Tag: asexualité


Je n’arrive pas à tomber réellement amoureux·se, je suis un ...

Bonjour, J'aimerais vous posez une question qui pèse lourd dans mon esprit depuis un bout de temps et j'aimerais en avoir le coeur net alors là voici :  Ceci est au rapport à mon orientation sexuelle, Je ne sais pas tout à fais si cela pourrait être a dû à l'aromantique. Parce que souvent j'ai bien trop de mal à ressentir quelque chose d'affectif que ce sois amoureusement ou familier. Quand une personne me plaît, j'ai l'impression de l'aimer, mais de rien ressentir en même temps, c'est comme si c'était un sorte de vide. Je n'arrive pas à tomber réellement amoureux(se). Je suis un peu perdu (e). Et je crois aussi que plus le temps avance plus je manque d'empathies. Merci de bien vouloir m'aider, Bien à vous, Angèle


Si on est asexuel·le, peut-on quand même avoir des fantasmes ...

Bonjour, je me masturbe régulièrement pourtant je me définis comme asexuel, c'est pour ça que je me pose la question : si on est asexuel peut on quand même avoir des fantasmes (sexuel) ou fetichismes qui donc n'implique que sa personne ? Par exemple, si j'étais fétichiste de l'enfermement pourrais-je quand même me définir comme asexuel même si je pratique régulièrement une activité sexuel par ce fétiche ? Si non, alors comment me définir sexuellement ? Merci d'avance, -Max


Suis-je asexuelle/aromantique ou suis-je lesbienne et c’est mon homophobie internalisée ...

Bonjour, Je suis une femme de 24 ans, ça fait maintenant 1 an et demi que je suis out en tant que lesbienne et depuis je suis pas mal en questionnement. Pour le contexte, j'ai déjà eu des relations (romantiques et sexuelles) avec des mecs mais y'avait toujours un truc qui bloquait et c'est en lisant le "am i a lesbian masterdoc" que du coup j'ai compris que c'est juste que j'aimais pas sortir/coucher/etc avec des mecs et depuis soulagement intense tout se débloque je suis vraiment allégée d'un poids énorme. En revanche, le revers (autant une bénédiction qu'un curse pour moi à l'état actuel) c'est que j'ai toute une partie de moi à découvrir, notamment mon attirance pour les femmes. Ça a permis de "débloquer" tous les souvenirs plus jeune où je "censurais" pas mon attirance pour des filles dans ma tête, ce qui me permet de me conforter aussi que ça vient pas de nulle part et c'est pas passager comme beaucoup de gens m'ont dit. Et bien sûr je me retrouve régulièrement à questionner mon orientation, parce que je peux pas m'empêcher de penser que ça serait bien plus facile d'être hétéro, et non pas parce que je souhaiterais vraiment avoir une relation romantique et / ou sexuelle avec un homme. Ma source principale de préoccupation porte plutôt sur le fait que j'ai l'impression d'osciller entre asexuelle/aromantique et lesbienne (attirée physiquement et émotionnellement par les femmes) parce que concrètement je me vois être dans une relation sexuelle et / ou romantique avec personne aujourd'hui: quand je sors je regarde pas les filles, je cherche pas à draguer et plus largement, quand mes amies me parlent de leurs histoires avec des mecs j'arrive pas à y trouver de l'intérêt/ prêter attention voire ça me dégoute, et dernièrement, quand j'imagine ce que j'aimerai d'une relation (au dela de l'aspect affectif) ce sont des moments de companionship avec ma soeur ou mes amies qui me viennent en tête. Donc, ma question est, suis-je asexuelle / aromantique ou suis-je lesbienne et c'est mon homophobie internalisée qui me bloque et m'empeche de me projeter et "passer à l'acte" avec des femmes ? Je vous remercie énormément pour votre réponse et pour tout ce que vous faites ! Manon



Comment est-ce que, biologiquement, une personne peut devenir homosexuelle, asexuelle ...

Bonjour, J’aimerais savoir comment est-ce que biologiquement une personne peut devenir homosexuelle, asexuelle ou trans alors que beaucoup à la naissance ne le seront pas. Quelles sont les découvertes scientifiques en recherche les plus récentes à ce sujet? Merci beaucoup, bonne journée!


J’ai rencontré une fille pour qui je crois avoir des ...

Bonsoir à vous . Bon, je suis une jeune fille . Il y a de cela une année, j'ai rencontré une autre fille pour qui j'ai eu des sentiments sains, je pense même être tombée amoureuse d'elle mais le problème c'est quand arrive le moment d'intimité. Déjà rien qu'en l'embrassant, je ne ressens pas de l'excitation sexuelle même si j'ai envie qu'il se passe des choses. J'ai réessayé plusieurs fois , c'est toujours la même chose . Je crois même qu'elle s'est éloigné de moi à cause de ça vu qu'on était pas allée au bout de la relation selon elle ..


J’ai plusieurs questions entourant les différentes attirances et le spectre ...

Bonjour, Tout d’abord, j’aimerais savoir, quelle est la différence entre l’attirance sexuelle et l’attirance sensuelle. Qu’est-ce que l’attirance sexuelle et qu’est-ce que l’attirance sensuelle? Ensuite, comment savoir si l’on est asexuel•le ou si l’on a un blocage social ou psychologique inconscient? Finalement, quelle est la différence entre une personne qui s’identifie comme demisexuelle et greyace? Merci beaucoup! Bonne journée!



J’aime l’idée d’être en relation avec quelqu’un, mais je ne ...

Bonjour, à vrai dire je suis vraiment perdue en ce moment. On m'a toujours dit que l'amour romantique était la plus belle chose au monde, la chose la plus pure etc, alors j'ai toujours énormément idéalisé l'amour et je l'ai toujours cherché partout. Une nouvelle personne apparaît : je me retrouve à être en "crush", mais je me rends compte que ça n'a jamais été réellement ça, ça n'a jamais été une réelle attirance romantique, c'est toujours cette envie d'une relation qui m'intéresse plus que la personne en elle même. Et ça ressemble toujours plus à une obsession qu'une attirance, je ne suis jamais tombée amoureuse, parce que dès que je parle à une personne, au bout d'un certain temps cette envie amoureuse partira et se mettra sur quelqu'un d'autre uniquement dans le but de me persuader que ça marchera. Alors je me dis toujours "c'est parce que tu n'as pas encore trouvé la bonne personne" mais je doute de plus en plus de ça. Il y a très peu de temps je me suis rendue compte que cette envie d'être en couple n'allait que pour les femmes. C'est quelque chose qui a été très difficile à m'avouer à moi même, aux yeux de la société, c'était simple pour moi de me dire que c'était les femmes, mais cetait moins simple de me dire que ce n'était pas les hommes. J'ai mis beaucoup de temps à comprendre que j'aimais pas les hommes et je me demande si en fait je ne fais pas pareil avec mon aromantisme. La société m'a tellement dit qu'il fallait que je sois en couple que je me force. Je veux vraiment avoir une petite copine, mais au fond je sais que je ne saurais pas gérer, que dans mon état actuel je n'ai malheureusement pas les capacités émotionnelles pour gérer ça ou aimer de cette façon. De plus je n'ai vraiment pas l'impression de vivre mes relations comme les autres, j'ai pas l'impression de voir mes relations de la même façon, je n'arrive pas à mettre mes relations et le type d'amour que j'éprouve dans les cases amitiés, couple, etc, et c'est notamment pour ça que je ne peux pas être en couple, je ne saurais pas expliquer mais je ne le vois pas de la même manière. Ma psychiatre me dit que ça viendra, que je trouverais le bon, mais je sais que c'est pas juste l'adolescence. Et je suis fatiguée que personne ne prenne au sérieux ce que je ressens. Dailleur c'est pareil niveau sexuel, dans l'idée c'est cool, mais en vrai, ça me répugne, je sais pas si c'est vis à vis de moi ou de l'autre personne honnêtement, je pense que c'est les deux. On m'a dit de pas me prendre la tête, de ne pas me mettre dans des cases, sauf que je suis à un moment de ma vie où j'ai besoin de savoir, avoir des mots pour décrire tout ça et savoir que je ne suis pas seule. Pour savoir qui je suis, que ce soit mon attirance sexuelle, romantique ou mon identité de genre, j'ai besoin de me caser pour me sentir valide et savoir ce que je ressens. Alors ma question c'est à votre avis, quel pourrait être les possibilités, qu'est ce qui correspond le plus à mon cas ? Pouvez vous me donner des renseignements precis qui pourraient m'aider à mettre des mots sur ce que je suis (niveau orientation sexuelle, romantique) sil vous plaît ? Merci beaucoup 


Je me sens non-binaire, demi-girl et asexuel.le, mais je ne ...

Bonjour ^^ J'ai déjà vu ma question mais ce n'était pas dans le même cas que le mien. Je suis née fille mais en ce moment je me pose des questions par rapport a mon genre et même a mon orientation sexuelle (je suis panromantique par contre). De plus en plus je me sens non binaire ou demi-girl mais je ne suis pas sûre. J'aime bcp les habits féminin (court et qui montre les formes quoi 😭) mais je pars de plus en plus dans le style gothique (donc pas vrmt féminin). Après aussi je préfèrerais qu'on dise ielle (pas iel) au lieu de elle. Jsp je me sens moins fille qu'avant. Et sinon je crois que je suis asexuelle (mais peut être que je suis trop jeune). Mais en fait j'aime lire ou regarder des histoires où y se passe du sex (en mode hentai ou voilà) genre ça m'amuse de regarder. Sauf que ça me dégoûte de voir le sex d'une personne (femininou masculin) et m'imaginer ken juste g limite envie de vomir. Dcp voilà. Merci de m'aider :)