J’ai une liaison avec un homme, mais je me demande s’il est bisexuel…


Bonjour Marie-J.

Merci beaucoup de nous avoir écrit. Permets-moi de résumer le contenu de ton courriel. Tu as eu pendant un certain temps une relation avec un homme marié qui aimait échanger les rôles au lit, c’est-à-dire porter tes sous-vêtements, adopter des positions traditionnellement plus féminines que masculines et être pénétré par toi. Comme tu as aussi remarqué qu’il semble en général plutôt “désœuvré” ou “désabusé” et qu’il paraît s’investir peu émotionnellement dans votre relation, tu lui as demandé s’il était attiré par les hommes. Il t’a répondu oui, mais que c’est seulement un fantasme. Tu te demandes s’il n’est pas bisexuel et tu aimerais l’aider à se découvrir lui-même.

Je dois te féliciter pour ton ouverture d’esprit et ton désir sincère d’aider ce partenaire. C’est très généreux et ta part. Lorsque quelqu’un a de la difficulté à accepter ou même à reconnaître son orientation sexuelle (quelle qu’elle soit), le fait d’avoir autour de soi quelqu’un qui nous accepte et qui est ouvert au dialogue est extrêmement précieux et peut aider grandement la personne à cheminer.

Malheureusement, comme tu peux le deviner, il m’est impossible de te dire si ce partenaire est bisexuel ou non. Chaque personne est unique et, comme je ne le connais pas directement, je ne peux pas me prononcer. Peut-être, comme il le dit lui-même, ses attirances pour les hommes relèvent-elles seulement du fantasme. Chacun a son jardin secret et ce n’est pas parce qu’on fantasme sur quelque chose qu’on souhaite réellement que ça se produise. Le meilleur exemple de cela est bien sûr le fantasme de viol. On rêve d’être “attaqué” par une ou plusieurs personnes, mais, dans la vraie vie, on ne le souhaite surtout pas!

Par contre, il se peut aussi que tu aies raison, qu’il soit bisexuel et que, pour des raisons connues de lui seul, il s’interdise l’accès à ces plaisirs dans la réalité. Mon conseil serait ici: essaie de le faire parler sur les raisons qui font qu’il n’a pas envie d’avoir une aventure ou une relation suivie avec un homme. S’il sort des raisons morales du genre “c’est mal” ou “c’est contre-nature”, ça vaut la peine de creuser le sujet avec lui pour l’amener à surmonter ses inhibitions. Essaie aussi de savoir ce qui l’attire dans ses fantasmes: est-ce un moment précis ou des scénarios élaborés? S’il ne fantasme que sur le caractère “exotique” et tel ou tel geste ou sur un geste de soumission ou de vulnérabilité, alors c’est peut-être qu’il n’est pas prêt ou pas fait pour le vivre réellement. La frontière entre bisexualité et hétérosexualité n’est pas toujours facile à tracer. Est-on davantage ou moins bisexuel si on fantasme sur les deux sexes que si on a déjà eu une expérience du genre? L’important, au fond, ce n’est pas l’étiquette qu’on s’appose, c’est de chercher à être heureux. Si tu crois que de s’ouvrir aux personnes du même sexe que lui pourrait aider ton partenaire à surmonter cette tristesse que tu vois si souvent en lui, encourage-le à le faire, mais n’oublie pas qu’il n’y a que lui qui peut réellement savoir ce dont il a envie en ce moment.

Ne te gêne pas pour nous réécrire,

Pascale


About Pascale

Pascale détient un baccalauréat en éducation du français et de la morale au secondaire. Elle a aussi une maitrise ès arts en littérature avec un mémoire sur la nouvelle érotique féminine au Québec (2007).

J'aime l'idée que, grâce à Internet, il m'est possible d'aider des gens qu'il me serait difficile, parfois même impossible, de rencontrer en personne. J'ai beaucoup, beaucoup, beaucoup lu sur la sexualité et les relations amoureuses dans le cadre de mes études - mais aussi par intérêt personnel - et je suis heureuse quand je peux aider en partageant ces connaissances.

Leave a comment