Sarah Guertin



Que voulait-il vraiment dire ?

Suite à de vraies paroles méprisantes de la part de mon ami à mon égard, j'ai répondu avec ironie "moi aussi je te kiffes", suite à ça, il a réagit aux quart de tour (" vas te faire...") en le prenant au premier degré, je sais que l'arrogance traduit énormément d'un manque de confiance et on l'utilise souvent par excès quand on est en face d'une insécurité pour contrôler une situation, je me demandais si cette vive réaction ne pourrait pas s'agir d'une quelconque attirance voir même un sentiment d'insuffisance par rapport à moi ?


Je ne peux pas être transsexuelle avec l’allure que j’ai

Bonjour, J'ai un gros probleme a vous soumettre. Je suis un homme et depuis longtemps meme si cela est stupide je suis attirer par tout ce qui est feminin. Je dit stupide parce que je fait 6 pied et 2 pouces et je suis assez carre. Je ne peut pas etre transsexuelle avec l'allure que j'ai. Je porte des slip de femme tres serrer pour cacher le penis et les testicules que j'aime pas et j'aimerais avoir des seins. Quand je suis seul j'agie en femme. Je voudrais que tout cela arrete car je n'aie pas l'allure d'une femme et je me trouve ridicule devant le miroir habiller en femme.Pouvez vous m'aider a ne plus avoir ces idee. merci beaucoup. Merci aussi que votre site est gratuit car j'ai pas les moyens de payer.. P.S. des fois je pense que je suis fou (folle).



J’ai de la difficulté à être entreprenant dans mes rapports ...

Bonjour, Je suis un gars trans de 21 ans et bisexuel.Je suis bien dans ma peau car j'ai mon torse de gars et que je suis sous hormones. Mon problème est lorsque j'ai des relations sexuelles peux importe si c'est avec les gars ou les filles je bloque.J'arrive pas à avoir d'initiative et à toucher l'autre.Alors c'est comme si l'autre me fait l'amour et que je me laisse faire.C'est comme si je ne suis pas capable de faire en sorte que mes mains bougent et explore l'autre même si j'ai beaucoup de désir pour lui ou elle. Je suis pas à laise de dire à l'autre ce que j'aime et voudrait essayer car j'ai trop peur de pas être bon et ça me gêne tellement le "sexe" que dès que je suis en couple ou que j'essaye d'avoir un sexefriend ça se passe pas bien. J'ai essayé d'en parler à ma sexologue mais j'ai ben trop honte de pas être capable d'agir physiquement quand je dois toucher l'autre qu'elle ne


Je suis dans une relation lesbienne, mais les hommes me ...

Je suis une femme qui as toujours été avec des hommes. Depuis 1 an et demi je suis avec une femme et je n'ai jamais été aussi bien, mais sexuellement je m'ennuie des hommes. On ne fait presque plus l'amour et je rêve tout le temps que je couche avec un homme. Je ne sais pas quoi faire parce que évidemment ça la blesse et j'envisage mon futur avec elle, je n'ai pas envie d'être avec personne d'autre... j'ai l'impression que sexuellement je préfère un pénis mais émotionellement j'aime mieux une femme... je sais pas quoi faire...


Je suis autosexuel et j’aimerais rencontrer une femme comme moi.

Force de constatation, je suis autosexuel. Attiré par les femmes, la pénétration ne me satisfait pas. Je n'ai pas d'attrait pour les hommes, mes fantasmes sont avec des femmes. J'aime les voir nues, sexy ou simplement attentionnées à moi, dépendant des fois. En couple, je fais de tout, mais c'est vraiment par la masturbation que j'obtiens une réelle satisfaction. Ce n'est pas tant que je suis narcissique, mais que c'est tout simplement plus satisfaisant en me masturbant. Ce qui m'a rendu malheureux, c'est d'avoir voulu changer ça toute ma vie, de ne pas l'avoir accepté. Maintenant, je cherche une femme qui serait comme moi. Est-ce possible? Où puis-je trouver une partenaire de vie qui a une sexualité semblable à la mienne? Je ne souhaite pas être seul, isolé ou axé sur moi-même.



J’aimerais faire mon coming out à ma famille et les ...

Bonjour, je m'appelle Alex et je suis un homme trans. Je n'ai pas encore fait mon coming-out aux élèves de mon collège, et j'ai peur de leur réaction : j'ai beaucoup d'amis et j'ai peur qu'ils m'abandonnent tous. Ma famille n'est pas au courant et est assez fermée au niveau de l'homosexualité... J'ai déjà quelques idées pour faire mon coming-out (une brochure présentant ce que c'est par exemple) mais je sens qu'ils ne vont pas bien le prendre. Deux amis sont au courant mais je n'ai pas l'impression qu'ils s'en préoccupent vraiment, ils n'arrivent pas à m'appeler Alex et à utiliser des pronoms masculins. Merci par avance pour votre réponse et vos conseils !


J’ai beaucoup de fantasmes, je recherche une relation à tout ...

bonjour, j'ai connu plusieurs hommes dans ma vie et avec le dernier, j'ai deux magnifiques enfants; mais voilà, après 10 ans, je m’ennuyais beaucoup sexuellement et un peu dans d'autres domaines du couple; j'ai eu trois aventures non épanouissantes avec des femmes avant de rencontrer le père de mes enfants que je l'ai directement mis au courant de ma bi sexualité; alors il y a 4 ans, j'ai craqué, crise de la quarantaine peut être, j'ai rencontré une femme et puis une deuxième...pourquoi? je voulais la voir, lui faire l'amour tous les deux jours mais pour elle, c'était trop...et de mon côté je finissais par être accro d'elle, comme une drogue! je fantasme énormément quand je vais sur les sites de rencontre afin de rencontrer une femme à nouveau... alors je me demande si je suis homo, avec peut être une dépendance affective? si je suis une accro du sexe? ou si je suis normale;.les fantasmes sont ils mauvais? ma famille n'accepte pas bien ma bi sexualité merci sandy




Ma mère réprime ma masculinité

Bonjour, J'ai besoin d'aide! Je vous décris ma situation: je suis né fille, mais depuis petit je suis plus à l'aise avec les garçons, habillé en garçon ou en faisant des "trucs de garçon". A côté, ma mère réprime impitoyablement ma masculinité. Elle veut me déguiser en fille: robes, cosmétiques, bijoux, parfum, elle ne m'a rien épargné. Le résultat est joli, mais ce n'est pas moi: je déteste être grimé de cette façon. Pourtant, j'ai un corps vraiment TRÈS féminin... Troisième point, j'ai des tendances dépressives assez importantes qui se manifestent régulièrement -notamment après mes règles (qui me rappellent impitoyablement que mon corps est celui d'une femme.) J'en ai parlé à mon copain, qui l'a super bien pris même s'il a du mal à nous voir comme un couple homosexuel; et il a aussi accepté de me parler de moi au masculin (il est le seul au courant) Dernier point: plus tard, je voudrais porter mes enfants.