Est-ce normal de vouloir un corps d’homme mais continuer à se comporter comme une femme?


Est-ce que c’est normal de vouloir un corps d’homme mais continuer a se comporter comme une femme?
Eridan

Bonjour Eridan!

Merci de faire confiance à AlterHéros avec ta question!

Je comprends de ta question que tu es une personne qui a été assignée fille à la naissance et que tu aimerais masculiniser ton corps. Tu te demandes donc si tu peux entreprendre un tel parcours tout en continuant à te comporter « comme une femme ». C’est bien ça?

Tu remarques que je mets « comme une femme » entre guillemets. On peut effectivement se demander ce que ça veut dire, de se comporter comme une femme. Est-ce que c’est de manifester librement son affection aux gens qui nous entourent? Est-ce que c’est d’avoir des intérêts et des passe-temps comme le ballet, le tricot ou le magasinage? Est-ce que c’est de porter des robes, avoir les cheveux longs et épiler ses jambes?

Tout ça repose sur des stéréotypes, car tous ces comportements peuvent être adoptés par des femmes, des hommes et des personnes non-binaires. Il faut faire la différence entre l’identité de genre, qui est un sentiment intime, et l’expression de genre, qui est au contraire ce qui est extériorisé par une personne. L’identité de genre est invisible alors que l’expression de genre est visible. De plus, ces deux éléments n’ont pas à concorder. Par exemple, un homme peut aimer porter des robes, tout comme une femme peut avoir des loisirs dits « masculins », comme la chasse, sans que ça invalide son identité en tant que femme. 

Cela s’applique également aux personnes trans et non-binaires. Ce n’est pas parce qu’on a le besoin de transitionner, que ce soit socialement, médicalement ou légalement, qu’on doit se conformer aux stéréotypes de genre associé à notre identité de genre. Par exemple, moi je suis une personne transmasculine, c’est-à-dire que j’ai été assigné fille à la naissance et que je transitionne vers un genre masculin. Je prends de la testostérone depuis maintenant quatre ans, parce que je voulais masculiniser mon corps : avoir moins de courbes typiquement associées à la féminité, plus de pilosité et la voix plus grave. Mais ça ne m’empêche pas de continuer à porter des robes, de garder les mêmes intérêts et d’avoir le rose comme couleur préférée! Quand on transitionne, on ne devient pas une autre personne!

J’espère que ça répond à ta question. Si tu veux plus d’information sur les démarches de transition médicale, je t’invite à consulter cette réponse que j’ai écrite à ce sujet. 

N’hésite surtout pas à nous réécrire si tu en ressens le besoin!

Séré, intervenant pour AlterHéros


About Séré

Séré est un activiste trans non-binaire de la région de l'Estrie qui adore expliquer la pluralité des genres avec des métaphores de crème glacée. Iel défend les droits des jeunes trans et non-binaires en contexte régional, tout en essayant de se laisser du temps pour coller son chien et son chat.

Leave a comment