Fantasmer sur les femmes, vouloir plaire aux femmes seulement, est-ce que cela prouve l'hétérosexualité?

Merci encore de donner suite à mes réponses.
Ca m’a fait enormement flipper de savoir qu’on peut découvrir son homosexualité sur le tard. J’ai pas envie de l’etre, je suis en couple avec quelqu’un, et jusqu’à ce que je me sois demandé si j’étais gay, c’était parfait, ma vie était parfaite. Cependant, j’ai eu une sorte de panne avec elle, le sexe, c’est cool mais ca m’a jamais passionné, et j’ai jamais vraiment ressenti un besoin de le pratiquer quand je n’en avais pas la possibilité. Depuis que j’ai cette peur en moi, je me demande si ma copine n’est pas en fait une meilleure amie, et le fait de plus etre avec elle parce que je suis gay me terrorise.
Mes fantasmes ayant toujours porté sur des femmes, mes masturbations aussi, mon envie de plaire, que sur les filles, egalement, est ce que cela prouve une hétérosexualité ? Un gay qui se découvre sur le tard peut il avoir ressenti ces fantasmes ? Avant de m’etre posé la question, venant de nulle part, je ne m’étais jamais imaginé avec un mec, je n’ai jamais eu envie de sexe avec eux, mais maintenant, je me dis « et si ca se trouve, ce mec là, tu as envie de lui faire l’amour, mais tu le refoule. Plein de questions qui me terrorisent h24

Marie-Édith Vigneau

Merci encore de donner suite à mes réponses.

Ca m’a fait enormement flipper de savoir qu’on peut découvrir son homosexualité sur le tard. J’ai pas envie de l’etre, je suis en couple avec quelqu’un, et jusqu’à ce que je me sois demandé si j’étais gay, c’était parfait, ma vie était parfaite. Cependant, j’ai eu une sorte de panne avec elle, le sexe, c’est cool mais ca m’a jamais passionné, et j’ai jamais vraiment ressenti un besoin de le pratiquer quand je n’en avais pas la possibilité. Depuis que j’ai cette peur en moi, je me demande si ma copine n’est pas en fait une meilleure amie, et le fait de plus etre avec elle parce que je suis gay me terrorise.
Mes fantasmes ayant toujours porté sur des femmes, mes masturbations aussi, mon envie de plaire, que sur les filles, egalement, est ce que cela prouve une hétérosexualité ? Un gay qui se découvre sur le tard peut il avoir ressenti ces fantasmes ? Avant de m’etre posé la question, venant de nulle part, je ne m’étais jamais imaginé avec un mec, je n’ai jamais eu envie de sexe avec eux, mais maintenant, je me dis « et si ca se trouve, ce mec là, tu as envie de lui faire l’amour, mais tu le refoule. Plein de questions qui me terrorisent h24

Bonjour et merci de nous écrire à nouveau !
Tes questionnements perdurent et tu es inquiet en ce moment. Tu te demandes si tes actions et désirs font de toi une personne hétérosexuelle.
En débutant, je te laisse lire le message d’une personne qui nous a écrit récemment au sujet d’une problématique semblable à la tienne.
“Je tenais à vous dire que suite à vos conseils, j’ai décidé d’aller consulter un psy. J’en suis déjà a cinq rencontres et ma situation a beaucoup évolué. Certes, je suis toujours envahi par la peur d’être gay et les pensés intrusives sur l’homosexualité. Mais j’arrive à beaucoup mieux les contrôler qu’avant. J’ai compris que l’attirance sexuelle et affective que j’ai pour les femmes, ne peut pas disparaître, alors que je découvre que je sois ou devienne exclusivement homosexuel est impossible (…).”
Effectivement, l’attirance que tu as envers les femmes ne peut pas disparaître!
Une personne qui découvre son homosexualité tardivement peur avoir certains fantasmes hétérosexuels. D’ailleurs, plusieurs personnes hétérosexuelles ont à l’occasion des fantasmes homosexuels et vice-versa. C’est sain et normal ! Nos fantasmes n’appartiennent qu’à nous et ne sont qu’un indicateur de notre orientation sexuelle lorsqu’ils sont répétés.
Concernant tes actions et désirs, font-ils de toi une personne hétérosexuelle, puisque tu es attiré exclusivement par les femmes ? La réponse est oui.
Selon ce que tu expliques, tu n’as pas envie de faire l’amour avec un homme ET tu n’as pas de fantasmes qui mettent en scène des hommes. Lorsqu’on a des désirs, avant de les refouler, on les ressent, n’est-ce pas?
Concernant ta baisse de désir envers ta copine, il faut dire que quand on est particulièrement anxieux.se ou préoccupé.e, il y a possibilité que la libido (“énergie sexuelle”) ne soit pas au rendez-vous. Il se peut aussi que, finalement, ta copine soit effectivement plutôt une amie qu’une amoureuse pour toi. Est-ce que tu ressens une attirance romantique envers elle? Peux-tu te projeter dans le futur avec elle? Est-ce que tu te sens particulièrement bien en sa compagnie? Ces questions ne sont pas en lien avec ton orientation sexuelle, mais bien avec les désirs que tu entretiens vis-à-vis ta relation avec ta copine.
Quoi qu’il en soit, je te propose d’entreprendre des démarches pour voir un.e professionnel.le de la santé, comme un.e psychologue. Peut-être que comme cette personne qui nous a écrit récemment, ça te ferait un grand bien. Qu’en penses-tu?
N’hésite pas à nous écrire à nouveau si tu le souhaites, d’accord?
Au plaisir!
Marie-Édith, B.A. sexologie, pour AlterHéros

Similaire