Je l’aime encore, mais je questionne mon identité


60 ans. J\’ai fortement souhaite être une fille autour de 5 ans. J\’ai oublie ensuite. ma vie sentimentale et sexuelle ont été très inhibées ensuite.j\’ai été excité par le travestissement. A la quarantaine, j\’ai eu une liaison avec une femme à tendance masculine. Le travestissement est devenu plus fréquent . Je porte très souvent des dessous et vêtements féminins. Il y a un an, j\’ai rencontré une très belle jeune femme. Nous avons été très amoureux l\’un de l\’autre. Mon comportement sexuel a été fait de caresses qui l ont amenée régulièrement à l\’orgasme mais je ne l\’ai pas pénétrée faute d\’érection suffisante et après trois mois elle a pris des distances.J\’ai l\’impression d\’être lesbienne: les hommes ne m\’attirent pas. Suis je transgenre?On m\’a prescrit du Cialis car je prends un peu d\’antidépresseur IRS pour des problèmes d\’anxiété . J\’aime toujours cette femme. Que faire? Merci.

Bonjour Sacha,

Je vous remercie pour votre confiance. Vous vivez présentement un gros questionnement par rapport à votre identité sexuelle, et de comment cette identité peut coexister avec votre attirance pour les femmes. Au bout du compte, votre question est “Que faire?”, et à ceci je répondrais que le premier objectif pour vous est effectivement de mieux cerner qui vous êtes et quels sont vos besoins. Sans cette compréhension de vous même, les relations avec les autres, en particulier les relations amoureuses, peuvent devenir un vrai casse-tête.

Vous vous demandez si vous êtes transgenre. Dans votre texte, vous vous identifiez comme une personne ayant longtemps réprimé un besoin de d’être féminine, et vous vous identifiez aussi comme ayant l’impression d’être lesbienne. Ces deux indices montrent que votre identité ne se trouve pas exclusivement du côté masculin. Il me semble donc très possible que vous soyez trans. C’est différent du travestisme, car l’homme qui se travestit se sent généralement bien dans son identité masculine. Loin de lui le désir d’être une femme ou de se considérer comme en partie femme!

Maintenant, jusqu’où va votre impression et votre désir d’être une femme? Il était présent dans votre jeunesse mais vous l’avez oublié et/ou inhibé durant de nombreuses années. En effet, les codes et les attentes de la société envers les garçons et les filles font que très jeunes ils intériorisent tout ça même si c’est contraire à leur identité profonde. C’est pourquoi beaucoup de gens arrivent à la quarantaine avec une foule de sentiments qui refont surface. Cette réalisation plus tardive ne veut pas dire que les sentiments ne sont pas authentiques.

Maintenant, votre lettre donne peu de détail sur la façon dont vous vivez au quotidien cette réalité transgenre en vous. Est-ce que vous sentez que votre vie d’homme ne vous permet pas de vous réaliser à votre plein potentiel? Est-ce que vous ressentez un inconfort dans votre corps tel qu’il est maintenant? Vous poser ces questions peuvent vous aider à trouver la réponse en vous. Cependant, il est normal d’avoir du mal à totalement se comprendre, surtout lorsque l’on a vécu dans un genre qui ne semble pas nous correspondre pendant aussi longtemps. N’hésitez donc pas à explorer la question avec un.e spécialiste, que ça soit un.e psy, sexologue ou intervenant.e communautaire. Je vous suggère de choisir quelqu’un qui oeuvre spécifiquement dans le domaine de l’identité de genre. Malheureusement, je ne sais pas où vous vivez, mais je vous suggère d’entrer en contact avec une association LGBTQ+ de votre ville afin de recevoir une liste de ressources appropriées. Et par rapport à votre attirance pour les femmes, elle est tout à fait normale : de nombreuses femmes trans sont lesbiennes!

Chose sûre, peu importe comment vous allez cerner votre identité, il est clair que pour réduire votre mal-être vous allez devoir trouver une façon, dans votre style de vie, de pouvoir l’exprimer pleinement. Que ça soit en vous habillant en femme de temps à autre ou en entamant une transition de genre, c’est par l’expression harmonieuse de vous même que vous allez pouvoir développer des relations harmonieuses avec une partenaire.

Vous aimez toujours votre ex-conjointe, mais elle, qu’aimait-elle chez vous? Quel visage de vous-même lui présentiez-vous? Était-elle en amour avec l’homme que vous avez toujours laissé paraître ou avec la femme qui émergeait en vous? Peut-être lorsque vous aurez clarifié votre propre identité, cela rendra plus facile pour elle, ou pour une autre femme, de vivre l’amour avec vous. Peut-être avez vous peur que de vous exprimer fera en sorte que vous ne pourrez plus avoir de relation amoureuse. Moi je dis : au contraire! Car la confiance et le bien-être que vous dégagerez vous rendra d’autant plus attirant.e!

Bonne suite dans votre réflexion!


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment