Ma conjointe est ftm, mais je suis lesbienne. Comment réagir?


Bonjour et merci pour la confiance que vous nous portez!
Votre conjointe vous a récemment annoncé qu’elle veut effectuer une transition ftm (female to male, ”de femme à homme”). Vous vous définissez comme lesbienne, attirée exclusivement par les femmes, mais vous ne vous voyez pas passer votre vie sans elle. Vous souhaiteriez également éviter de lui transmettre votre souffrance durant ce processus.
D’abord, je souhaite mettre en lumière votre ouverture face à ce que vit votre conjointe.  Le fait qu’elle vous ait parlé de sa transsexualité est une immense preuve de confiance. Révéler sa transsexualité est souvent une tâche délicate et votre amour pour elle et votre désir d’être à ses côtés pendant le processus lui sont sans doute déjà d’une grande aide. Maintenant, il est normal que vous traversiez une période d’insécurité et de questionnements. Vous aurez sans doute à réfléchir, de votre côté, à vos priorités, vos valeurs, vos préférences.
Je vous cite: ”(…) malheureusement, les sentiments que j’ai pour elle sont seulement ceux que l’on peut porter de femme a femme parce que je n’ai jamais aimer d’homme de ma vie.” Le fait que vous n’ayez jamais aimé d’homme est-il pour vous une base pour vos relations amoureuses futures? Est-ce pour des raisons personnelles, politiques, ou pour une question d’attirance et d’affinités? Qu’est-ce qui vous rebute à l’idée que vous pourriez être en relation avec un homme? Sous un autre angle, pour vous, qu’est-ce que cela implique d’être lesbienne?
Votre conjointe, en cours de processus, verra son corps se transformer, en même temps que vous. Au fond, elle restera la personne que vous aimez, au-delà de l’apparence physique et des habitudes de vie. Accompagner une personne en transition, c’est un parcours parsemé d’embûches, de moments plus difficiles, mais c’est aussi avoir la chance de voir quelqu’un s’épanouir, grandir et souvent devenir beaucoup plus à l’aise dans sa peau et heureux.
La pensée de voir le corps de la personne qu’on aime transformé peut nous faire passer par toute une gamme d’émotions. Dans le cas de la transsexualité, c’est tout un mode de vie qui change. Si vous souhaitez accompagner votre conjointe en tant qu’amoureuse durant le processus de transition et que, pour l’instant, le fait d’être en relation avec un homme n’est pas une possibilité pour vous, il faudra vous questionner à savoir si vous êtes prête à dépasser certaines de vos limites. Cela dit, si on peut choisir d’être en relation ou non avec quelqu’un, on choisit rarement d’être amoureux d’une personne ou d’une autre…
Dans la situation où vous vous trouvez en ce moment, quelles sont vos priorités, vos besoins? Vous sentez-vous capable de traverser les étapes du cheminement transsexuel avec votre conjointe? Qu’est-ce qui est le plus important pour vous? L’amour que vous avez pour cette personne et la relation que vous entretenez? Le fait d’aimer exclusivement les femmes? Plus globalement, votre identité de femme lesbienne? Ce ne sont que des suggestions, des exemples de pistes de réflexion.
Si vous décidez de poursuivre la relation avec la personne que vous aimez, il vous faudra faire preuve de beaucoup de compréhension, de patience et d’ouverture. La communication est toujours la clé; au-delà de la crainte de blesser, de transmettre sa propre souffrance à l’autre, il est important que vous soyez toutes les deux sur la même longueur d’ondes. Votre conjointe vivra quelque chose de très important pour elle et elle aura besoin de support, certes, mais il faut aussi prendre soin de vous. Je vous invite à être attentive à vos émotions, vos craintes, vos réactions. Vous dites n’avoir personne vers qui vous tourner. Votre entourage est-il au courant de la situation? Avez-vous des amis à qui il vous serait possible d’en parler? Une personne de confiance avec qui vous pourriez aborder le sujet?
Si vous sentez que vous avez besoin d’aide, je vous invite à contacter un(e) sexologue ou psychologue. Il ou elle saura vous outiller à plus long terme et pourra être un soutien efficace tout au long de ce processus. J’espère avoir su répondre à votre question. N’hésitez surtout pas à nous écrire à nouveau.
Bon courage,
Mé, pour AlterHéros


About Marie-Édith Vigneau

Marie-Édith est une femme lesbienne acadienne étudiante à la maîtrise en travail social. Elle est grande fan de la mer, de féminisme, de santé sexuelle, de justice sociale, de musique, d'espresso, de bières de microbrasseries, de bas de laine et de grilled-cheese.

Leave a comment