J’angoisse car je me remets en question sur ma sexualité !


Salut Frédéric.

Merci de nous avoir contactés.

Dans ton message, tu nous expliques que tu te questionnes depuis un bon moment par rapport à ta sexualité, car même si tu te sens attiré par les filles, tu remarques qu'elles t'intimident et te font peur.

Je devine, Frédéric, combien ta situation doit te sembler pénible à supporter. En effet, il ne doit pas être évident de se sentir attiré par les femmes, mais de ne pas oser les aborder. Tu nous dis, par ailleurs, que tu t'es toujours remis en question dans ta vie. À quel propos? Et pour quelles raisons?… Puisque cet état génère chez toi de l'angoisse, peut-être serait-il sage de consulter un psychologue. Tu sais, pas besoin d'être atteint d'une grave maladie mentale pour consulter un tel spécialiste. La peur et les incertitudes que tu éprouves semblent miner ton moral au quotidien. Seul, tu risques de traîner longtemps ce problème. Le mieux serait d'aller demander de l'aide à des personnes compétentes.

Outre une sorte de blocage psychologique, j'entrevois une autre hypothèse pour expliquer ce que tu vis. En effet, tu nous dis que depuis plusieurs années tu te questionnes au sujet de ta sexualité. Bien que tu te définisses comme étant une personne hétérosexuelle, il est possible que ton attirance pour les filles relève davantage du sentiment et de l'amitié que du désir. Peut-être prends-tu conscience de désirs nouveaux en toi, de désirs homosexuels – ce qui expliquerait tes remises en question et tes angoisses. La peur que tu éprouves à l'égard des femmes serait alors la peur de l'échec, c'est-à-dire la peur de ne pas leur donner de plaisir et de ne pas en recevoir. Au fond, cette peur traduirait un refus d'assumer ton homosexualité. Bien sûr, je ne prétends pas détenir la vérité à ton sujet. D'ailleurs, je ne suis pas, moi-même, psychologue. Je veux simplement te soumettre quelques pistes de réflexion.

Tu as très bien fait de nous écrire. Cela t'aura permis de mettre des mots sur ce que tu vis et, ainsi, de mieux comprendre ta situation. Pour la suite des choses, voici ce que je te propose : tu pourrais, comme je te le conseillais, prendre rendez-vous avec un psychologue et essayer de voir avec lui ce qui est à l'origine de tes angoisses ou, si tu ne te sens pas prêt à consulter, tu pourrais nous réécrire afin de nous donner tes impressions par rapport à mes commentaires : est-ce qu'il y a des choses que tu voudrais préciser, des sentiments que tu voudrais exprimer? Le plus important, c'est de ne pas demeurer inactif et d'exprimer ta souffrance.

En espérant que mes propos t'auront éclairé, je te souhaite, Frédéric, de retrouver le bonheur et la sérénité.

Mes prières et mes pensées t'accompagnent.

Amitiés,

Benoît

Leave a comment