Tag: autisme-genre


Je suis autiste asperger et je me questionne à savoir ...

Première question : Bonjour, Je suis TMX, j'ai 45 ans et je suis autiste Asperger. Je sais que je suis beaucoup plus vieux que la majorité de vos membres mais, à l'époque où remonte mon problème, il n'y avait pas autant d'informations qu'aujourd'hui et surtout Internet n'existait pas. Depuis mon plus jeune âge, je souffre de problèmes liés à ma condition sexuelle. Je suis né garçon mais j'ai toujours eu plus ou moins de doutes à ce sujet. Etant autiste, mais ne le sachant que depuis seulement trois ans, et particulièrement très infantile, j'ai toujours eu des difficultés à me faire des amis. En fait, c'est surtout les amis du même sexe que le mien qui posent le plus de problème car je n'ai jamais eu trop de difficultés à me lier avec les filles / femmes qui me comprenaient mieux et c'était réciproque. A l'âge de douze ans (1985), j'avais envie d'avoir les oreilles percées. Je n'en ai jamais parler à personne pas même à mes parents car j'avais peur de leur réaction et surtout honte d'avoir cette attirance puisque j'était supposé être un garçon. Globalement, j'avais quelques sensations bizarres et notamment une enie d'être une fille. Il faut dire que l'idée de faire mon service militaire me faisait très peur et j'avais d'ailleurs attribué cette envie d'être une fille pour ne pas le faire. C'est en tout cas ce que je croyais au début. Par la suite, j'ai tout fait pour refouler ma féminité ainsi que mon infantilisme exacerbé. Mais plus les années passèrent, plus j'étais mal dans ma peau et plus je me détestais, moi et mon sexe. Chaque année à la même époque, pendant l'été, je fais une dépression plus ou moins importante et dont je ne connais absolument pas l'origine. Certaines de ces dépressions m'ont obligé à me faire hospitaliser car ma vie était menacée. Depuis plusieurs années, ma haine pour mon sexe est devenue de plus en plus forte car je ne supporte absolument pas mes érections. J'en ai parlées à ma psychologue qui me dit que c'est normal que j'en ai puisque je suis un homme. J'en suis arrivé au point de mettre une cage de chasteté mais je n'ai pas pu la porter très longtemps car mes testicules ne sont descendus dans mes bourses. N'ayant aucune attirance sexuelle pour qui que ce soit, je me suis renseigné et de fil en aiguille j'ai fini par tomber sur un article parlant de la dysphorie de genre et comment cette dernière peut être liée au Syndrome d'Asperger. Aujourd'hui, je ne sais plus qui je suis. Suite au décès de mon père l'an passé, toutes les protections que j'avais mises en place pour paraître "un homme normal" et non "un petit enfant autiste" ont volé en éclat. Je ne me sens pas homme mais je ne suis pas une femme non plus. J'ai passé un test de genre qui m'a révélé que j'étais 61% féminin, 28% masculin et le reste indéterminé. Mon mode de pensée est 100% féminin puisqu'étant autiste. J'ai très peur et je ne sais plus quoi faire. J'aimerais faire mon coming out mais comment le faire quand on ne sait pas de quelle identité de genre, on est car le problème est que le genre est multiple. Je suis gender queer mais c'est tout ce que je sais. J'aurais besoin de conseils et surtout de savoir comment faire pour que ma mère, ma soeur et mes rares amis puissent l'accepter. Je suis très seul et ce questionnement m'obsède chaque jour un peu plus. Merci d'avance pour vos précieux renseignements. Cordialement, TMX