Comment vérifier si je suis homosexuelle ou bisexuelle ?


Salut Deborah.

Tout d’abord, je te remercie de t’être confié à nous.

Dans ton message, tu nous expliques que tu es en couple avec un homme, mais que tu n’aimes pas vraiment avoir des relations sexuelles avec lui, allant même jusqu’à dire qu’il s’agit d’ « un mauvais moment à passer ». Par ailleurs, tu t’es souvent demandé, plus jeune, si tu n’étais pas bisexuelle ou homosexuelle. Encore aujourd’hui, ce questionnement te préoccupe…

Commençons par nous pencher sur ta situation conjugale. Le fait de ne pas être à l’aise au lit avec son conjoint ne signifie pas, d’emblée, qu’on est bisexuelle ou homosexuelle. Est-ce que ce type de malaise existe depuis longtemps? Est-ce que tu as tenté d’en identifier la cause? Il se pourrait que les rapports sexuels avec ton conjoint te paraissent être « un mauvais moment à passer » tout simplement parce qu’il n’est pas suffisamment à l’écoute de ton corps, parce qu’il manifeste trop d’empressement à satisfaire ses propres désirs ou, encore, parce qu’il néglige les préliminaires. Il se pourrait aussi que tu éprouves une sorte de blocage par rapport à la sexualité. As-tu exploré cette avenue? Il arrive que des expériences de vie négatives nous marquent au point d’empoisonner notre sexualité. Parfois, c’est un stress lié au boulot ou à notre situation financière qui nous empêche de nous détendre lors de nos relations sexuelles, nous privant ainsi de l’abandon nécessaire en ces circonstances. Si tu éprouves un problème de ce genre, il ne serait sans doute pas mauvais que tu consultes un psychologue afin de faire la lumière sur cette situation.

Par contre, il y a une autre option : peut-être es-tu une personne homosexuelle. L’anecdote que tu nous racontes (la sensation de bien-être que tu as ressentie lors d’un cours de secourisme, alors qu’une femme était proche de toi, que tu pouvais sentir ses cheveux sur toi, humer son parfum) est intéressante à cet égard. La sensualité présente dans la scène évoquée pourrait être révélatrice d’une sensibilité que tu es en train de développer par rapport aux charmes féminins. En d’autres mots, la proximité de cette femme et l’agréable sensation que tu as éprouvée sont peut-être un indice de tendances homosexuelles que tu découvres en toi. La découverte de l’homosexualité ne se fait pas toujours suivant le même parcours. Certains ont toujours eu conscience d’être gay, lesbienne ou bisexuel(le) et l’assumeront très tôt dans leur vie; tandis que, pour d’autres personnes, une telle prise de conscience s’effectuera plus tard dans la vie, suite à un certain nombre de circonstances particulières. Il n’y a pas de règles absolues. Chacun explore sa sexualité à son rythme et façonne ainsi son identité.

Dans la dernière partie de ton message, tu nous demandes comment faire pour vérifier si tu es bisexuelle ou homosexuelle. Cette question est très personnelle et, à mon avis, la seule façon d’y répondre est d’explorer l’univers de tes fantasmes. Je m’explique : si tu te masturbes, dans ces moments, est-ce qu’il t’arrive de penser à des femmes? Est-ce que tu pourrais t’imaginer en couple avec une femme ou, encore, en train de faire l’amour avec une femme? Si tu as répondu oui à l’une ou l’autre de ces questions, il se pourrait, effectivement, que tu sois bisexuelle ou homosexuelle. Cependant, la meilleure façon de le savoir serait, en définitive, d’avoir au moins une expérience de ce genre. Sinon, ce sera toujours de la spéculation. Et, là encore, la situation n’est pas évidente. Tu nous as révélé que tu étais en couple avec ton conjoint depuis près de quatre ans. Est-ce que tu serais à l’aise avec l’idée de le tromper? Et serais-tu prête à risquer de compromettre cette relation pour satisfaire une curiosité? À moins que ton conjoint ne soit un homme ouvert à cette chose et qu’il te soit possible d’aborder calmement ce problème délicat et de voir, avec lui, ce qu’il convient de faire. Je te laisse seule juge de cette situation. Dis-toi qu’il n’y a pas de bons ou de mauvais choix, dès lors que tu décides d’agir en conformité avec ce que ta conscience et ta nature te dictent.

Souvent, on craint ce qu’on ne connaît pas bien. Peut-être voudrais-tu en apprendre davantage sur la bisexualité et/ou l’homosexualité avant de prendre une décision te concernant. Les ressources sur Internet sont très variées et une recherche sommaire te permettrait d’en apprendre beaucoup à ce sujet. Je te recommande un excellent site sur la bisexualité, très complet et plein de liens intéressants. Il s’agit du site canadien de Bi Unité Montréal (www.biunitemontreal.org). Parmi les sites français, je te conseille celui de Bisexualité.info (www.bisexualite.info). Par ailleurs, si tu veux en savoir davantage sur l’homosexualité, je te suggère de lire les différents articles et lettres aux internautes qui se retrouvent sur le site d’AlterHéros. Bien sûr, si tu as d’autres questions pour nous, n’hésite surtout pas à nous réécrire : nous serons toujours là pour toi.

Bonne chance!

Benoît

Leave a comment