Les hommes bisexuels seraient attirés par les femmes sentimentalement et par les hommes physiquement… c’est vrai ?


Bonjour AlterHero ! Je tiens d’abord à vous dire que vous m’avez énormément aidé ces derniers mois et je vous en remercie. En ce moment je suis en questionnement sur mon orientation sexuelle et je pense être Hétéro Romantique et Bisexuel mais j’ai vu quelqu’un qui disait que les hommes bi étaient attirés par les femmes sentimentales et par les gars physiquement (et que c’était prouvé scientifiquement). Je voulais juste vous demander si cette affirmation était vraie ou non. Merci d’avance !
Baptiste

Bonjour Baptiste,

Merci de nous écrire et de faire confiance à AlterHéros pour adresser tes questionnements. Nous sommes content.e.s de savoir que nous avons pu t’aider durant les derniers mois, et je vais tenter à nouveau de t’éclairer du mieux que je peux dans tes réflexions.

Donc de ce que je comprends, tu es présentement en période de questionnement sur ton orientation sexuelle et tu crois être hétéroromantique et bisexuel. Tu dis avoir entendu dire que les hommes bi sont attirés par les femmes sentimentalement et par les gars physiquement. Tu cherches à valider ou non, le fait que cette affirmation est prouvée scientifiquement. C’est bien cela?

D’abord, tu as déjà bien cerné qu’il pouvait y avoir une distinction entre les préférences romantiques et les préférences sexuelles. On peut parler de ce modèle d’attirance comme étant variorienté, soit le fait que tes attirances sexuelles et romantiques soient discordantes. Il est donc effectivement possible de ressentir de l’attirance physique pour certaines personnes sans nécessairement ressentir de l’attirance sexuelle. L’inverse est aussi vrai, il est possible d’être attiré sexuellement par certaines personnes sans ressentir de l’attirance romantique. C’est tout à fait valide que tes attirances sexuelles et romantiques ne concordent pas. Les personnes variorientées auront tendance à être invisibilisées dans nos discours et nos représentations, pourtant, elles sont beaucoup plus nombreuses que l’on croit. Si tu as envie d’en apprendre davantage à ce sujet, je peux te référer à cet article qui parle de différents cas de figure et abordent la question des personnes variorientées. 

Ainsi, tu te décris comme étant hétéroromantique, soit le fait d’avoir des préférences romantiques pour une personne du genre opposé, et bisexuel, soit le fait d’être sexuellement attiré par des personnes de plusieurs genres. Déjà, dans un premier temps, la façon dont tu te définis t’appartient et la définition que tu accordes aux termes également. De plus, en considérant que l’orientation sexuelle est mouvante, non-figée et fluctuante, tes désirs et tes attirances romantiques et sexuelles peuvent changer selon le contexte et le moment de ta vie. Ainsi, tu peux être plus attiré vers les hommes à un certain moment, puis ressentir un désir partagé entre les hommes et les femmes, ou encore être uniquement attiré par les femmes. Ce désir peut être d’ordre sexuel ou romantique. Souviens-toi qu’il n’y a pas de mauvaise façon de vivre son orientation sexuelle, tant que tes comportements et tes choix te font sentir bien. 

Aussi, permet moi de citer une réponse de ma collègue Claude en ce qui concerne la bisexualité. « Chez AlterHéros, on aime bien utiliser la définition qui veut que l’orientation sexuelle soit la « capacité » à ressentir du désir sexuel et/ou amoureux; ainsi, on définirait la bisexualité comme la capacité d’être attiré-e par les individus de son propre genre ou du genre opposé, ce qui voudrait dire que, ayant déjà ressenti du désir pour le genre masculin ainsi que le genre féminin, tu pourrais très bien t’identifier comme bisexuel.le si tu te sens confortable avec ce terme – et ce, même si tu te sens actuellement plus attiré [romantiquement] par le genre [féminin]. Souviens-toi que le choix de tes partenaires ne définit pas nécessairement ton orientation. Par exemple, tu pourrais être en relation avec une femme et continuer de t’identifier comme étant bi si c’est ainsi que tu choisis de te définir. Tu pourrais également choisir de t’identifier seulement comme étant hétéroromantique ou encore utiliser les deux termes pour signifier les spécificités entourant tes préférences sexuelles et romantiques. Comme je t’ai dit précédemment, le choix des étiquettes et des termes utilisés peuvent aussi changer avec le temps. Ainsi, tu l’auras bien compris, il te revient à toi et à toi seul de choisir les mots, les termes et les concepts qui te conviennent le mieux pour te définir. La manière que tu as de d’identifier et de raconter ton parcours lié à ton orientation sexuelle t’appartient. Il s’agit d’un processus personnel et unique à chaque personne, tu es donc la personne la mieux placée pour répondre à ce questionnement ! 

Après ce long détour, permets-moi de revenir directement à ta question, à savoir si les gars bi sont attirés émotionnellement par les femmes et physiquement par les hommes et si cette affirmation est confirmée scientifiquement? Qu’en penses-tu à la lumière des différentes informations abordées jusqu’à présent? Pour y répondre simplement, la réponse est non. Plus précisément, je te dirais que l’orientation sexuelle et les questions relatives à la sexualité sont largement influencés par nos interactions sociales, nos relations interpersonnelles, nos désirs, nos préférences, nos comportements et nos expériences. C’est la somme de ces éléments qui nous permettent de forger notre identité sexuelle et de mieux se comprendre. Ainsi, je vois difficilement comment ce genre d’affirmation pourrait être prouvé scientifiquement, car chaque personne a un parcours différent et unique. Ainsi, un homme bi pourrait très bien vouloir s’engager dans une relation romantique avec un garçon et se sentir tout à fait confortable avec cette décision. Je dis souvent que les attirances bisexuelles ne sont pas déterminés par des pourcentages, par exemple, être attiré 50% par les hommes et 50% par les femmes, ou 30% par les hommes et 70% par les femmes. Les personnes qui choisissent de s’identifier comme étant bisexuelles le sont à 100%. Le désir pour les différents genres peut fluctuer avec le temps et selon le contexte. Par contre, plusieurs préjugés et mythes associés à la bisexualité peuvent influencés la perception des hommes bi. Laisse-moi élaborer un peu à ce sujet.

D’abord, le contexte d’hostilité et d’invisibilisation entourant la bisexualité rend difficile la création d’une identité positive de cette orientation, tant à l’intérieur de la communauté LGBTQIA+ que dans un contexte hétérosexuel. Tu peux lire cet article qui aborde les différentes facettes de l’invisibilité bisexuelle si tu en as envie ! De plus, nous vivons dans une société où l’hétérosexualité est associée à la norme. Nous avons donc, depuis notre enfance, une représentation des couples hétéros comme étant l’exemple à suivre et le modèle privilégié pour s’engager en relation. Cela peut donc prendre du temps pour une personne afin de déconstruire ses repères et de s’affirmer dans ses préférences sexuelles et/ou romantiques. Finalement, le fait de ne jamais avoir eu d’expériences sexuelles et/ou romantiques envers une personne du genre opposé peut influencer notre aisance à vouloir s’engager dans une relation romantique et/ou sexuelle avec une personne du même genre que nous. 

Donc voilà ! J’espère t’avoir aidé à démêlé tout ça un peu.  Je te laisse quelques ressources supplémentaires si ça t’intéresse :

C’est comme ça : un site sur l’orientation amoureuse & sexuelle & l’identité de genre. 

Bicause : une association française bi et pan. 

Et quelques réponses qui pourraient t’être utiles :

Je te dis à bientôt et bonne exploration ! N’hésite pas à nous réécrire au besoin 

Cat


About Cat

Détentrice d'un baccalauréat en développement social, ses intérêts portent sur la (in)visibilité des personnes bisexuelles dans la sphère publique, sur le mouvement de défense des droits des personnes travailleuses du sexe et sur la représentation des sexualités marginalisées en contexte de ruralité.

Leave a comment