Est-ce possible d'être bisexuelle, mais d'être attirée davantage par les femmes?

Je me pose beaucoup de questions à propos de mon orientation sexuelle ! Je me sens attirée par les hommes, mais aussi les filles, sauf que j’ai l’impression que mon désir est moins fort pour les hommes. En fait, j’ai peur de me mentir à moi-même, qu’inconsciemment je me force à ressentir du désir pour les hommes alors qu’en réalité pas vraiment. Je ne suis pas homophobe, au contraire, mais la société d’aujourd’hui ne tolère pas encore totalement les homosexuels et à mon âge j’ai l’impression qu’il est impossible qu’une fille soit lesbienne, et donc mon orientation pourrait me faire peur. Est-ce possible d’être bisexuelle, mais d’être quand même plus attirée par un sexe ?

Marie-Édith Vigneau

Bonjour Anna! Merci pour la confiance que tu nous accordes!
Tu te demandes si c’est possible d’être bisexuelle, mais d’être davantage attirée par un sexe.
La réponse est simple: tout à fait! Tu peux très bien être attirée par les femmes et les hommes, physiquement, émotionnellement, psychologiquement, et préférer certaines caractéristiques d’un sexe ou de l’autre. Il se peut même qu’à un moment ou à un autre de ta vie, tu sois davantage attirée par les femmes, puis quelques mois ou années plus tard, par les hommes. Tu verras, avec le temps et les expériences, ce que tu préfères et ce que tu n’aimes pas.
Tu dis dans ton message que tu as peur de te mentir à toi-même, que ton orientation sexuelle pourrait te faire peur. C’est déjà un grand pas de reconnaître nos envies et d’accepter de se poser des questions… Le fait de ressentir du désir pour les filles t’effraie-t-il? Est-ce à cause de ce que tu expliques dans ton message en lien avec la société, le jugement des gens? En te définissant comme bisexuelle, serais-tu plus à l’aise? Et si l’homosexualité était tout à fait acceptée socialement, serais-tu à l’aise avec ton désir envers les filles? Parfois, sans trop le savoir, nous sommes nous-même l’obstacle le plus grand à notre liberté…
En effet, il reste encore du travail à faire en ce qui concerne l’homophobie, dans certaines régions du monde en particulier. Je ne sais pas quel pays tu habites, mais il existe des associations LGBT (lesbiennes, gais, bisexuel(le)s, transsexuel(le)s) à beaucoup d’endroits. Je te suggère de faire une petite recherche à ce sujet. Tu pourras peut-être, par le biais d’une de ces associations, rencontrer des gens avec qui discuter de ce que tu vis!
Tu dis aussi avoir l’impression qu’ il est impossible qu’une fille soit lesbienne à ton âge, si j’ai bien compris. En fait, certaines personnes sont conscientes de leur homosexualité à un très jeune âge, alors que d’autres ne le découvrent que beaucoup plus tard. Une façon de voir les choses est d’éviter de se poser des étiquettes et de vivre sa sexualité comme on en a envie au moment présent. Il peut être rassurant de se savoir hétérosexuel, bisexuel ou homosexuel, mais ces »catégories» ne sont pas toujours figées, comme je l’expliquais précédemment. Certaines personnes choisissent alors de vivre leurs aventures amoureuses et sexuelles sans s’identifier à une orientation sexuelle ou à une autre… est-ce que c’est une option qui pourrait être intéressante pour toi, dans ta situation actuelle?
J’espère avoir su répondre à ta question, Anna.
Si tu as d’autres interrogations, n’hésite surtout pas à nous réécrire.
Bonne route !
Mé, pour AlterHéros

Similaire