#en questionnement
#Expression de genre
#identité de genre
#orientation sexuelle
#pansexualité
#relations interpersonnelles
#Vêtements féminins
13 April 2023

Je suis un homme cisgenre, mais j'aime beaucoup d'aspects féminins, ce qui m'amène à un questionnement...

Bonjour,

J’avais posé une précédente question mais j’avais raté mon coup, je pensais qu’il y avait un cartouche avant de poser la question. Je réédite donc ma question;)

Si j’essaie de me catégoriser dans les cases de la société actuelle, je suis un homme cisgenre hétérosexuel. Là où les choses se compliquent c’est que je ne me retrouve plus dans ces cases étriquées et que je suis en plein questionnement. 

En premier lieu, j’ai souvent souffert de railleries, notamment lié à mes difficultés à avoir des relations amoureuses avec les femmes, en particulier lorsque j’étais adolescent, les autre jeunes trouvant tous les moments possibles pour me traiter de toutes insultes pouvant aller dans le sens de mon homosexualité présumée. Une de mes anciennes copines avait trouvé le moyen de penser que de fréquenter des homosexuels, y compris de manière amicale pouvait également changer mon orientation sexuelle avec des phrases du genre “Tu vas pas devenir homo”, comme si ça pouvait être considéré comme une tare ou une maladie. Autant dire que je n’ai jamais bien vécu ces comportements qui me faisaient souffrir et n’aidaient pas particulièrement à mon épanouissement mental. A cela s’ajoutait le fait que j’étais plus intéressé par des activités dites féminines ou non masculines et que j’ai toujours été à fleur de pot, là où moi je vois de l’empathie et de la sensibilité, les autres voient de la non-masculinité, comme si le fait d’être humain et de comprendre son prochain était forcément un trait de femme ou d’homosexuel, on croit rêver.

Il y a quelques années, je me suis demandé si tout en aimant les femmes, je n’étais pas parfois attiré par certains hommes, mais encore une fois, en ayant fait preuve de franchise à l’endroit de ma copine de l’époque, j’ai vite regretté vu que c’était considéré comme un manque d’amour envers elle, là où moi je voyais justement une preuve d’amour puisque je voulais qu’elle me voit comme moi je m’envisageais ou me questionnais.

J’ai eu une rupture et je ne suis sorti avec personne après, l’isolement qui en a découlé m’a fait me questionner encore plus sur d’une part mon identité de genre, mon orientation sexuelle et mon expression de genre. 

Tout en considérant que je reste un homme cis, je me rends compte que j’aime aussi des traits de la féminité, j’aime les dessous féminins, les bas, les chaussures y compris chez les hommes, et je me suis donc demandé si je n’étais pas gynésexuel et/ou pansexuel.

Mon message est un peu long et n’est pas tout à fait une question, mais si j’essaie de résumer mon propos ce serait, est-ce que le fait d’aimer porter en certaines occasions des vêtements de femme change mon identité de genre ou est-ce que je peux considérer « normal » (je déteste le terme mais je ne vois pas de synonyme qui pourrait convenir) de me questionner et d’être fluide sur mon identité, mon expression de genre tout en restant un homme de manière biologique. J’espère que mon propos n’était pas trop confus.

Merci pour votre écoute.

Émilie Grandmont

Bonjour Willow!

 

Merci pour votre question et je suis désolée pour le délai de réponse.

Tout d’abord, je tiens à saluer votre courage de vous exprimer et de vous questionner sur votre identité de genre et votre orientation sexuelle. Il est normal de ressentir de la confusion et de l’incertitude lorsque l’on se pose ce type de questions, en particulier dans une société qui a tendance à catégoriser les personnes dans des cases très rigides. Sachez que vous n’êtes pas seul dans votre expérience et que beaucoup d’autres personnes ont connu des sentiments similaires. De plus, je suis désolée que vous ayez eu à subir des railleries et des insultes dans le passé en raison de votre orientation sexuelle présumée et de vos intérêts qui ne sont « pas conformes » aux normes de genre traditionnelles. Il est important de comprendre que cela n’a rien à voir avec vous ou votre valeur en tant que personne, mais plutôt avec les préjugés et les stéréotypes de notre société.

Il est tout à fait normal et sain de se questionner sur son identité de genre et son orientation sexuelle, et cela peut prendre du temps pour comprendre où l’on se situe dans ces domaines. Vous n’êtes pas obligé de vous conformer aux catégories binaires de genre ou d’orientation sexuelle de la société, et vous pouvez vous identifier de manière fluide et évolutive en fonction de ce qui vous convient le mieux.

Quant à vos intérêts en matière de vêtements, il est important de comprendre que les vêtements n’ont pas de genre intrinsèque, ce sont les normes sociales qui leur en donnent un. Certaines personnes considèrent cela comme une forme d’expression de genre, tandis que d’autres ne voient aucun lien entre les vêtements et l’identité de genre. Cela dépend de la personne et de ses propres expériences et préférences. Si vous vous sentez à l’aise en tant qu’homme cisgenre, mais que vous avez des aspects de votre personnalité ou de votre expression de genre qui se rapprochent de ce qui est considéré comme féminin, cela ne signifie pas nécessairement que vous êtes en train de remettre en question votre identité de genre. Il est absolument possible de s’identifier comme homme et d’avoir une expression de genre qui se rapporte à la féminité, puisque l’identité de genre et l’expression de genre ne dépendent pas toujours l’un de l’autre.

Quant à votre orientation sexuelle, je ne pourrais pas vous dire à votre place si vous êtes gynésexuel ou pansexuel, car vous êtes le seule qui pouvez le savoir, mais l’important est que vous soyez confortable avec votre sexualité, peu importe le terme auquel vous vous identifiez.

En résumé, vous avez le droit d’explorer votre sexualité et votre expression de genre comme vous le souhaitez, tout en vous identifiant toujours comme homme et en définissant votre orientation sexuelle comme vous le souhaitez. Ce qui compte le plus, c’est d’être honnête avec soi-même et de se donner la permission d’être authentique et de s’exprimer librement.

 

J’espère que cette réponse pourra vous aider. N’hésitez pas à nous réécrire au besoin!

Émilie (elle/she), pour AlterHéros

Similaire