J’ai deux petites boules de peau autour de l’anus après une pénétration anale, que faire ?


JE VIENS DE DECOUVRIR LA PENETRATION ANALE ET DEPUIS CET ACTE J AI AU NIVEAU DE L ANUS 2 PETITES EXCROISSANCES COMME DES PETITES BOULES DE PEAU QUI NE SONT ABSOLUMENT PAS DOULOUREUSES. J AI D ABORD PENSE A DES HEMORROIDES MAIS CE SYMDROME EST A PRIORI DOULOUREUX CE QUI N EST PAS MON CAS. POURIEZ VOUS ME RASSURER A CE NIVEAU LA EN ME DISANT DE QUOI IL S AGIT…DE VEINES AYANT GONFLEES? JE N EN AI PAS L IMPRESSION…COMBIEN DE TEMPS CELA VA T IL METTRE A SE RESORBER ET A RENTRER DANS L ORDRE… POUR LE MOMENT JE ME VOIS MAL RECOMMENCER DANS L IMMEDIAT.
MERCI DE M ECLAIRER PAR VOTRE REPONSE ET DE M APAISER…JE SUIS UN PEU INQUIETE.
Muriel
 
Chère Muriel,
Merci de nous faire confiance pour répondre à ta question. Pour la résumer, il semblerait que tu aies noté de petites excroissances au niveau de ton anus suite à la pénétration anale. Les excroissances nodulaires ne sont pas douloureuses et tu t’inquiètes quant au traitement, voire si tu pourras être à l’aise d’avoir à nouveau une pénétration anale.
Laisse-moi tout d’abord te dire qu’il m’est difficile de te préciser la nature exacte de ces excroissances sans les voir, et c’est pourquoi je te conseille de consulter un médecin prochainement. Toutefois, ces excroissances pourraient correspondre à des hémorroïdes même si tu ne ressens pas de douleur. En effet, on distingue deux types d’hémorroïdes : les externes, qui causent généralement plus de douleur, ainsi que les internes, plus indolentes, mais qui peuvent saigner, piquer, etc. Les hémorroïdes internes sont en fait des veines qui tapissent le rectum et descendent parfois, voire ressortent par l’anus. Bien qu’elles ne soient pas dangereuses pour la santé, elles demeurent inconfortables lorsque sévères.
Le meilleur traitement et la prévention, c’est-à-dire éviter la constipation, manger des fibres comme des céréales ou du pain à grains entiers, des figues, des dattes en s’assurant de boire beaucoup d’eau. On peut aussi considérer les fibres de psyllium (de type Metamucil) qu’on ajoute à un verre de jus le matin (une cuillère à thé deux fois par jour et augmenter progressivement). En fait, diminuer la constipation et le temps passer assis sur une chaise et/ou sur la toilette aident à diminuer l’apparition d’hémorroïdes. Perdre du poids peut aussi contribuer à la prévention. Par contre, je ne crois pas qu’il y ait de liens avec la pénétration anale et l’apparition d’hémorroïdes (quoi que tu aies tendance simplement à les remarquer davantage à ce moment). Les traitements pour les hémorroïdes dépendent de la sévérité (taille, etc) et nécessitent la consultation avec un médecin, généralement un chirurgien. Ce dernier peut utiliser des micro-élastiques pour encercler les veines et les faire tomber avec le temps. La procédure est bien tolérée, sans douleur importante. Toutefois, plusieurs traitements sont parfois nécessaires. Il y aussi d’autres techniques avec des instruments pour brûler les hémorroïdes, mais ceci dépend de la sévérité du cas et du médecin. Dans les cas les plus sévères, une chirurgie peut être pratiquée, mais ceci est plus rare.
Ainsi, tes symptômes semblent indiquer une hémorroïde interne. Toutefois, il pourrait s’agir d’autres lésions comme des condylomes suite au virus du papillome humain (transmis sexuellement). Ces lésions ne sont pas dangereuses non plus, mais une consultation avec un médecin serait aussi bénéfique dans ce cas. J’espère que ces explications t’aideront à y voir plus clair,
Merci encore une fois de nous avoir écrit,
Fred


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment