Les scènes sexuellement explicites des films peuvent-elles nous aider à déterminer notre orientation sexuelle?


Bonjour Valoo,

Tout d’abord, je vous remercie de faire confiance à AlterHéros et de nous écrire lorsque vous avez un questionnement! Dans votre message, vous demandez si les scènes de sexualité plus ou moins explicites vues dans les films peuvent permettre d’avoir un élément de réponse quant à l’attirance sexuelle et à l’orientation sexuelle d’une personne.

Vous dîtes que vous vous questionnez sur votre orientation sexuelle depuis un moment. Je comprends que cela ne doit pas être facile de toujours remettre en doute son orientation sexuelle et que vous désirez des réponses plus claires. Ces temps-ci, vous utilisez des scènes érotiques (pornographie ou bien scènes de sexualité) afin d’en apprendre davantage sur votre orientation sexuelle. Les sensations ressenties en visualisant de telles scènes vous en apprendront certainement plus sur ce qui vous attire sexuellement. Néanmoins, une orientation sexuelle se définit par davantage que ce qui excite ou non sexuellement. Vous nommez être très attiré sexuellement par les femmes lorsque vous écoutez des films érotiques. Pouvez-vous vous imaginer partager votre vie amoureuse, affective, sexuelle ainsi que plusieurs autres petites choses avec une femme? Il faut entre autre prendre en considération l’attirance émotionnelle, physique, affective, ainsi que l’affection ressentie pour l’un ou l’autre sexe ou encore pour les deux sexes afin de définir son orientation sexuelle.

En terminant, il faut savoir que l’orientation sexuelle n’est pas une étiquette fixe qui définit pour toujours l’orientation d’une personne. Elle est malléable, comme nos goûts sont malléables selon l’évolution et le cheminement de notre vie.

Valoo, je vous souhaite bonne continuation dans votre réflexion en espérant que vous vous sentiez rapidement plus à l’aise avec vos attirances. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à écrire de nouveau à AlterHéros!

Sandra Bergeron,


About Sandra

Sandra est présentement finissante au premier cycle en sexologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et débutera sous peu la maîtrise en sexologie profil clinique. Elle travaille en tant qu'éducatrice auprès de jeunes enfants et adolescents au Centre jeunesse de Montréal - Institut universitaire où elle approfondie chaque jour diverses problématiques. Sandra actualise régulièrement ses connaissances en participant à une multitude de formations. Elle a entre autres participé au programme de formation en prévention des ITSS chez les jeunes en difficulté ; à une formation sur la prévention de l’exploitation sexuelle chez les adolescentes ; aux formations «Pour une nouvelle vision de l’homosexualité», «L‘éducation à la sexualité en milieu scolaire» et celle concernant «L'approche sexocorporelle intégrée». En ce qui concerne son expérience passée, elle a travaillé en tant qu'intervenante au service régional de crise, intervenante pour une ligne d'écoute téléphonique et intervenante à l'activité «Un esprit sain dans un corps sain» organisée par l’Université McGill. «En tant que sexologue en formation, je considère qu'une de mes fonctions est d'être une agente d'information et d'éducation et mon implication au sein de l'organisme AlterHéros me permet d'avoir l'opportunité d'intervenir avec différentes personnes et de traiter différents sujets, ce qui me comble amplement!


Leave a comment

One thought on “Les scènes sexuellement explicites des films peuvent-elles nous aider à déterminer notre orientation sexuelle?