Est-ce que l’assurance médicament du Québec couvre l’épilation des poils pour les personnes trans?


Je voudrais savoir est-ce que l’assurance gouvernemental peut couvrir la reduction des poils?

Alex

Salut Alex!

 

Il existe plusieurs solutions pour réduire l’apparence des poils, mais malheureusement je n’en connais aucune couverte à 100% par la RAMQ. Je vais tout de même te les présenter et te donner des organismes communautaires qui peuvent offrir une forme de soutien financier pour les personnes trans et non-binaires. 

 

Premièrement, il y a l’hormonothérapie, la prise d’oestrogène peut avoir différents effets permanents et réversibles sur le corps. Un de ces effets est la réduction de l’apparence des poils (plus pâles, poussent plus lentement). Les effets et leur temps d’apparition peuvent varier selon les personnes. Il est possible d’en prendre par comprimés, timbres, gel ou crème. Comme pour les autres médicaments, la RAMQ couvre une partie des coûts. Le prix que tu paies va dépendre de ta dose et de la marque, autour de 10$-50$ par mois mais ce serait à confirmer avec un.e médecin ou un.e endocrinologue. Il existe deux parcours pour accéder à l’hormonothérapie, le “traditionnel” (nécessite une lettre de recommandation d’un.e professionnel.le en santé mentale) ou le consentement éclairé (directement auprès du médecin/endocrino). Dans les deux cas, les démarches et les listes d’attente peuvent prendre un certain temps, surtout depuis la pandémie. 

 

C’est une description très rapide de l’hormonothérapie, pour plus de détails tu peux lire les réponses suivantes de notre site :

Ou encore les pages sur le traitement hormonal substitutif de Santé Trans Health ou d’InfoTrangenre.

 

Ensuite, il existe des traitements d’épilation, d’électrolyse (permanent et plus cher) et de laser (réduit la densité). Ces services ne sont pas couverts par la RAMQ, car ces soins sont malheureusement considérés comme «esthétiques» aux yeux du gouvernement. Ces soins requièrent généralement une douzaine de séances mensuelles, ce qui peut monter à 500-1000$ au total (parfois même plus) selon la quantité, densité et couleur de ta pilosité. InfoTransgenre a d’autres détails sur le sujet.

 

J’ai fait quelques recherches et j’ai compilé une petite liste d’endroits qui offrent ces services recommandés par des personnes trans et non-binaires et dans la région de Montréal. J’ai supposé puisque tu n’as pas mentionné ta région, mais si tu habites ailleurs n’hésite pas à le dire! 

 

Enfin, il y aussi des crèmes dépilatoires en vente libre et des petites machines au laser que tu peux te procurer. Et évidemment la possibilité de se raser avec un rasoir, avec les inconvénients que cela comporte.

 

Au niveau financier, tu pourrais contacter l’ATQ (ecoute@atq1980.org), l’ASTT(e)Q (info@astteq.org) ou Jeunesse Lambda (jeunesselambda.officiel@gmail.com) et leur demander si tu pourrais bénéficier de leurs programmes d’aide financière.

 

Tu peux également consulter cette réponse : Je cherche des références pour des esthéticien.ne.s trans/queer/non-binaire friendly pour l’épilation des régions intimes.

 

J’espère que ces quelques informations t’aideront un peu! Tu peux toujours nous écrire pour d’autres questions.

 

Maxime, stagiaire pour AlterHéros


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.

Leave a comment