Je me questionne sur mon genre. J’hésite entre m’identifier comme bi-gender ou bien FTM.


Bonjour!
Ca fait maintenant 2 ans que je me questionne sur mon genre… Meme si jai pris rendez vous avec un TS pour en parler à la mi-mai j’aimerais en discuter avec quelqu’un avant.
Des fois je me sens bien habillé *en fille* , avoir des cheveux longs et me faire dire que je suis belle mais je sais pas si cest le *vrai* moi… D’autres fois je peux passer quelques mois en gars, porter des vetements d’hommes, changer de nom (franky) et utiliser les pronoms masculins, jai meme jeter tout mes vetements de fille et jme suis mutiler les seins car javais beaucoup de disphorie… J’hésite entre m’identifier comme bi-gender ou bien juste me dire que je suis FTM mais feminin, comme un gars gay effiminé…
Je suis un peu perdu, merci de m’aider!
Franky
 

Salut Franky!
Merci de faire confiance à AlterHéros avec tes questionnements sur ton identité de genre! Si je comprends bien, tu te sens parfois bien d’être perçu.e comme une fille, et parfois ça te provoque beaucoup de dysphorie, et tu préfères de loin te présenter de façon plus masculine. C’est bien ça?
Je me reconnais beaucoup dans la situation que tu vis. Au début de mes questionnements sur mon identité de genre, je ne comprenais pas pourquoi et comment je pouvais aimer porter des robes, aimer mon prénom féminin, tout en sentant que je n’étais pas une fille et en ne voulant absolument pas être perçu comme tel.
D’abord, il faut distinguer l’expression de genre de l’identité de genre. L’identité de genre, c’est ce que tu ressens à l’intérieur, c’est le sentiment intime d’être une femme, un homme, une personne bigenre, une personne de genre neutre, une personne agenre, etc. Il y a une infinité d’identités de genre! L’identité de genre, c’est tout à fait invisible et seule la personne concernée peut savoir comment elle s’identifie.
Maintenant, l’expression de genre, c’est ce qui est visible : notre façon de s’habiller, de se coiffer, de parler, de bouger. La perception de l’expression de genre de quelqu’un est beaucoup ancrée dans les stéréotypes genrés de la société dans laquelle on évolue. Par exemple, il y a une époque où porter des talons hauts était réservé aux hommes, alors que maintenant c’est perçu comme étant féminin. L’expression de genre de quelqu’un n’a pas à cadrer avec les stéréotypes associés son identité de genre ou son sexe assigné à la naissance. On peut très bien être une femme cis qui aime avoir les cheveux courts, un homme trans qui aime porter du maquillage, une personne non-binaire qui aime porter des robes!
Donc, pour revenir à ta situation, le fait que tu te sentes parfois bien habillé.e avec des vêtements féminins n’a pas à avoir une influence sur la façon dont tu définis ton identité de genre. Et j’aurais une autre réflexion à te partager là-dessus : les caractéristiques associées à une expression de genre féminine sont souvent beaucoup plus le fun, colorées et diversifiées que celles associées à une expression de genre masculine. Par exemple, les vêtements du côté des femmes dans les magasins sont beaucoup plus diversifiés en termes de couleurs, de tissus, de textures et de coupes que les vêtements du côté des hommes. En transitionnant vers un genre plus masculin ou qui s’éloigne du féminin, on peut donc avoir l’impression de perdre toute cette créativité et cette liberté. De plus, on ne dit presque jamais aux hommes qu’ils sont jolis, mignons ou ravissants. C’est vraiment triste!
Tout ça pour dire que ce n’est pas parce que tu n’es pas une femme que tu n’as pas le droit de te sentir joli.e et de t’exprimer d’une façon qui sort du cadre rigide de la masculinité. 
Il se peut donc, oui, que tu sois un homme trans efféminé! Ou tu es peut-être non-binaire, que ce soit parce que tu es bigenre ou d’un autre genre qui n’est pas strictement homme ou femme. Tu peux consulter cette liste d’identités non-binaires pour voir si un des termes reflète bien ton identité.
Tu as aussi le droit d’être les deux! Tu peux être un homme trans non-binaire. C’est d’ailleurs comme ça que je m’identifie, puisque je suis bigenre et que mes deux genres sont homme et genderqueer. Je suis donc à la fois un homme trans et une personne non-binaire. Tu peux aussi être fluide dans le genre, c’est-à-dire que ton identité de genre change en fonction du temps.
Ça fait beaucoup de possibilités, ce qui peut être effrayant. Mais il faut se rappeler qu’on a le droit à tout moment de changer d’avis et de choisir une nouvelle façon de définir son identité. Moi, au fur et à mesure que j’ai avancé dans ma transition, j’ai changé les mots que j’utilisais pour exprimer la façon dont je me sentais par rapport à mon orientation sexuelle et mon identité de genre. L’important, c’est de se sentir bien avec les termes qu’on utilise.
J’espère que ma réponse t’aide à y voir plus clair! N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu as d’autres questions.
 
Séré, intervenant pour AlterHéros


About Séré

Séré est un.e activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.

Leave a comment