes. Donc toutes mes années d'études et d’acharnement n’auront servies à rien. Je suis donc divisée entre 2 côtés. Soit j'arrête de me mentir à moi même et à tout mon entourage comme je le fais depuis des années mais je prends alors le risque de ne jamais atteindre mes objectifs et mon métier de rêve. Soit je continue de vivre comme je le fais depuis 22 ans et je ne subirai aucune discriminations. Mais est ce que j’arriverai à tenir le coup ? De plus en plus souvent, je regarde par la fenêtre et je pense l’impensable. Je suis dans une impasse, je ne sais plus quoi faire. Auriez-vous des solutions à mes problèmes ? Juste des petites astuces pour le premier ça serait déjà cool ;) Merci, Léa.



Je me pose beaucoup de questions quant à cette attirance ...

Je suis attirée par les garcons et je ne me vois faire ma vie qu’avec un garcon, mais depuis que je suis petite j’ai toujours dit qu’un jour j’aurai une aventure avec une fille. Je ne sais pas si c’est par curiosité ou si c’est parce que je ressens un réel truc pour les filles. Pour faire simple, je suis en couple avec un homme qui m’attire autant sexuellement que émotionnellement seulement de plus en plus cette envie de tester qqch avec une fille revient et je me suis a plusieurs reprises surprise entrain de regarder des filles masculines en me disant qu’elles étaient vraiment belles et je pense réellement qu’il y avait de l’attirance. J’en ai deja touché un mot à mon copain a qui j’ai dit qu’un jour je souhaiterais tester, il n’est pas trop pour d’ailleurs car il aurait le sentiment que je le trompe. C’est pourquoi pendant une rupture c’est la premiere chose qui m'a traversé l’esprit : j’ai flirté avec une fille sans aller plus loin parce que je pense ne pas etre prete (je dois me faire à l’idée) mais ca m’a bcp plu Ce que je ne sais pas c’est si du coup je suis bi ou si je suis une hetero curieuse, ou je ne sais pas je me pose beaucoup de question quant à cette attirance que je ressens envers les femmes masculines car je me dis que c’est peut etre aussi juste parce que elles sont masculines, je suis un peu perdue





Je suis prête à débuter ma transition. Comment dois-je procéder?

Je suis prette , je veux etre moi à 100 % , j'ai trop attendu et la vie est bien trop courte... Je veux commencer ma transition mtf , mais je ne sais pas par quoi commencer et où aller :( Dois-je commencer par aller chez un psy ? Si oui , aurriez-vous les coordonnées d'un bon psychologue ( je vis en Belgique ) qui comprends le sujet car je suis très timide et pour moi c'est déjà un grand pas vers l'avant de commencer les démarches :) Existerait -t'il des consultations en ligne ? Se serait plus simple pour moi ;) Merci , Léa . PS : Je peux entammer les démarches toute seule , j'ai 18 ans ;)