#bonheur
#femme
#gré
#interrogation
#Mariage gai
#Questions
8 October 2009

J'ai été gay, passif, mais maintenant je vais me marier avec une femme et je ne sais pas quoi faire...

salut . voila moi j’ai été gay et passif et j’ai jamais touché une femme, je vais me marier avec une femme et j’ai peur de ne pas y arriver . alors dites-moi ce que je dois faire svp et merci

jean-francoism

Bonjour Mourad,

D’entrée de jeu, j’aimerais te remercier infiniment de faire confiance à l’équipe d’Alterhéros relativement à ton interrogation. J’espère que les lignes qui suivent t’aideront dans ton cheminement personnel. Si jamais tu voulais des clarifications ou tu avais d’autres questions en tête, n’hésite surtout pas à nous réécrire de nouveau.

Ton cas est intéressant sur plusieurs points et je vais essayer autant que faire se peut de te donner une réponse qui s’internationalise bien avec le fait que tu vis en Tunisie et que l’organisme Alterhéros siège à Montréal (Québec), au Canada. Les droits sont différents entre nos pays respectifs et je vais tenir compte de cette réalité dans ma réponse.

1) Le bonheur : tu sais Mourad, la chose primordiale que tu dois considérer dans ta décision, c’est ceci : est-ce que je serai véritablement heureux de vivre avec une femme ? Je comprends que tu es gai, que tu vas te marier avec une femme et que tout cela t’inquiète. Plusieurs autres questions analogues et cruciales doivent être soulevées : est-ce un mariage de plein gré ? est-ce forcé ? est-ce que tu subis une pression de la part de ta famille ou de tes amis ? Ces questions, par la force des choses, m’amènent à une réponse inévitable : si tu es gai et que ton désir ne se manifeste qu’envers les hommes, il est clair que tu ne vivras pas une vie complètement heureuse avec une femme. Si je mets les choses en perspectives, Mourad, tu y vivras avec le temps des frustrations (sur le plan sexuel et autre) et de la culpabilité (de ne pas avoir respecté ta propre nature). Ces sentiments te grugeront contre ton gré et la question est de savoir : est-ce que tu es prêt à vivre le reste de tes jours de cette façon ?

Mourad, il est primordial que tu t’arrêtes sur l’ensemble de ces interrogations, car il s’agit de ton bonheur et que c’est important. Est-ce que ça vaut la peine de sacrifier ton bonheur (ou une partie de celui-ci) pour te marier à une femme (mariage forcé ou non) ? Pendant qu’il est encore temps, réfléchi bien sur les conséquences de tes actes, Mourad. Même si les droits reconnus aux homosexuels sont moins généreux qu’au Canada, tu as le pouvoir de vivre de façon heureuse en fonction de tes valeurs. Ne prend jamais de décision que tu sais que tu pourrais regretter. Prend la bonne décision pour la bonne raison, en fonction de tes valeurs (j’insiste sur le mot “tes”) et de ce que tu penses être le mieux pour toi. Ne laisse personne dicter avec qui tu dois être heureux. Si l’idée d’être avec une femme ne t’a jamais enchanté et ne t’enchante guère aujourd’hui, inconsciemment ton attention sera dérivée vers les hommes et tu te créeras un monde parallèle où tes fantasmes reposeront sur le désir masculin. Tu n’y peux rien, c’est biologique et tout à fait normal. C’est intrinsèquement relié à l’être humain.

La question principale revient : est-ce que je serai véritablement heureux de vivre avec une femme ? Si tu es gai, non. Tout dépend de ces facteurs et à quel point ils s’interfèrent dans ta vie. Je comprends que tu vis en Tunisie, un pays de droit musulman. Je sais que la Sharia édicte des règles de droit dont s’inspirent les lois (comme le Code pénal) et que ça peut devenir compliqué. Tu dois passer par-dessus cela, Mourad. Vivre heureux, en paix et épanoui avec soi-même (et l’homme que l’on aime), ça na pas de prix. Considère grandement l’ensemble de ces commentaires dans ta prise de décision, même si je sais pertinemment bien que ça peut être déchirant. Les lois nous dictent pas comment être heureux et vivre une vie épanouie. C’est un processus intérieur et profond, et laisse ta conscience et tes valeurs te guider vers cette quête. Tu n’as qu’une vie tangible et palpable (peu importe ta croyance), donc ta quête vers le bonheur doit commencer dès maintenant. Encore une fois, prend la bonne décision pour la bonne raison. Néanmoins, tiens-nous au courant des démarches que tu auras effectué dans ta quête du bonheur.

Merci d’avoir écrit à l’époque d’Alterhéros, n’hésite pas à nous réécrire! Bonne chance dans tes démarches!

Jean-François

Similaire