Je me sens seul et les hommes gays me rejettent parce que j’ai un vagin!


Bonjour, je suis un gars trans et j’ai bientôt fini mon changement de sexe.Je ne veux pas faire l’opération pour avoir un pénis car sexuellement c’est être pénétré dans mon vagin que j’aime. Le problème, c’est que je suis gay et la majorité des gays se désintéresse de moi si je leur dis que j’ai un vagin. Comment je peux faire pour rencontrer des gars qui a un pénis qui m’accepteraient? Autour de moi j’ai juste des amis hétéros qui ne sont pas du tout dans la communauté LGBT et je suis le seul trans ou pas hétéro q’ils connaissent. Les vagins je trouve ça pas beau ni attirant alors je ne pourrais pas sortir avec un autre gars trans sauf s’il a fait l’opération et les filles trans ne m’attirent pas du tout. Je crois pas au site de rencontres car je n’ai rien à dire. Je connais l’astérisk la place pour les jeunes mais je n’ai jamais eu de fun à y aller.Je n’aimais pas l’ambiance. Je suis pas un gars qui aime sortir dans les bars et boire de l’alcool et je me sens vraiment tout seul.
Max

Bonjour Max,
Merci d’avoir pris le temps d’écrire à AlterHéros. Dans votre message, vous mentionnez que vous ne désirez pas avoir une chirurgie de réassignation sexuelle puisque vous aimez votre organe sexuel actuel. Vous aimeriez donc rencontrer des gens et un partenaire qui vous accepteraient avec votre anatomie actuelle.

Tout d’abord, je crois qu’il est très important pour vous de respecter votre confort et votre corps. Si vous aimez votre vagin, il n’est pas nécessaire d’avoir une chirurgie pour s’identifier en tant qu’homme. Comme vous l’avez mentionné, cela peut créer certaines difficultés afin de rencontrer une personne qui sera aussi confortable avec votre corps. Par contre, il ne s’agit pas nécessairement d’une majorité. Il existe une variété de moyens de rencontrer des gens avec qui seriez à l’aise d’explorer votre sexualité, tout en respectant vos choix et votre corps. Sachant que cela est difficile présentement pour vous, je crois qu’il est important pour vous d’en parler si vous en ressentez le besoin. Il est important que vous respecter en tout temps sur ce que vous désirez ou ne désirez pas faire. N’oubliez pas que durant cette démarche, votre propre bien-être est très important.

Autre que l’Astérisk et les sites de rencontre, est-ce que vous êtes en contact avec d’autres organismes LGBT de votre région? Afin d’obtenir plus de soutien et de ressources, vous pourriez communiquer avec des organisme qui offrent des services aux personnes trans, comme ASTTEQ ou l’ATQ). L’organisme pourrait vous mettre en contact avec des personnes de votre âge afin de discuter et d’échanger sur votre situation. Si vous êtes aux études, la plupart des cégeps et des universités offrent des groupes de soutien et d’entraide pour les personnes LGBT+. Ces différents organismes et ces ressources peuvent vous permettre d’agrandir votre cercle social, sans pour autant nécessiter une connexion à un site de rencontres ou des sorties dans les bars. Ces regroupements sont présents afin de vous appuyer lorsque vous vous sentez seuls et aussi pour vous guider dans votre démarche personnelle.
En fonction de vos réponses à ces questions, j’espère que cela vous aide davantage à vous positionner sur votre bien-être concernant votre situation.

Merci encore pour votre confiance, et n’hésitez pas à nous réécrire au besoin!
Elizabeth, pour AlterHéros


About Elizabeth Parenteau

Elizabeth Parenteau est une étudiante à la maîtrise en sexologie à l’Université du Québec à Montréal qui s’intéresse aux enjeux vécus par les personnes trans dans leur quotidien. Dans le cadre de son baccalauréat en sexologie, elle a effectué un stage à IRIS Estrie auprès de la communauté trans. Elle a aussi participé au Camp Sexo, organisé par l’Université de Sherbrooke, afin de sensibiliser les étudiants en médecine sur divers sujets en lien avec la sexualité humaine. Elizabeth s’intéresse particulièrement à la santé sexuelle et à la communauté trans et est passionnée de vélo.

Leave a comment