Mon conjoint et moi avons eu un enfant ; il veut faire une transition de genre. Comment trouver d’autres personnes vivant la même situation ?


Bonjour Lune,

Merci beaucoup pour votre lettre et la confiance que vous nous portez. Je tiens à vous dire à quel point je trouve que votre coinjointe (vous me permettrez d’utiliser le féminin) est choyée d’avoir votre soutien à travers la transition qu’elle vit. Il est malheureusement si fréquent de voir des couples prendre fin lorsqu’une transition de genre et je n’ai aucun doute que c’est la cause de bien des transitions difficiles. Je ne peux donc que souhaiter que vous allez continuer à aimer et à supporter votre conjointe même à travers les moments d’incertitude.

Je crois comprendre que votre inquiétude première est pour votre fille, et c’est bien compréhensible. Je connais personnellement une femme trans ayant une fille qui a à peu près le même âge que la vôtre et je peut vous dire que la petite se porte très bien! La très grande majorité des recherches sur l’homoparentalité démontrent que les enfants peuvent très bien s’épanouir avec deux mamans. En fait, l’important est que ses besoins d’amour, de sécurité et d’encadrement soient bien desservis. Deux femmes peuvent très bien accomplir cette tâche, le fait qu’une des deux soit trans n’y change rien!

Le jeune âge de votre fille va probablement faciliter les choses. Je crois qu’elle s’adaptera bien à long terme au changement, bien qu’il puisse y avoir quelques difficultés au début. Il serait peut-être sage de faire appel à un(e) psychologue pour enfants afin de vous donnez des outils pour bien gérer la situation. Mais je me doute déjà que la meilleure façon de procéder sera de ne pas dramatiser et d’utiliser des mots très simples. Je crois qu’il n’y aura pas beaucoup d’explication à lui donner à part de dire que son papa va devenir sa deuxième maman. À l’âge où elle a, il est même possible que dans sa tête ce soit normal qu’un garçon puisse devenir une fille et vice versa. Plus ses parents vivront la transition de façon harmonieuse, plus cela sera facile pour elle de s’adapter. C’est pourquoi votre engagement continu envers votre conjointe est si précieux.

C’est une excellente idée de chercher un réseau de support afin de vous accompagner dans la démarches. En côtoyant d’autres personnes transsexuelles et leur proches, vous aurez le meilleur soutien possible dans les moment les plus difficiles. En partageant votre vécu avec eux, vous réaliserez à quel point être la conjointe d’une personne trans est très enrichissant. La meilleure suggestion que je puisse vous faire est de contacter l’Association des transsexuel(le)s du Québec (www.atq1980.org). Ceux-ci offrent une ligne d’écoute autant aux personnes trans qu’à leurs proches et ils organisent régulièrement des rencontres où sont invités ceux qui vivent avec une personne trans. De plus, à chaque mois de mai, l’ATQ organise la Journée de la fierté trans. Lors de ces journées, plusieurs activités et conférences sont offertes au proches des personnes trans. C’est un moyen super de rencontrer des gens qui vivent une situation semblable à la vôtre.

Je termine en vous souhaitant ainsi qu’à votre famille une transition heureuse et harmonieuse!

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment