Je connais un gars trans qui a décidé de ne pas faire son coming-out… comment être solidaire?


Y a une fille de mon village qui est vraiment agressive avec toutes ses partenaires et super jalouse, possessive, violente, imprévisible… bref elle va vraiment vraiment pas bien, et là j’ai appris par une de ses partenaires qu’en fait c’est un gars trans qui a décidé de ne jamais faire son coming-out. Ça explique pas mal de choses, tellement de colère en dedans, même si ça pardonne pas les gestes… bref.
Je ne suis plus en contact avec cette personne depuis un bout, ayant été aussi impliquée dans cette violence-là à plusieurs niveaux, mais j’aimerais lui faire savoir que malgré ça, je suis solidaire et je peux pardonner, et que si jamais iel décide de come out, que y a au moins une personne qui comprendrait. Je sais pas quoi faire avec ça, honnêtement, mes intentions sont bonnes mais j’ai peur de le/la trigger, de provoquer plus de violence, qu’iel pense que son ex a partagé des infos (quand en fait c’est moi qui ai posé la question “ton ex c’est un gars trans pas out hein?” pis on s’est comprises)…
Je pense garder ça pour moi, je pense que c’est la décision la plus sage pour éviter les faux pas, mais j’ai quand même un doute. Qu’en pensez-vous?

Caro
Bonjour Caro,
Tout d’abord, je te remercie de prendre le temps d’écrire à AlterHéros. Je vais tenter de t’aider dans cette situation du mieux que je le peux.
Si je comprends bien, une fille de ton village aurait des comportements violents envers ses partenaires, violence dans laquelle tu aurais également été impliquée et tu t’inquiètes pour elle et ses partenaires. Tu aurais appris par une de ses partenaires que cette personne serait en fait un homme trans. Tu es prise entre deux côtés : lui offrir ton soutien et lui dire qu’iel n’est pas seul.e là-dedans, mais peut-être faire vivre à cette personne une situation triggering ou ne pas lui dire, mais avoir l’impression de laisser cette personne seul.e dans sa souffrance.
C’est effectivement une situation délicate dans laquelle tu te trouves. Je peux te donner mon opinion en espérant t’offrir une solution adéquate mais nous sommes face à un dilemme éthique (situation où les valeurs et les principes entrent en opposition et rendent les décisions difficiles) où il ne me semble pas qu’il y ait une seule bonne solution.
Premièrement, tu dis ne plus être en contact avec iel. Lui envoyer un message pour lui dire que tu le/la soutiens pourrait effectivement être triggering. Si iel a decidé de ne pas être out, peut-être qu’iel pourrait très mal prendre ton message. Surtout si vous n’êtes plus en contact, il est effectivement possible comme tu l’as dit qu’iel pense qu’une de ses partenaires t’aient des données des informations qu’iel n’était pas consentant.e à partager.
Si tu tiens absolument à te placer comme un soutien pour iel, tu pourrais peut-être essayer de reprendre contact avec iel sans mentionner son identité de genre. Tu pourrais prendre des nouvelles de manière générale sur sa vie et voir où les choses vont, sans pousser cette personne à se confier. Tu pourrais lui dire, si la conversation s’y prête, que tu es disposée à lui offrir du soutien si iel vit de situations difficiles.
Cependant, tu dis qu’iel semble avoir des comportements assez violents avec ses partenaires. Es-tu sure que tu te mets dans une position sécuritaire pour toi en le/la recontactant ? Penses-tu que recontacter cette personne sera positif pour toi ? De plus, tu dis que tu aurais été impliquée dans cette violence. Comme je ne sais pas dans quelle mesure, je me demande si recontacter cette personne serait bénéfique pour toi.
C’est important d’aider les autres et de leur offrir du soutien, par contre, tu n’es pas obligée de le faire. Ce n’est pas ta faute si cette personne n’est pas out et ce n’est pas non plus de ta faute si cette personne a des comportements problématiques avec ses partenaires.
Je comprends profondément ton envie de lui offrir ton soutien, car tu sembles remarquer qu’iel vit beaucoup de souffrances, mais je te recommande peut-être de checker d’abord avec toi-même si tu es à l’aise dans cette situation, puis peut-être, seulement si tu penses que cela peut être positif pour vous deux, le/la recontacter afin de prendre de ses nouvelles.
J’espère avoir pu t’aider un peu dans ta prise de décision qui n’est certes pas facile. Je t’invite à nous recontacter si tu en ressens le besoin et te remercie encore d’avoir pris le temps de nous envoyer un message.
Passe une belle journée et prends soin de toi,
Em


About Em

Em est un.e militant.e qui s'identifie comme queer, lesbienne et non-binaire. Iel travaille dans le communautaire, étudie en sexualité à l'UDEM et fait du militantisme dans son temps libre. Em est passionné.e par les études genre, la déconstruction des normes sociales et la sexualité.

Leave a comment