Les parents d’un de mes amis l’ont déshérité parce qu’il est gai, que puis-je faire pour l’aider ?


Bonjour Pierre,

Votre ami vit une situation extrêmement stressante, désagréable et dévalorisante. Le fait que vous nous écriviez démontre un soutien de votre part et c’est tout à votre honneur. Je vais tenter de répondre à la fois à vous et à votre ami.

L’important pour vous, c’est de ne pas prendre la responsabilité de la peine ou du désarroi de votre ami sur vos épaules. Vous n’avez pas à porter sa situation ou ses humeurs, vous pouvez lui apporter du soutien; ce que j’essaie de dire, c’est que vous ne devez pas vous sentir responsable de lui. Lorsqu’un ami souffre, nous avons parfois tendance à vouloir porter sa peine pour le soulager, mais comment pouvons-nous le soutenir si nous sommes devenus sa propre souffrance. Il faut donc que vous fassiez attention à vous.

Vous pouvez offrir du soutien, un espace de paix et d’acceptation où il pourra venir se retrouver, se ressourcer. C’est déjà beaucoup d’avoir un oasis en période de sécheresse.

Pour votre ami, il n’y a pas de solution miracle. Ses parents vivent un double deuil; premièrement le deuil du fils hétérosexuel et deuxièmement le deuil de la relation de confiance. Ses parents ont probablement découvert par hasard son orientation sexuelle, ils ont donc pu se sentir trahi. Je ne connais ni votre ami ni sa famille, je ne suis pas en train de faire la propagande du coming out à tout prix; il avait ses raisons de ne pas en avoir parler à sa famille. Je crois qu’il ne sert à rien d’entrer dans une escalade de confrontations entre votre ami et sa famille; il pourrait simplement se montrer disponible pour une discussion, en étant clair que son orientation sexuelle ne changera pas. De cette façon, lorsque les parents se sentiront prêts, la porte sera ouverte. Mais il est possible que cela demande du temps et il se peut que cela n’arrive jamais.

Si vous regarder dans la section Réseau d’entraide, il existe des associations de parents d’enfants homosexuels. Dans certains cas, laisser des dépliants ou des numéros de téléphone traînés peut être une façon détournée d’offrir de l’information. Si vous voyez que votre ami semble trouver la situation trop difficile à gérer, vous pouvez aussi laisser des dépliants traînés sur des associations ou des références psychologiques.

Si vous avez d’autres questions, ou des précisions à propos de celle-ci, n’hésitez pas à nous écrire de nouveau.

Vincent, pour AlterHéros

Leave a comment