J’ai refait un test de VIH et il est négatif, mais je me sens toujours pas bien…


Bonjour , je vous ai écrit il y’a quelques mois car j’avais eu une prise de risque et j’étais inquiet. J’ai refait mon test il y’a quelques jours il est « négatif » mais je ne me sens toujours pas bien , j’ai toujours des fourmillements, des selles molles et liquides souvent , un ventre qui gargouille par moment ,une langue blanche et des petits boutons sur le corps. Je suis à bout , je ne sais plus quoi penser , j’aurai appris que le test peut s’avérer positif après 1 ou 2 ans. Svp aidez-moi

King

Salut King!

Merci de nous écrire de nouveau à la suite de notre réponse précédente, et merci une fois de plus pour la confiance que tu accordes envers nos services!

Tu affirmes avoir fait de nouveau un test de dépistage du VIH récemment et que celui-ci s’est avéré négatif. Néanmoins, tu t’inquiètes en raison d’une prise de risque en janvier dernier, puisque même si tes résultats sont négatifs, tu as présentement des symptômes qui t’inquiètent.

Pour rappeler ce que j’ai nommé dans ma dernière réponse, la période fenêtre maximale pour être certain‧e à 100% de dépister le VIH dans notre corps est de trois mois après l’exposition.

Par ailleurs, si je peux te rassurer, voici un tableau qui explique les risque de transmission du VIH en fonction de différentes relations sexuelles non protégées. On y constate que les risques associés au fait d’être actif (c’est-à-dire d’être la personne qui pénètre notre partenaire) diminue considérablement les possibilités de contracter le VIH (entre 0,04% et 0,28% pour le fait de donner une relation anale & entre 0,01% et 0,14% pour le fait de donner une relation vaginale). C’est très faible, mais effectivement, le risque n’est pas de zéro!

(Source : Catie – Chiffrer les risques lors d’une exposition au VIH)

Je ne sais pas si ce tableau permet de te rassurer, mais je pense que c’est toujours intéressant de pouvoir connaître ces chiffres! Néanmoins, je crois que trois tests négatifs de VIH entre janvier et juillet 2021 et le fait que ta partenaire ait testée négatif six semaines après votre rapport sexuel et le fait que tu as réalisé un test après la période fenêtre de trois mois demeurent des indicateurs assez forts que tu ne sois pas porteur du VIH (en fonction de la relation non protégée de janvier 2021, je ne sais pas si tu as eu d’autres relations sexuelles depuis cette date!).

Toutefois, tu notes de symptômes du genre fourmillements, selles molles ou liquides, un ventre qui gargouille, une langue blanche et des petits boutons sur le corps. Ce type de symptômes peut être lié à une multitude de raisons diverses et seul‧e un‧e professionnel‧le de la santé pourra t’éclairer davantage et t’offrir des solutions adaptées à tes besoins. Il est effectivement conseillé de consulter un‧e médecin lorsque la langue blanche apparaît subitement, par exemple, surtout si cela persiste pendant plusieurs jours.

Par exemple, une langue blanche, aussi appelée lange saburrale, peut être un signe de déshydratation, d’une hygiène buccale insuffisante, d’une maladie digestive, d’une consommation d’alcool un peu plus arrosée que d’habitude ou même de tabagisme, tout simplement. Le stress et l’anxiété peuvent provoquer des selles molles et des éclosions de boutons sur le corps. Et la déshydration peut également donner des troubles de digestion…! Bref, il m’est vraiment impossible de te poser un diagnostic à cet effet. D’une part, parce que je ne suis pas médecin. D’autre part, parce qu’il y a des limites importantes au fait que nous discutons sur le web et qu’un diagnostic fiable nécessite une série de test de la part de ton médecin.

Encore une fois, je suis désolé que tu doives naviguer ces symptômes désagréables présentement. Je comprends que cela ne doit pas être toujours reposant! Or, j’aimerais te rassurer et t’inviter à faire confiance aux différents tests contre le VIH que tu as réalisé. À la lumières de toutes les informations que tu m’as partagées, je ne crois pas que tu aies contracté le VIH lors de ta prise de risque de janvier 2021 en raison des différents tests que tu as réalisés. Tu peux toujours aller faire un autre test pour contre-vérifier le dernier si c’est quelque chose qui te préoccupe et qui pourrait te permettre de t’enlever un peu de stress!

Je t’invite à consulter cette page de nos collègues du Portail VIH/sida du Québec qui explique de façon très vulgarisée tout ce que tu dois savoir concernant le VIH! Il y a également plein d’articles concernant les différentes infections transmissibles sexuellement ou par le sang. 🙂

Bonne chance pour la suite des choses! N’hésite pas à nous écrire de nouveau si tu en ressens le besoin!

Chaleureusement,

Guillaume (il/he), pour AlterHéros


About Guillaume Perrier

Parcours universitaire en Développement social à l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), Guillaume (il/lui) est passionné par la représentation de la diversité sexuelle et de la pluralité de genre en contexte de ruralité. Militant de défense de droits des travailleurs et travailleuses du sexe et de prévention VIH, il adore également déposer ses orteils dans l'eau salée du fleuve et passer des heures sous ses couvertures à chaque matin.

Leave a comment