#attirance
#fille
#folle
#orientation
#questionnement
#rapport
#relation
8 August 2008

Aidez-moi, je pense que je deviens folle, suis-je homosexuelle ?

Bonjour je n’ai jamais été attirée ou amoureuse d’une fille et je n’ai même jamais pensé être au femme ou même seulement attirée vers elle. J’ai eu quelques relations sexuelles avec des garçons et j’ai toujours aimé ça. J’ai un copain depuis quelques mois et ca va super bien autant sur le plan affectif que sexuel. Mais depuis une conversation que mes parents ont eu sur un certain homosexuel refoulé, jai eu peur de l’être sans même le savoir. Je sais que ce questionnement est normal et sain mais cette idée m’obsède depuis plus d’un mois. Chaque fois que je vois une fille je me pose la question et on dirait que je ne suis plus capable de faire le différence entre ma pensée et la réalité. Peut-être est-ce seulement obsessionnel ou peut-être mon inconscient essaie de me passer un message comme quoi je suis homosexuelle? pourtant je veux des enfants et une famille avec mon copain actuel.. aidez moi je deviens folle! merci!

marie-joelle

Bonjour,

Je voudrais d’abord te remercier de t’être adressé à nous pour ton questionnement. Effectivement, tel que tu le mentionnes, se questionner par rapport au fait d’avoir une attirance homosexuelle est un questionnement fréquent et tout à fait sain. En fait, se questionner par rapport à notre orientation ne fait pas de nous nécessairement une personne homosexuelle ou bisexuelle mais cela permet néanmoins de se positionner sur ce que nous voulons.

En fait, se questionner à savoir si nous sommes hétérosexuel, homosexuel ou bisexuel c’est, d’une part, s’ouvrir au fait que d’autres orientations que l’hétérosexualité existent (quelquefois certaines personnes ont du mal à accepter ce fait ou n’en sont même pas conscientes) et d’autre part, se donner le droit d’avoir une réflexion sur ce que nous voulons vivre comme relation amoureuse. Cette réflexion est importante (et certains disent même qu’elle est au cœur même du processus de définition de notre orientation sexuelle) car elle nous permet de mieux nous connaître, de mieux connaître nos envies et nos désirs.

Tu dis ne jamais avoir eu d’attirance pour une femme, ne jamais avoir eu envie d’avoir une relation sexuelle ou affective avec une femme. Je crois que si tu t’es sérieusement posé la question à savoir si tu étais homosexuelle, bisexuelle ou hétérosexuelle et que tu en es venue à la conclusion que tu n’avais pas vraiment d’attirance pour les filles, alors il est effectivement peu probable que tu sois attirée par celles-ci. Par contre, il faut tout de même se rappeler que l’attirance sexuelle ou affective peut être vue sur un continuum et qu’il est probable qu’une personne soit attirée physiquement par une personne du même genre (par exemple lorsqu’une fille trouve une autre fille « cute » ou « sexy ») tout comme il se peut que deux filles soient très proches une de l’autre émotionnellement (comme c’est le cas avec deux meilleures amies par exemple). Ces sentiments ne font toutefois pas nécessairement d’elles des personnes lesbiennes. En fait, une fille qui est lesbienne désire généralement entretenir une relation affective et sexuelle avec une autre fille dans le but d’avoir une relation à long terme. De plus, les filles ayant une attirance homosexuelle ont souvent l’impression de ne pas être honnêtes avec elles-mêmes et d’avoir de la difficulté à s’épanouir lorsqu’elles entretiennent une relation amoureuse avec un gars.

Enfin, tu parles dans ton message d’une conversation que tes parents ont eu avec un garçon ayant refoulé son homosexualité, ce qui te fais penser que toi aussi tu pourrais peut-être avoir cette envie mais ne pas en être consciente. Il arrive effectivement que certaines personnes vivent assez tardivement leur orientation homosexuelle ou bisexuelle. Est-ce parce que celles-ci ne le savaient pas? Parce qu’elles trouvaient trop difficile d’accepter leur orientation sexuelle ? Parce qu’elles avaient peur d’une réaction négative en provenance de leur entourage immédiat?

Je crois que si une personne est capable d’être à l’écoute de ses désirs et qu’elle n’évolue pas dans un entourage totalement homophobe, celle-ci est habituellement capable de ressentir qu’elle est attirée par une personne du même genre. Souvent, cette attirance se manifeste dans les fantasmes ou lors des premières relations sexuelles. Est-ce qu’il t’arrive de fantasmer que tu fais l’amour avec une fille? As-tu déjà eu envie de coucher avec une fille à un tel point que tu sentais qu’il manquerait quelque chose si tu ne le faisais pas? Est-ce que tu t’es sentie à l’aise de coucher avec des hommes lors de tes premières relations sexuelles? Voici quelques questions qui pourront guider ta réflexion.

En espérant avoir répondu à ton questionnement. Si tu as d’autres interrogations, n’hésite vraiment pas à nous réécrire.

Marie-Joelle

Similaire