#couple
#enfant
#Forces
#mari
#option
#role
#service
#thérapie
12 February 2009

Comment ne pas tout gâcher dans mon couple ?

Mariée depuis 8 ans, mère de 4 enfants. Depuis qqes temps, mon mari me reprochait de mettre de la distance ds le couple, d’être devenue + une maman et d’avoir mis petit à petit mon rôle de femme de côté en marquant de la distance vis à vis de lui. Il considérait que je n’étais + la femme qu’il avait connue au début, qu’il ne me reconnaissait +. Il m’a alertée, je réagissais qqes mois puis le quotidien et la routine liée notamment aux enfants reprenait le dessus. J’ai aussi tjrs travaillé .. Il y a qqes mois, il m’a avoué qu’il envisageait une rupture estimant avoir tout fait pr sauver le couple même s’il en souffrait.Il avait dc commencé à sortir,rentrer tard. Alors il s’est rendu cpte que, en + de délaisser sa femme, il ne jouait + son rôle de père.De mon côté, j’ai de suite réagi pour le reconquérir mais il attend de voir comment çà évolue et je ne sens pas de réaction positive. Comment créer un déclic qui le fasse revenir sur terre et réaliser qu’on ne pt pas tout gâcher…

Sophie Bouchard

Bonjour Caro,

Vous décrivez une situation qui semble être souffrante pour vous et qui doit vous mettre beaucoup de pression, d’après ce que vous nous décrivez. En effet, vous devez assumer le rôle de mère de 4 enfants (et on présume qu’ils sont jeunes, puisque vous n’êtes mariée que depuis huit ans, à moins que vous n’ayez eu les premiers avec un précédent conjoint), en plus de travailler et, en plus, votre mari semble exiger de vous un degré de rôle féminin qui ne semble pas être spontanément le vôtre (et c’est bien normal: il n’y a que 24 heures dans une journée!).

À la lumière de ces éléments, il m’apparaît improbable que vous puissiez résoudre cette difficulté seule, malgré toutes les forces que vous possédez probablement. Ainsi, la seule option pour peut-être éviter la séparation m’apparaît être la thérapie de couple, si votre mari veut bien sûr y participer. D’ailleurs, lui parler de cette option vous permettra de tester son intérêt à travailler sur le couple ou non. Pour vous engager dans une thérapie de couple, il est important de faire appel à des professionnels qualifiés (psychologue, sexologue, travailleur social, thérapeute conjugal).

Il est possible que votre CLSC offre également ce service, alors je vous encourage à les contacter. S’ils n’offrent pas ce service, il est toutefois possible qu’ils vous réfèrent à des ressources communautaires dont le coût est moins élevé, si jamais vous en avez besoin. Et si jamais votre mari refuse catégoriquement la démarche de thérapie de couple, alors je vous encourage à aller chercher du support professionnel pour vous-même.

Parallèlement à ces démarches, je vous encourage à faire appel à votre réseau de support autour de vous: avez-vous une famille? des ami(e)s? des collègues à qui vous pouvez en parler? Des gens qui peuvent s’occuper de vos enfants de temps à autres pour que vous puissiez respirer un peu? Et prenez soin de vous, car vous aurez besoin de toutes vos forces pour traverser cette grande «secousse séismique» qui secoue votre couple, quelle qu’en soit l’issue.

Bon courage.

Sophie, pour l’équipe d’Alterhéros

Similaire