Je suis très homophobe, mais pourtant j’ai des attirances pour le sexe masculin…


Bonjour Jordan,

Si je résume ta question, tu es attiré sexuellement par certaines parties du corps masculin (pénis) mais ton idéal de vie serait d’être en relation hétérosexuelle.

Plusieurs personnes ont des attirances sexuelles envers les deux sexes mais émotives / amoureuses envers un sexe seulement. Ainsi, un certain nombre de gens auront des expériences avec les deux sexes sans jamais développer de relation de couple homosexuelle ; donc, je ne pense pas que tes attirances et tes buts dans la vie soient inconciliables.

Par contre, il me semble important que tu n’adoptes pas une attitude homophobe, dans tes propos et dans tes idéaux politiques. Les personnes homosexuelles ou bisexuelles ne sont pas malades, elles sont simplement attirées en partie ou en tout par le même sexe. Dans toutes les cultures et à toutes les époques, il y a eu une partie de la population qui a vécu cette expérience. C’est la culture dans laquelle on vit qui détermine si ces expériences sont vécues au grand jour ou cachées. Mais elles ont toujours existées, et existeront probablement pour toujours.

Certaines personnes fantasmeront sur des personnes du même sexe sans jamais passer à l’acte. Nous ne sommes pas obligés d’expérimenter tous nos fantasmes, surtout s’ils sont contraires à nos valeurs ou à nos idéaux. Mais, si tes attirances pour les hommes se révèlent être plus fortes que ce que tu pensais initialement, et qu’il te vient le désir d’avoir des relations sexuelles ou amoureuses avec un autre homme, ne les considèrent pas comme dégoûtantes. Si un jour tu choisis de les vivre, c’est bien. Si toute ta vie cela reste à l’état du fantasme, c’est bien aussi.

L’important c’est que tu sois heureux, tout en étant responsable des choix que tu fais.

N’hésite pas à nous réécrire si tu en as envie.

François, pour AlterHéros.


About François Paquette

Impliqué au sein d’AlterHéros depuis 2004, François fait partie du conseil d’administration depuis 2005, à titre de vice-président puis de directeur de l’intervention. Il occupe ce poste de mai 2005 à mai 2007, puis de novembre 2007 à maintenant. Diplômé de l’UQAM en sexologie et de l’Université McGill en travail social, il a été employé dans de nombreuses organisations communautaires allosexuelles montréalaises, telles que la CJMLH et le REJAQ, en plus de travailler dans différents endroits du réseau de la santé.

Leave a comment