Je n’arrive pas à freiner mes envies pour les hommes !


Salut Ryan.

Je te remercie de t’être confié à nous.

Dans ton message, tu nous dis que tu es attiré par les hommes, mais que tu as de la difficulté à accepter cette réalité, au point où tu en éprouves même de la honte.

Ton témoignage, Ryan, m’a beaucoup touché, car je sais combien il peut être difficile d’accepter son homosexualité. Je présume que tu es issu d’un milieu conservateur, attaché aux traditions morales, et, par définition, peu ouvert aux revendications des gays, dont la plus légitime est sans doute le droit d’aimer. Pourtant, il importe que tu saches que l’homosexualité ne résulte pas d’un choix personnel, qu’elle nous vient à la naissance, comme ça, sans que nos parents y soient pour quelque chose, qu’elle détermine nos goûts et nos penchants et qu’elle est donc parfaitement naturelle. En effet, bien qu’elle ne concerne directement qu’une minorité de personnes, cette orientation sexuelle a sa place dans nos sociétés, au même titre que l’hétérosexualité, et ne devrait jamais être considéré comme étant quelque chose de bizarre ou de malsain.

Au fond, tu as un choix important à faire. Non pas décider si, oui ou non, tu seras gay – car, d’après ce que tu nous écris, il semble bien que ce soit le cas. Le choix fondamental que tu auras à faire concerne plutôt l’attitude que tu vas adopter face à ton homosexualité. Certes, tu pourrais décider de ne pas la vivre, de la refouler, de faire comme si elle n’existait pas. Hélas! Si tu optes pour la négation, tu t’exposes à être malheureux toute ta vie, car le besoin de tendresse et la sexualité sont des aspects essentiels de notre personne et on ne peut les écarter de notre existence sans en éprouver beaucoup de misère et de frustration. Et ce sera la même chose si, au grand mépris de ce que tu es, tu te mets à « jouer » les hétérosexuels, c’est-à-dire si tu décides de fréquenter des filles, simplement pour paraître « normal » aux yeux des gens. Une telle attitude ne ferait qu’amplifier tes remords en te faisant passer pour un imposteur à tes propres yeux.

« Que faire, alors? », me demanderas-tu. Même si je sais que ta situation est présentement difficile à vivre, je pense que le mieux serait de prendre le temps d’apprivoiser ton orientation sexuelle. Et ne va pas te mettre inutilement de la pression sur les épaules en précipitant les choses ou en te sentant obligé d’avoir, dès maintenant, des relations sexuelles avec des garçons. Je te suggère, pour commencer, de faire quelques recherches sur Internet, histoire d’en savoir davantage sur l’homosexualité. En premier lieu, si ce n’est déjà fait, tu pourrais lire les articles et les lettres aux internautes qui se trouvent sur le site d’AlterHéros. Ce serait une très bonne entrée en matière! Puis, prend le temps de réfléchir au type de relation qui te conviendrait le mieux, à tes goûts en matière de sexualité, à tes attentes face à l’amour et à la vie en couple. Demande-toi ce qui t’embarrasse par rapport à l’homosexualité : n’est-ce que le poids des conventions sociales? À moins qu’il ne s’agisse plutôt des préjugés de tes parents et amis? Si tel est le cas, je suis sûr que tes recherches sur l’homosexualité t’aideront à surmonter à la fois ta honte et tes remords.

Par ailleurs, peut-être te sens-tu très seul en ce moment. Malheureusement, je ne crois pas qu’il existe une association de gays et de lesbiennes en Haïti. Cependant, si tu visites la « Zone des AlterHéros », sur notre site, tu pourras te créer un profil et entrer en contact avec des jeunes qui vivent une situation similaire à la tienne. Parfois, le simple fait d’échanger avec quelqu’un d’autre apporte beaucoup de réconfort et nous permet d’accroître notre détermination à vivre en accord avec notre nature profonde, et non en fonction de ce que les autres pensent. Bien sûr, il nous fera toujours plaisir de répondre à tes questions si jamais tu nous réécris. Considère-toi comme le bienvenu, chez nous, à AlterHéros.

En cette période difficile de ta vie, Ryan, je suis de tout coeur avec toi et prie pour que tu sois heureux et grandisses dans l’amour.

Bon courage!

Benoît

Leave a comment