Tag: ambiguité


Suis-je bisexuelle, hétérocurieuse, hétérosexuelle?

Bonjour , si je vous écris c'est que j'ai besoin qu'on m'aide dans mes questions sur mon orientation sexuelle.J'ai bientôt 20 ans. Pendant très longtemps, je me suis considérée comme hétérosexuelle. Un jour , j'ai trouvé une amie d'enfance plus jolie que d'habitude ( je précise que je trouvais cette fille magnifique quand je n'avais pas ces questionnements) . Je me suis posée alors la question si je n'étais pas bisexuelle. Cela s'est passé en avril 2018, durant cette période je me suis rendue compte que j'étais très amoureuse de mon ancien meilleur ami que je connaissais depuis 3 ans avec qui j'avais une relation ambiguë. Notre relation amicale s'est mal terminée à cause de ça et cette relation m'a détruite. Après cela , je suis rentrée dans mes études supérieures avec le cœur brisé et mes questions toujours en tête. En octobre 2018, j'ai flirté avec un ami qui se définissait comme non binaire et pansexuel. Je me suis définie alors pansexuelle étant donné que j'étais attirée par lui. Mais en fait même si je respecte son identité de genre , je le considérais encore comme un homme car je le connais depuis longtemps et bien avant qu'il se définisse non binaire. Pendant quelques temps , j'ai pensé avoir un crush sur une amie de ma promotion. Puis en février 2019, j'ai rencontré un garçon qui est devenu mon premier copain. J'ai eu un vrai coup de cœur pour ce garçon , il me plaisait vraiment physiquement. On est sortis ensemble pendant 4 mois ,c'était ma première relation sérieuse , il m'a apporté beaucoup et j'ai découvert beaucoup de choses avec lui. Mais vers la fin de notre relation , j'ai du mal à m'investir par rapport à de gros problèmes personnels et notamment mes questionnements. Je sais que j'ai une très forte attirance pour les hommes sur tous les plans mais les femmes j'ai l'impression que c'est plus une attirance physique, de l'admiration car je suis une jeune femme qui a peu confiance en elle et j'adore la mode et la beauté mais je n'ai jamais vraiment osé être moi-même. Je ne pense pas être pansexuelle car le genre compte pour moi énormément même. Suis je alors bisexuelle , hétérocurieuse ou hétérosexuelle ? Il est vrai que j'ai eu des attirances pour les femmes mais j'ai beaucoup de mal à me voir dans une relation sérieuse avec , d'avoir des moments de tendresse avec,comment puis mettre au clair ses réponses . Merci d'avance pour votre réponse.


Cette très bonne amie refoule-t-elle son attirance envers moi?

Bonjour, Je me permets de vous écrire étant complètement perdu... je vais essayer de faire court ! Voilà, je suis lesbienne (et en couple) et je viens de réaliser que j'avais de l'attirance pour une très bonne amie, hétéro et en couple depuis 10ans... (elle est aussi une amie de ma copine, mais un peu plus éloignée...) Pour tout vous dire en 5ans d'amitié je ne m'étais jamais posée la question, mais on est partie toutes les 2 pendant 4jours durant lesquels l'on s'est beaucoup rapprochées (sans aucune ambiguïté, pour le moment). Puis 2 jours après nous sortons avec des amies en boite, nous étions très bourrées, et j'ai senti son regard changer quand nous nous regardions, on était très proche à tel point qu'un moment on se fixé et je me suis demandée si je n'allais pas l'embrasser, mais non... (d'ailleurs soit disant elle ne se souvient pas de ce moment mais les autres moments de la soirée si...) Les 2 jours qui ont suivi, il n'y avait pas de malaise mais son attitude avait changé vis a vis de moi, son regard, même sa manière de me faire la bise était très sensuelle. Puis le 3e jour, on s'est refait une soirée et là son attitude avait de nouveau changée, elle était redevenue amicale (je ne sais pas si ça un lien mais, j'ai appris qu'elle s'était fortement engueulée avec son mec parcequ'elle sortait trop). Bref au retour de cette soirée j'ai voulu briser la glace (du coup maladroitement) puisque que dans le taxi je lui demande si il y a de l'ambiguïté entre nous et elle me répond que non et me demande a qu'elle moment elle a pu me faire penser ça... je n'ai pas répondu, je lui ai juste demandé de me jurer droit dans les yeux qu'il n'y a pas d'ambiguïté entre nous! Chose qu'elle a faite... Puis le lendemain je l'ai vu, elle a fait comme ci de rien était "hey ça va t'as bien dormi,...?" "bah non en fait...!!" je lui ai donc fait comprendre que j'étais énervée (pour m'avoir juré qu'il n'y a pas d'ambiguïté alors que je sais ce que j'ai vu...), et là elle s'est mise à rougir, elle était très gênée et n'a pas parlé elle m'a juste regardé partir sans bougé (c'était très étrange comme scène). Quelques minutes plus tard elle m'envoie un texto paniquée, pour savoir si il y a un malaise, si je veut qu'on en parle. Ce a quoi j'ai répondu qu'il fallait que je prenne mes distances et que je crois avoir des sentiments pour elle, que je ne sais pas ce qu'ils font là et que je n'en suis pas très fiere. De là j'ai eu le droit a un très long message en disant qu'entre nous ce n'est que de l'amitié et que jamais elle n'aurait pensé que je lui dise ça un jour, et qu'elle voulait qu'on en parle. Dons le lendemain, je retourne la voir pour en discuter et maintenant c'est elle qui m'en voulait...!? Elle m'en voulait d'avoir cru qu'il puisse avoir de l'ambiguïté entre nous, que ses amies c'est ses amies et que c'est peut être parce que j'aime les femmes que j'ai peut être perçue autre chose... Bref pour le moment elle prend ses distances elle a besoin de réfléchir... Bon voilà, je ne sais pas trop quoi penser de tout ça, elle me fait passer pour la lesbienne qui s'est fait des films… et en plus elle m'en veut d'avoir pu imaginer quoi que ce soit…! Pensez-vous qu'elle puisse refouler son attirance ?? Du coup je ne sais pas comment être avec elle... Dédramatiser la situation et peut être qu'avec le temps elle s'ouvrira à nouveau ou prendre mes distances... Merci encore une fois d'avoir pris le temps de me lire jusqu'au bout !!! Mélissa


Des paroles d’un ami me pertubent, j’ai besoin de conseils

Comment je devrais interpréter ce que mon ami m'a dit, il a 23 ans: « Je veux que tu sache que si je n'avais pas de blonde et si je n'avais pas la petite je déménagerais avec toi à Laval ou bien n'importe où, où tu voudrais, pour rester avec toi... pas nécessairement en couple mais comme les meilleurs buddy, puis je sais que je serais excessivement heureux avec toi. On pourrait faire tout ce qu'on veux, aller où on veut, quand on veut et si je pourrais le faire. Ce serait avec toi... N'oublie jamais à quel point tu comptes pour moi et combien je t'estime. » Je suis perturbé. C'est important pour moi de connaître l'interprétation de ces paroles. Pouvez-vous m'aider? - Michel