Est-ce que cette très grande amitié ne cache pas plus ?


Bonjour Stéphanie,

Si je comprends bien votre question, que l’on peut deviner entre les lignes de votre narratif, vous vous demandez si votre amie est attirée vers vous ou non et s’il y a du potentiel pour une relation amoureuse avec elle. Vous semblez aussi manifester un malaise face au comportement que vous dites être possessif de votre amie envers vous.

Je crois qu’une bonne façon de mettre la lumière sur la question est d’aborder ces sujets avec elle. Vous semblez déjà avoir fait un bon bout de chemin: vous lui avez déjà parlé de votre homosexualité et votre lien semble être resté fort. Il faudrait sans doute continuer maintenant et avoir une discussion d’adulte à adulte avec elle et faire le bilan de votre relation: comment perçoit-elle votre relation? Pour elle, s’agit-il seulement d’amitié ou d’une relation amoureuse en développement? Est-ce qu’elle a l’intention de quitter son copain qu’elle dit ne plus aimer? Veut-elle sortir avec un autre garçon? Est-elle bisexuelle? Essayer d’aller au fond des choses avec elle, dans la discussion.

Préparez-vous à entendre toutes les réponses possibles: il arrive fréquemment que des personnes vivent beaucoup d’ambivalence dans leurs relations. Cela peut être souffrant pour l’autre. Il est possible que cette personne agisse de façon immature avec vous entre autres en vous utilisant comme confidente et ne soit pas très sérieuse envers vos sentiments. C’est important de vérifier cela car vous, de votre côté, jusqu’où êtes-vous prête à aller pour garder cette amitié? Peut-être êtes-vous prête à envisager une relation plus sérieuse avec une femme et que cette amie vous éloigne de votre but puisque vous pensez trop à elle et passez trop de temps avec elle? Êtes-vous devenue dépendante de cette personne? Placez-vous dans un climat propice à la réflexion et posez-vous ces questions. Vous pouvez aussi faire appel à une tierce personne qui vous connaît bien (un parent, quelqu’un de votre famille? un professeur? un collègue?), ou à qui vous seriez à l’aise de vous confier, et qui pourrait vous écouter et vous aider à y voir plus clair.

Quoiqu’il en soit, votre questionnement est sans doute sage et sain et je vous encourage à le poursuivre. Gardez à l’esprit qu’une relation affective devrait vous nourrir émotionnellement et non vous faire souffrir ni vous garder dans une attente malsaine.

Bon courage et bonne continuation,

Sophie

Pour l’équipe d’Alterhéros


About Sophie Bouchard

Sophie est travailleuse sociale professionnelle depuis 2007 où elle intervient majoritairement dans le domaine d’intervention au niveau des problématiques gériatriques. En 2006, elle a fait un stage en déficience intellectuelle. Elle a aussi complété une maîtrise en philosophie où elle a été chargée de cours en développement de la pensée critique.

Je m'implique à AlterHéros car j'ai l’opportunité d’aider des personnes dans certaines de leurs difficultés relationnelles, dans leur cheminement de vie et ce, en toute confidentialité.

Leave a comment