Comment faire comprendre à mes parents que je suis gay ?


Salut Guillaume.

Merci beaucoup de t’être confié à nous.

Dans ton message, tu nous expliques que tes parents te considèrent encore comme un hétéro et ce, même si tu leur as parlé de ton homosexualité. Par conséquent, tu te demandes comment réagir face à cette situation.

Tout d’abord, permet-moi de te féliciter! S’assumer comme personne homosexuelle n’est pas toujours évident et je sais que ça peut être particulièrement difficile à ton âge, entre autres à cause des préjugés qu’ont certains ados à ce sujet. Je te lève aussi mon chapeau pour avoir abordé la question avec tes parents. Bien sûr, personne n’est obligé de faire sa sortie du placard! Cependant, passer toute une vie en cachant à ses proches un aspect essentiel de notre existence – à savoir notre vie affective et sexuelle – peut générer beaucoup de souffrance et de frustration. Bref, j’estime que tu as pris la meilleure décision qui s’offrait à toi en révélant ton homosexualité à tes parents.

Or, comme tu nous le mentionnais, ceux-ci ne semblent pas avoir compris ton message, ou – pour être plus précis – disons qu’ils font comme s’ils n’avaient pas compris ce que tu voulais dire. Cette réaction s’explique sans doute par le fait que tes parents ont de la difficulté à accepter la nouvelle que tu viens de leur apprendre. C’est normal. Certains réagissent avec colère, d’autres en pleurant; puis il y en a qui pratiquent la négation. Je ne crois pas que tu aies à redire à tes parents ce qu’ils savent déjà. Laisse-leur simplement le temps d’encaisser cette nouvelle. Tôt ou tard, ils devront bien se rendre à l’évidence. De ton côté, continue à vivre ton homosexualité. Si tu as présentement un copain ou si tu en as éventuellement un, invite-le chez toi, présente le à tes parents, bref agis exactement comme agirait un hétéro qui a une « blonde ». J’imagine que, dans les circonstances, tes parents ne pourront pas nier davantage une réalité qu’ils ont sous les yeux…

Le plus important, pour toi, dans l’immédiat, c’est de te trouver des alliés qui te supporteront dans les moments difficiles que tu pourrais vivre. Est-ce que tu as déjà fait ta sortie de placard auprès d’amis? Si oui, est-ce qu’ils ont bien réagis? Si jamais tu te sens seul, je t’incite à visiter la « Zone des AlterHéros » qui se trouve sur notre site Internet. En t’y créant un profil, tu pourras aisément entrer en contact avec de jeunes allosexuels qui vivent une réalité similaire à la tienne. Parfois, c’est fou comment le simple fait de parler à des gens qui nous ressemblent peut nous apporter du réconfort et de la joie. Je te recommande, aussi, la ligne d’entraide Gai Écoute (www.gaiecoute.org). C’est gratuit, confidentiel et les intervenants qui y travaillent ont reçu une formation qui leur permet d’apporter un support efficace à tous les membres de la communauté LGBT qui ont des questions ou qui vivent dans la détresse. Bien sûr, je t’invite à nous réécrire sitôt que tu en sentiras le besoin : nous serons toujours là pour toi.

En espérant que tes parents s’ouvriront bientôt à ta réalité, je te souhaite, Guillaume, de vivre pleinement ta vie affective et sexuelle – librement, sans entrave et fièrement!

Amitiés,

Benoît

Leave a comment