Je suis en transition de genre et amoureuse de mon cousin. Devrais-je lui avouer mon amour ?


Bonjour Audrey.

Tout d’abord, je tiens à te remercier de t’être confié à nous.

Dans ton message, tu nous expliques que tu t’appelles Alexandre, mais que tu t’habilles en femme et que tu viens de débuter un traitement pour changer de sexe. Le problème que tu vis est le suivant : tu es amoureux de ton cousin depuis plusieurs années et tu te demandes s’il t’aime.

Précisons tout de suite quelque chose : les relations amoureuses entre cousins ne sont pas interdites, en ce sens où elles ne sont pas considérées comme étant de l’inceste. Cependant, il se peut qu’elles soient mal perçues dans ton entourage, ce dont tu sembles par ailleurs conscient puisque tu te dis prête à vivre ton amour dans la clandestinité.

Ton cousin est une personne hétérosexuelle. Par conséquent, il se peut fort bien qu’il se soit senti mal à l’aise lorsque tu lui as écrit une lettre d’amour, surtout si tu te présentais alors comme une personne homosexuelle. Mais il se pourrait, aussi, que ce soit la grande différence d’âge entre vous deux qui l’ait quelque peu embarrassé. N’oublie pas que tu avais 13 ans, à ce moment-là, et que, lui, il en avait 21! Cependant, les choses ont changé. Vous êtes tous les deux des adultes, vous êtes libres. De plus, tu auras éventuellement le corps d’une femme, ce qui lève automatiquement l’un des obstacles. En effet, puisqu’il est hétérosexuel, rien ne nous dit qu’il ne pourrait pas t’aimer avec un corps féminin…

Par contre, il ne faut pas que tu te mettes à penser que tout va aller de soi. Contrairement à ce que tu sembles croire, ton cousin n’a pas forcément quitté sa copine parce qu’il était troublé par la lettre que tu lui a écrite. Même si, en apparence, ils allaient bien ensemble, il y avait sûrement un certain nombre de problèmes qui minaient déjà leur couple. Tu nous dis, aussi, qu’il a changé depuis quelques mois, sans pour autant nous dire de quels changements il s’agit. Est-ce qu’il se serait rapproché de toi? C’est peut-être parce qu’il est maintenant à l’aise avec toi, malgré ta lettre passée, malgré ton allure féminine (un aspect qui, malheureusement, indispose parfois les gars hétérosexuels). Toutefois, ce rapprochement ne signifie pas pour autant qu’il est amoureux. Il ne pourrait s’agir que d’une marque d’amitié. Pour ce qui est de sa carrière dans l’enseignement, il est vrai que certains professeurs, sans enfant, puiseront dans leur quotidien passé avec des jeunes une sorte de compensation au besoin de paternité ou de maternité. Mais il se peut, aussi, que d’autres personnes ne s’en contentent pas et qu’elles rêvent d’une « vraie » famille, avec de « vrais » enfants.

En conclusion, Audrey, je te concède que la situation que tu vis n’est pas évidente. D’un côté, assumer une identité de femme quand on est né dans un corps masculin suscite encore trop souvent l’incompréhension dans notre société; d’autre part, souhaiter vivre une relation amoureuse avec un cousin risque de choquer les membres de ton entourage. Tu prends là des décisions courageuses et c’est la raison pour laquelle tu dois être fière de toi, car on voit rarement quelqu’un aller si loin dans son désir d’authenticité! Quant à ton cousin, je pense que le plus simple serait peut-être de lui dévoiler à nouveau tes sentiments. Puisqu’il est célibataire et que vous vous êtes visiblement rapprochés l’un de l’autre; puisque tu es maintenant un adulte et que tu débutes une transformation pour obtenir un corps féminin, le moment est sans doute bien choisi pour de tels aveux. Si ta timidité devait t’empêcher de lui parler, écris-lui tout simplement une nouvelle lettre. Je suis sûr qu’il sera au moins touché par la constance de tes sentiments à son égard : après tout, voilà cinq ans que tu l’aimes! Ce n’est pas rien.

Je veux que tu saches, Audrey, que toutes mes pensées t’accompagnent en ces moments difficiles. Si jamais tu en ressens le besoin, n’hésite surtout pas à nous réécrire!

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment