Tag: attirance romantique



J’ai rencontré une fille pour qui je crois avoir des ...

Bonsoir à vous . Bon, je suis une jeune fille . Il y a de cela une année, j'ai rencontré une autre fille pour qui j'ai eu des sentiments sains, je pense même être tombée amoureuse d'elle mais le problème c'est quand arrive le moment d'intimité. Déjà rien qu'en l'embrassant, je ne ressens pas de l'excitation sexuelle même si j'ai envie qu'il se passe des choses. J'ai réessayé plusieurs fois , c'est toujours la même chose . Je crois même qu'elle s'est éloigné de moi à cause de ça vu qu'on était pas allée au bout de la relation selon elle ..


Je me demande si je suis homosexuel. Je suis présentement ...

Bonjour, Je viens d'avoir 26 ans et cela fait 4 ans que je me pose des questions sur mon orientation sexuelle. Je me demande si je suis homosexuel. Avant l'apparition de ces questions, je me suis toujours considéré comme hétérosexuel et ai toujours été très fortement attiré par les femmes. Cependant, étant timide et très peu entreprenant je n'ai casiment eu aucune relation sexuelle avant mes 22 ans et que des amours à sens unique. Aux alentours de 22 ans, j'ai commencé à plus arriver à plus avoir du succès avec des jeunes femmes et à avoir mes premières expériences avec elles. Ces expériences m'ont laissé assez froid, et en ajoutant à ça certaines remarques homophobes d'un de mes amis, ça a déclenché l'apparition de mon questionnement. J'ai alors vécu une période pleine d'angoisse à ce sujet (été 2018). Puis ces questions se sont atténuées jusqu'à disparaître, et je suis tombé deux fois amoureux de femmes suite à ça, toujours sans pouvoir concrétiser. J'ai également vécu des histoires d'un soir avec des femmes durant lesquelles je n'arrivais pas à avoir d'érection. Pendant cette période je me sentais attiré par les femmes (mais avec le recul j'ai l'impression que mon attirance avait déjà un peu diminuée). À l'été 2021, l'ami qui m'avait fait des remarques homophobes est revenu vers moi auprès une longue absence et m'a fait part de son homosexualité (ou bisexualité je ne sais pas trop) Cela a fait resurgir un peu les questions que je me posait. Peu de temps après je me suis mis en couple avec une femme avec qui je suis encore actuellement, et les questions sont devenues de plus en plus présentes. Depuis que je suis avec elle, j'ai du mal à éprouver du désir pour elle comme pour les autres femmes, je ne me sens plus trop attiré par elles. Je ne me sens pas très à l'aise dans le sexe avec ma copine (surtout autour de la pénétration, j'arrive plus à prendre du plaisir lors des préliminaires). Et à côté de ça, en me demandant si je ne serais pas homo, j'ai commencé à être de plus en plus troublé par certains hommes que je voyais (pas trop ceux de mon entourage, mais ceux que je voyais dans la rue par exemple). Je me suis rendu compte aussi que lorsque je consommait du porno, la présence d'images de pénis en érection m'exitait plus, et que des images d'hommes se masturbant m'excitaient ainsi que du porno gay. En conséquence je suis tout le temps en train de me tester (voir si telle ou telle femme ne m'attire "pas assez" ou si tel ou tel homme m'attire "trop") et j'ai l'impression que plus aucune de mes réactions sont naturelles Pour résumer, en ce moment je suis en couple hétéro mais j'ai l'impression que l'attirance que j'avais pour les femmes à disparu (ou fortement diminué du moins) et qu'il reste un trouble étrange par rapport aux hommes. Et dans le porno, c'est plus les pénis en érection qui m'excitent que les femmes. Cela m'angoisse beaucoup, je vois une psychologue par rapport à ça mais je n'arrive pas à trouver les réponses. En attendant une réponse, je vous remercie pour la lecture de ce roman beaucoup trop long



Je voulais savoir si une personne pouvait être homoromantique et ...

Salut c'est Malitha . Je vivais ma vie tranquillement , j'avaisrencontré un garçon , c'était le fils du mec de ma tante . Il était super beau et gentil on était amis et c'était trop cool le temps passait on a même fini par être en couple . il me disait a quel point qu'il m'aimait même si je savais que je ne l'aimais pas au même niveau mais je savais au moins que ça lui plaisait d'être avec moi et qu'avec lui je me sentais special . Il était tellement doux , il faisaient vibrer mon coprs avec ses doigts , ses baisers était chaud et ça m'exitait mais aucun de ses mots , aucun de ses baisers aucun de ses caresses ne pouvait toucher mon cœur car elle appartenait a cette fille . Elle c'était la beauté et la grâce incarner . J'étais follle amoureuse d'elle mais j'essayais de m'en dissuader car ma mère m'a toujours dit que c'était immoral ( l'homosexualité ) alors j'ai décidé de n'en parler a personne pas même a mes parents , j'ai fini par rompre avec ce garçon . Après en faisant des recherches sur la sexualité j'ai fini par me dire que j'étais bisexuelle mais pourquoi j'ai jamais aimer les garçons. ils m'attirent sexuellement autant que les filles mais mon coeur ne leur appartient pas . Je voulais savoir si une personne pouvait être homoromantique et bisexuelle à la fois . J'ai personne avec qui en parler avec mes parents homophobes c'est trop risqué . Malitha


Comment expliquer ce décalage entre mes attirances romantiques pour les ...

Bonjour, Depuis quatre il y de nombreuses périodes où je suis en questionnement intense par rapport à mon orientation sexuelle. Je me suis toujours considérée comme hétéro, et ai toujours été attirée par des hommes cherché à plaire à des hommes, aimerais tomber amoureuse d'un homme et construire quelque chose avec un homme. Mes expériences romantiques et sexuelles principalement avec des hommes m'ont souvent laissées sur ma faim, je ne me sens pas à l'aise lorsque je fais l'amour avec eux car je suis dans le contrôle, le paraître même si je ressens du plaisir et de l'excitation. J'ai eu une expérience unique avec une amie, qui a été très différente de ce que j'avais vécu alors; premièrement j'ai ressenti du désir: une sensation de chaleur dans le bas ventre, que je ne me rappelle pas avoir ressentie lors de mes relations avec des hommes. Et puis c'était naturel et fluide. Je pense que mon désir se porte sur les femmes mais je n'ai aucune envie de vivre quelque chose de romantique avec elles. Pour moi, les femmes se sont des amies, des confidentes, des soeurs, je n'ai jamais rencontré de femme avec qui je voudrais partager un bout de ma vie. C'est ça qui me trouble, c'est qu'il y a une cassure entre ce que je recherche au niveau romantique et le désir sexuel que je ressens. A côté de ça, je me rends compte que je cherche tous les moyens possibles pour me rassurer et me persuader que je suis hétérosexuelle, alors que je sais que mon désir est porté sur les femmes. Maintenant j'ai envie d'assumer cette part de moi et d'arrêter ses questionnements incessants mais je ne sais pas comment faire pour stopper cette angoisse qui m'assaille au sujet de mon orientation. Merci pour votre réponse


J’ai peur d’être “devenu” bi ou homo… j’arrive plus à ...

Bonjour Alterhéros, je vous écrit aujourd'hui parce que je suis au fond du gouffre et désespéré. Depuis un an maintenant j'enchaîne crises d'angoisse sans arriver à m'en sortir. Depuis 6 ans j'ai des rapports sexuels avec un pote à moi et ça m'a toujours excité. Je me masturbe le plus souvent en pensant à ces rapports et j'ai des fantasmes par rapport à ça. (j'ai eu aussi des fantasmes avec des filles genre toucher les seins les fesses etc...) D'un autre côté je suis tombé amoureux de beaucoup de filles et je me suis toujours vu en couple avec une fille. Mais depuis un an je me pose beaucoup de questions sur mon orientation sexuelle : je me suis dit "si j'ai eu des rapports avec un gars c'est que je suis gay" et j'ai commencé à m'inventer tout un tas d'attirance pour des gars alors qu'un gars ne m'a jamais attiré avant (à part mon pote) En ce moment je doute de ma capacité à être excité par une fille alors qu'un simple câlin peut me faire bander. Quand je suis avec ma copine ces pensées vont généralement s'en aller. Maintenant je me sens mal à l'aise avec quelqu'un de gay alors qu'avant ça ne m'était jamais arrivé je m'en foutais Je sens que mes rapports sexuels avec ma copine sont iminents et j'ai peur de ne pas être moi-même par rapport à ces doutes. Je tiens à préciser que par exemple un simple "soulève-moi" d'une fille peut m'exciter à fond et que je peux me masturber juste avec ça sans images. Une fille de mon bahut m'a énormément excité aussi la semaine dernière. Une autre fille m'a énormément excité il y a quelque mois car elle a pris ma main et l'a mise sur son entre jambe et j'ai bandé comme jamais. La semaine dernière une fille m'a juste dis soulève moi et j'ai eu la plus forte éjaculation de ma vie. Ce que qui me fait douter c'est que je n'arrive pas à me faire d'images de mes rapports avec une filles puisque j'en ai jamais eu... (est-ce que c'est normal ?) et que je me suis mis dans la tête que je ne me vois en rapport qu'avec des mecs et rien que ça alors qu'avant nan... Je n'arrive pas à me masturber sur des files sans stimulation (messages, photos, Je tiens aussi à préciser qu'inconsciemment, quand je n'ai pas d'angoisses, je regarde les filles je cherche à plaire aux filles et que je drague que des filles Quand j'étais plus jeune je fantasmais sur des filles et c'est à partir du moment où on a commencé à faire ces "jeux" avec mon pote que j'ai commencé à fantasmer principalement sur ça. J'ai peur d'être "devenu" bi ou homo... (en dehors de mon pote AUCUN mec ne m'a jamais attiré à part certains dans des vidéos pornos et je suis même pas sûr) Avant quand je regardais du porno gay je me mettais juste à la place du passif et maintenant que j'ai mes doutes je commence à regarder les mecs et je me demande si ils m'attirent J'aime ma copine, j'adore quand elle me fait des bisous dans le cou, quand elle m'embrasse et quand on se fait des câlins. Quand je lui faisais des bisous dans le cou j'avais qu'une envie c'était de descendre sur ses seins... mais je me persuade que ce n'est pas de l'attirance sexuelle donc s'il vous plaît dîtes moi ce que vous en pensez Voilà je ne sais pas si je suis hétéro, bi, gay mais je cherche juste à me rassurer parce que là ça fait trois jours que j'arrive plus à contrôler mes crises de panique et que j'ai tout simplement passé une année "merdique" à cause de ça... merci d'avance :)'' Baptiste



J’ai souvent tendance à être attiré par des hommes homosexuels ...

Voilà le problème c’est que j’ai souvent tendance à être attiré par des hommes homosexuels ou efféminés. Ce n’est pas toujours le cas mais ça arrive assez souvent pour que cela me pousse à me questionner. Et puis, ce n’est pas une attirance que j’assume et que je comprends. Dans ma vie, presque tous les gars avec qui j’ai été amie étaient homosexuels. Je me suis toujours sentie plus proche des femmes. Parfois, quand il y a un gars que je ne connais pas j’ai tendance à l’ignorer (je sais cause désespérée). Et j’aurais peut-être dû commencer par la mais dans mon enfance, mes parents ont divorcés parce que mon père nous a annoncé qu’il était gay.


Je me masturbe souvent et souvent sur du porno trans, ...

Coucou tout le monde. J'ai besoin d'aide. Voilà, je me masturbe souvent et souvent sur du porno trans. Mais j'arrive pas à me convaincre que je l'ai aime. Et j'aimerais vraiment l'ai aimer, comme j'aime les filles normal. Etre bi en gros. Donc si vous pouvez m'aider à assumer pleinement le faite de l'ai aimer. Je vous remercie. Paul58