Je suis asexuelle et je me sens vraiment seule car je ne vois et n’entends jamais rien sur l’asexualité…


asexuelle est ce si rares que l ont se sente vraiment seule comme sa , car ont vois ou entends jamais rien a se propos ou de groupes en tout cas moi j me sent vraiment une martienne sur cette terre

Bonjour à toi,

 

Tu dis être asexuelle et te sentir très seule là-dedans, voir même différente et étrange. Je suis bien d’accord avec toi que l’on n’aborde pas suffisamment souvent l’asexualité, que ce soit à la télévision, à l’école ou en société. Il s’agit encore d’un sujet qui n’est malheureusement pas très bien connu de la plupart des gens. 

 

Je tiens à t’assurer que tu es pourtant bel et bien humaine! Tu n’es pas la première personne à ne pas ressentir d’attirance ou à en venir à s’identifier comme asexuelle. En fait, il existe une vibrante communauté de gens qui ont des expériences très semblables aux tiennes en termes d’attirances, et peut-être et parfois légèrement différentes.

 

Est-ce que tu as déjà vu cette scène de l’émission Sex Education? Il y a quelques autres exemples positifs, comme Todd dans BoJack Horseman. La représentation asexuelle arrive et les choses commencent à changer, lentement certes mais sûrement.

 

Ailleurs que dans le domaine du divertissement, il y a aussi des vidéos d’éducation et de sensibilisation. Tu connais peut-être déjà une bonne partie des information qui y sont présentées, mais le fait de voir de réelles personnes asexuelles parler de l’asexuaité peut aider à non seulement normaliser ce type d’expérience mais aussi être très libérateur en tant que personne asexuelle lorsqu’on est si souvent invisibilisé·e et mal compris·e. En voici quelques unes si ça te dit d’y jeter un coup d’oeil :

 

Mais je crois comprendre par ton message que tu as besoin de plus que la simple représentation, tu as aussi besoin de te sentir moins seule, de tisser des liens avec des personnes appartenant à ton groupe identitaire. C’est compréhensible de vouloir être compris·e et sentir être à sa place parmi les sien·nes. Tu indique être en Estrie, et comme tu t’en doutes beaucoup des groupes et organismes se situent dans la région montréalaise. Cela-dit, même si tu n’es pas en mesure de te déplacer, depuis la pandémie de plus en plus offrent des options de discussions et des activités en ligne. Je te met ceux que je connais si tu aimerais investiguer ce côté :

 

J’espère que ma relativement courte réponse arrivera tout de même à te rassurer un minimum. Si jamais tu aimerais continuer d’en parler ou si tu penses à d’autres questions, tu peux définitivement nous écrire à nouveau et on fera notre possible pour te répondre dans un délais plus raisonnable!

 

Bien à toi,

 

Maxim·e, intervenant·e pour AlterHéros

Iel/they/them, accords neutres 


About Maxim-e

Impliqué‧e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxim·e a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent‧e amateur‧e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment