Est-ce que ne pas se masturber agit sur notre comportement ?


Cher Adrian,

Il me fait plaisir d’essayer de répondre à ta question, au meilleur de mes connaissances.

Tu aimerais donc savoir si le fait de ne pas éjaculer pendant un certain temps diminuerait ta timidité ou attirerait les gens du sexe opposé par un phénomène chimique.

J’ai déjà entendu une rumeur ou légende urbaine comme quoi certains boxeurs éviteraient l’éjaculation des semaines avant un combat afin de maximiser leur niveau de testostérone. J’ai trouvé une étude chinoise réalisée en 2003 qui démontrait une augmentation de la testostérone après l’éjaculation. Cette augmentation se produisait après le jour 5 et maximale au jour 7 suivant l’éjaculation. La testostérone atteignait alors en moyenne 145.7 % du niveau de base. L’étude démontre aussi qu’il n’y a plus de fluctuation après cette date, et qu’une abstinence prolongée ne changera pas davantage le niveau de testostérone. Il n’y a pas d’études à ma connaissance qui ont montré un lien entre l’absence d’éjaculation et une réduction de la timidité. Comme il n’y a pas de cycle hormonal similaire à la femme chez l’homme, le fait d’éjaculer ou non ne devrait pas rationnellement produire un effet important sur le comportement ou les émotions. Freud n’a pas non plus étudier ou élaborer de théories sur de tels phénomènes hormonaux, puisque ce n’était pas là son expertise.

Quant à l’attirance du sexe opposé, tu pourrais lire si ça t’intéresse sur les phéromones. Il s’agit de molécules chimiques sécrétées dans l’atmosphère par certaines espèces animales ayant pour but d’établir une communication olfactive avec les autres membres de l’espèce. Ce mode « d’attirance » dans la reproduction a été bien établi chez certaines espèces moins évoluées, mais leur influence au niveau du comportement humain n’a pas été aussi étudiée. Pour le moment, ces phéromones servent surtout à remplir les poches de fabricants de parfum qui s’en servent pour mousser la vente de leur produit. Bref, je ne pense pas que d’éviter l’éjaculation se traduise par un changement dans la production de tes phéromones et que même si cela se produisait, l’effet serait malheureusement décevant. Il n’y a pas encore de filtres d’amour ni de recette pour l’attraction fatale.

Je t’invite donc à miser sur tes qualités, à développer ta confiance en soi. La gêne se travaille, particulièrement avec une thérapie behavioriste ou cognitivo-comportementale au besoin, si tu sens qu’elle te paralyse ou t’empêche d’accomplir tes buts fixés. J’espère que ma réponse répondra à tes interrogations.

Sincèrement,

Frédéric Picotte

Résident en médecine familiale


About Frédéric Picotte

Frédéric est médecin de famille pratiquant dans la région de Shawinigan. Il a complété en mai 2008 mon doctorat en médecine à l’Université McGill et deux ans plus tard sa spécialité en médecine familiale via l’Université de Montréal. C’est l'une de ses amies, étudiante en psychiatrie, qui lui a présenté AlterHéros en 2008. Elle cherchait alors un bénévole qui répondrait de manière plus spécifique aux questions à thème « médical », ce qui a constitué la majeure partie de sa contribution jusqu’à maintenant.

J’aime m'impliquer à AlterHéros car on peut rejoindre et rassurer beaucoup de gens, peu importe l’âge, l’orientation sexuelle ou la culture. Je trouve intéressant que la majorité de nos visiteurs soient de jeunes internautes et qu’on puisse donc leur fournir une information de qualité et un espace pour poser des questions qu’ils auraient du mal à obtenir autrement.

Leave a comment