J’ai commencé une thérapie hormonale, mais je ne perçois pas encore beaucoup d’effets…


Bonjour Tesse,

Tout d'abord, merci pour vos bons mots. C'est toujours un grand réconfort de voir que notre action sur ce site porte fruit! Pour répondre à votre question, non vous n'êtes pas folle! Vous êtes simplement impatiente et c'est compréhensible, car vous avez attendu ce moment très longtemps. Mais il faut savoir que la puberté que vous vivez en ce moment va s'étirer pour encore quelques années. Même chez les adolescentes, les changements prennent plusieurs années à se produire!

La prise d'anti-androgènes a très peu d'effets. Ils servent principalement à stopper la masculinisation et éviter que la testostérone « compétitionne » avec les estrogènes. Or, à 55 ans votre masculinisation étant complète, il est normal que vous ayez constaté peu d'effet.

Vous dites que la prise d'estrogènes est récente, quelques mois à peine. Or, si cela peut vous aider à vous donner une référence, les premiers effets que j'ai ressentis dans ma thérapie hormonale sont survenus trois mois après le début, et ce n'étaient que des douleurs aux mamelons. Et j'ai du attendre un autre trois mois avant que mes seins commencent à pousser. Chaque femme transsexuelle vis un parcours différent avec les hormones, mais voyez, il faut laisser aux hormones le temps de faire leur œuvre.

Malgré tout, il serait important de réfléchir quant à vos attentes par rapport aux effets des estrogènes, car certaines d'entre elle risquent d'être déçues, particulièrement au niveau de la voix. Les hormones n'ont aucun effet sur elle. En effet, la voix grave est causée par l'épaississement des cordes vocales à la puberté, et cet épaississement est irréversible. C'est pourquoi la très grande majorité des femmes transsexuelles doivent faire des exercices vocaux afin d'acquérir une voix plus féminine. Peut-être pourriez-vous faire une recherche dans les hôpitaux et cliniques de votre région afin de savoir si un(e) orthophoniste offre ce genre de service. J'ai fait affaire avec une et ça m'a beaucoup aidé!

Quant aux poils, si vous désirez accélérer leur disparition, une épilation régulière est recommandée car à chaque fois, le poil va renaître moins fort. Mais l'effet des estrogènes se fait sentir sur les poils corporels seulement; la barbe doit être enlevée à l'aide du laser ou de l'électrolyse. L'effet des hormones sur la croissance de la poitrine est aussi très variable, et dépend beaucoup de la génétique familiale. Peut-être aurez-vous une petite poitrine… vous partagerez ainsi le vécu d'une grande partie des femmes qui ont à apprendre à aimer leur corps tel qu'il est. Ce qui ne vous empêche en rien de faire appel à la chirurgie si vous le désirez! Mais le fait est qu'il ne faut pas se leurrer : une grande partie des complexes que vivent les femmes transsexuelles vivent ne sont pas des problèmes trans, mais des problèmes de femmes tout simplement. Et on l'oublie trop souvent!

Merci de votre confiance, et n'hésitez pas à nous réécrire si vous avez d'autres interrogations dans tous les beaux changements que vous allez vivre dans les prochains mois et années!

Élyse


About Élyse Vander

Élyse est enseignante au secondaire depuis 2005, ce qui l’a amené à développer sa capacité d’intervention auprès des jeunes. De plus, elle a une expertise dans le domaine de la transsexualité, ayant œuvré dans le milieu dans divers organismes depuis 2007.

Mon implication à AlterHéros me donne confiance que dans les prochaines années, les jeunes pourront de plus en plus assumer et vivre harmonieusement leur homosexualité, bisexualité ou transsexualité, particulièrement à l’école secondaire.

Leave a comment