Tag: autisme


J’ai plusieurs questions sur mon genre, mon orientation sexuelle, le ...

Salut, J'ai 16 ans et je me pose quelques questions j'espère que ce sera possible de trouver ici des réponses. 1) Est-ce qu'on peut être à la fois transgenre et non-binaire ou genderfluïde ? Je pense que je pourrais être transgenre, parce que je ne m'identifie pas à mon sexe de naissance (fille), mais en même temps je me demande si je ne pourrais pas être non-binaire, car je ne m'identifie pas complètement au genre masculin. C'est certain que je m'identifie toujours légèrement plus comme un garçon, mais jamais totalement. D'autres jours, j'ai aussi l'impression de n'être ni un garçon, ni une fille, ni un mélange des deux juste une personne. Est-ce possible ? 2) Je me considère présentement comme polyamoureux.se et pansexuel­­.le, mais dû à mon autisme j'ai beaucoup de difficultés à comprendre l'amour au point ou parfois je me demande même si je peux aimer quelqu'un de cette manière. Est-ce, là aussi, possible ? Lorsque je m'imagine plus tard, je m'imagine avec une autre personne et des enfants tout ça, mais je ne suis jamais tombé.e amoureux et tout et je m'inquiète un peu sachant que dans tout mes amis je suis probablement la seule personne à ne jamais être sorti.e avec quelqu'un. 3) Si je veux, par exemple, une vie de triade (un genre de couple à trois), est-ce possible d'avoir et d'élever des enfants ? Quels conséquences cela aura-t-il ? C'est la vie que je veux et je me dis que personne d'autre n'a son mot à dire là-dedans, mais je n'ai pas forcément envie que quand mes enfants iront à l'école ils doivent expliquer à leurs camarades pourquoi eux ils ont trois parents ou du moins deux parents biologiques et un troisième qui les élèvent aussi. Alex.


Je crois être autiste, est-ce seulement pour l’attentiont? Devrais-je en ...

Bonjour! Je suis Ciel (il/iel/elle), ceci est la troisième fois que je viens vous poser une question. Cette fois ci, je vous écris car je suis "obsédé" par une question depuis environ un mois. Je suis souvent sur tiktok et j'ai étrangement atterri sur le côté 'neuroA' de celui-ci. Et je me suis reconnu avec des personnes autistes. Je sais bien que cela est bien loin d'être un diagnostic alors j'ai rapidement abandonné cette idée (que je puisse etre autiste) mais cette question est restée dans ma tête. Par curiosité (et sachant que vous traitiez ce genre de questions) je suis venu voir les questions posées et ai fait les tests que proposais une réponse. Il se trouve que la majorité des résultats se rapproche de la moyenne des personnes autistes (un m'a même conseillé de consulter un professionnel... ^^'). Je suis très troublé et ne sais pas vraiment comment réagir... Si ce n'est une difficulté à sociabiliser je ne vois pas en quoi cela me compliquerait la vie (en partant du principe que je sois autiste). Dois-je en parler à quelqu'un ?(autre que vous je veux dire) J'ai l'impression de faire ça pour l'attention, et je sais ce qu'est le syndrome de l'imposteur, mais cette fois ci j'ai sincèrement cette impression (étant plutôt seul) Je n'ai pas très envie que les autres se disent ça aussi... Enfin, pour terminer cela je m'excuse pour cette looongue question. J'ai probablement utilisé celle-ci comme une manière de me confier et alléger un peu toutes ces pensées. Bref ! Encore une fois merci pour tout votre travail :)


Mon chum est autiste et nous recherchons le bon lubrifiant, ...

Mon chum est autiste et a une aversion pour la texture du lubrifiant à base d'eau, même ceux de bonne qualité que nous avons essayé. Nous utilisons du lubrifiant de silicone pour le sexe anal, mais on ne peut pas l'utiliser pour le sexe vaginal car ça irrite mon vagin. Nous n'utilisons pas de condom, donc en théorie on pourrait utiliser du lubrifiant à base d'huile, mais j'ai déjà essayé d'en acheter et cette fois-là c'est sa peau à lui qui était irritée. Je commence à être découragé. Je me dis que je pourrais essayer un autre lubrifiant à base d'huile, mais je ne sais pas lequel. Ou peut-être un lubrifiant mixte? J'ai besoin d'aide! Merci beaucoup <3



Je fais un peu d’anxiété sociale et j’ai un grand ...

Bonjour belles personnes! Je suis une femme de 25 ans et n'ai pas eu beaucoup d'expériences sexuelles, j'ai seulement eu un copain pendant 4 ans. Je me sens très prude quand je parle de ma sexualité, en entendre parler j’adore, mais parler de MA sexualité je bloque et je me ferme. Quand j'étais avec mon copain, je n'avais pas d'imagination et je n’étais rarement voire jamais excité envers lui, et je n'étais pas à l'aise vraiment de parler avec lui de ce qui me plaisait car je ne savais pas et les "on pourrait essayer ça" étaient seulement des hypothèses et ne se faisait jamais, la gêne aussi me bloquait complètement! (Aussi je n’étais pas réellement amoureuse de lui, mais j’essayais fort de me convaincre) Fourrer/faire l’amour, Je ne sais pas, je trouvais ça drôle et bizarre, mon cerveau n'est pas capable de voir ça comme quelque chose de naturel. Les fois que j’appréciais vraiment c’est lorsque c’était éducatif dans le sens ou ça devenait un jeu : si je touche là qu’est-ce que tu ressens et là et là et là, mais je n’étais pas excité par lui, mais j’appréciais le moment. Je ne suis pas capable de prendre ma sexualité comme quelque chose de sérieux, je trouve cela trop étrange et je ne sais pas pourquoi. Je me masturbe oui, mais c'est physique, je ne regarde pas de pornographie car ça me rend mal à l'aise et me fait sentir incompétente. J’adore écouter des podcasts et des trucs éducatifs queer/hétéro sur la sexualité, je trouve cela très intéressant. Cependant, je n'arrive pas à trouver ce qui m'excite ou appliquer les réflexions que j'ai développé à travers mon éducation dans ma propre sexualité. J'ai pensé à l’asexualité ou à la demi-sexualité, mais j'avais développé un lien fort avec mon copain, mais je n'étais pas excité par lui. Et je ne crois pas non-plus être asexuelle (je ne pense pas l'être). Et récemment, j’ai eu une date, on a fini par s’embrasser, mais même le french, ça m’a rien fait et c’était juste malaisant à la fin! Mais le gars je l’aimais bien, vraiment de mon goût et très beau, il était parfait, j’aurais pu tomber en amour drette-là avec! Je fais un peu d'anxiété sociale. J'ai peur d’avoir l’air immature et de pas comprendre les signes et c’est exactement ce qui se passe, mon radar sexu est brisé. Je ne comprends pas les codes sociaux de la sexualité. La question pourrait être suis-je neuro-divergente dans ce spectre? Merci pour votre temps! J.


Avez-vous des tests pour savoir si je suis autiste?

Bonjour, C'est encore moi, ici, je vais juste faire un petit point et introduire la question du moment. Pour le moment, je suis très angoissé et je ne sais pas trop pourquoi, par contre, je fuis dans le PORN et la masturbation. Et au vus des rêves que je fais, je me dis que cela n'est pas la solution. Et puis, il y a un truc qui me turlupine... et la question est autisme... J'ai fais une fois un test sur internet et cela allait dans ce sens, et donc j'aimerais savoir si vous avez des tests ou lien qui pourrait m'aider à voir clair sur ce sujet. D'ailleurs, Aspie-Quiz réalisé ce jour, me donne : Votre résultat Aspie: 112 de 200 Votre score neurotypique (non autistique): 67 de 200 Vous êtes très probablement Aspie


Je suis Asperger et j’ai eu beaucoup de mal à ...

Bonjour, je suis actuellement en transition hormonale. Mais mon entourage ne me soutient pas. En ce moment, je fréquente le samsad de ma région (centre d'aide pour personnes handicapées)comme je suis Asperger. J'ai eu bcp de mal à les convaincre que prendre des hormones était important pour moi. Malgré tout, l'infirmière et la psychologue restent sceptiques. Je leur ai proposé de prendre contact avec une asso trans locale. Rien n'a été fait! J'ignore si elles sont transphobes ou juste ignorantes. En tout cas, c'est grâce au samsad que j'ai pu voir la psychiatre qui m'a prescris une attestation. Comme je n'ai pas un parcours typique trans, je crois aussi que c'est cela qui les fait douter. Cela m'énerve énormément car j'ai passé du temps à m'interroger sur moi-même. Je sais ce que je veux et je suis sous-estimé par le personnel qui est censé m'aider. C'est un comble! J'ai déjà pensé plusieurs fois à ne plus y revenir. Pascal



Est-ce qu’AlterHéros connaît des ressources concernant l’éducation à la sexualité ...

Alors... À mon école, il y a une prof d'éthique smatte qui est terrifiée à l'idée de devoir parler de sexualité avec les élèves, en particulier dans les classes spécifiquement destinées aux élèves qui sont sur le spectre de l'autisme. Je me souviens qu'AlterHéros avait fait un projet gentil re: la neurodiversité. Je me demandais si y a des tendres ressources que vous connaissez pour aider la madame à se former pour intervenir. Genre un How to AlterÉrosse et la neurodiversité, une hotline Éducation sexuelle & ados & autisme... Pré-merci /interdiction de travailler trop fort sur cette question!



Je ne sais pas différencier l’amour et l’amitié, est-ce que ...

salut ,mon probleme c est que depuis l enfance * je ne sais pas differencie amour et amitie ,donc tout les amies et proches que j avais me paraissait de facon indifferente.des fois dans ma tete bon nombre de mes proches m était representé comment dire j etais plus proches d eux de manière physique ou emotiobnnelle(de manieres eurotique),je m était dit que c était sans doute du a mon enfance ,et je ne ne sais pas si c est vraiment du à l autisme.j avais ces pensee meme parfois avec des etres imaginaire et meme la plupart du temps ,j avais en tete des etres qui n existait mais au quel je croyais beaucoup , et meme en plus de tous cela ces etres imaginaires etaient des gens assez dans la marge de la societe sexuellement .je ressens aussi des désirs assez forts de faire l amour sans aucune raison .



Pouvez-vous m’éclairer sur les possibles liens entre anorgasmie et autisme ...

'[ Asperger - sexe - orgasme ] Bonjour à toutes et à tous. Je m'appelle Lara, j'ai 21 ans. Je suis une adulte diagnostiquée Asperger. J'ai une anorgasmie primaire ( = impossibilité ou quasi-impossibilité d'atteindre l'orgasme depuis toujours). Je suis sexuellement active depuis que j'ai 15 ans. Mes premières expériences ont été des viols avec mon premier copain. J'ai ensuite eu plusieurs autres copains et me suis débridée de plus en plus. J'ai eu mon premier et seul orgasme dans mon sommeil, seule, quand j'avais 20 ans. Je n'arrive pas à atteindre l'orgasme éveillée seule ou avec un partenaire. Aujourd'hui avec mon copain actuel, nous avons une forte libido. Je prends du plaisir jusqu'à me sentir rassasiée mais sans pour autant atteindre l'orgasme. Ma question : quelqu'un aurait-iel une expérience similaire / des conseils à me donner / quelque chose à me partager sur les possibles liens anorgasmie-autisme ou anorgasmie-viol s'il vous plaît ?''