Maxime-iel


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.



J’ai peur de faire mon coming-out de femme trans, est-ce ...

Bonjour, je m'appelle Céline du moins c'est le prénom de celle que je suis vraiment, mon prénom masculin ne me servant qu'en officiel. Depuis l'adolescence je me suis posée des questions tout en jalousant les filles cisgenres de ne pouvoir être comme elles , pendant trente ans j'ai essayé de me cacher la vérité, mais début 2020 la carapace a explosée, j'ai commencé à vivre en femme chez moi, mais j'ai peur de faire mon coming out, voire même d'en parler à mon docteur est-ce normal de ressentir la peur?




Avez-vous des ressources afin de rencontrer des femmes trans?

Bonjour 👋 Je me présente, Guillaume 25 ans, Je voulais savoir si vous aviez des ressources ou contact afin de rencontrer des transsexuels opérée (vagin), malgré le fait d'être en couple, je me pose des questions et j'aimerai faire connaissance et échanger amicalement ou plus si Feeling. Quand quelques choses m'intrigue je cherche toujours une réponse haha. Je reste assez ouvert d'esprit (perso je touche à tout dans ma vie, école de commerce et d'ingénieur, pdg d'une startup et militaire, footballeur américain et boxeur, philosophe et scientifique à mes heures perdu. En ce moment je en profonde réflexions sur les autres, ce qui m'a amener à cette conclusion, rencontrer une femme transgenre opérée (en croisant les doigts pour qu'elle soit mimi haha, sinon je me connais, je pas pouvoir m'empêcher de voir l'homme qui était avant). Sinon j'ai vraiment toute les origines haha Bien à vous Cool ce site


Être gay serait contre ma nature. Comment arrêter d’y penser?

Bonjour je m’appelle Paul j’ai 17 ans Tout à commencer il y’a 3 semaine quand un collègue m’a montré une vidéo de 2 gay qui s’embrasser et comme d’habitude j’aurai exprimé du dégoût mais pas cette fois et sa a commencer là depuis il y’a des penser qui me vienne et une petite voix dans ma tête me dit que je suis gay alors que je suis certain que non et je n’ai vraiment pas envie c’est contre ma nature c’est tout je ne changerai pas d’avis sur sa. Et ce qu’il me fait peur c’est que je fantasme sur du porno gay j’ai dès image de moi et un collègue qui me vienne en tête pendant qu’on a des relations et ça m’excite je ne sais pas pourquoi et voilà depuis 3 semaine sa ne veux pas partir je regarde pas mal de porno et le porno hétérosexuel/lesbien m’a masser donc un jour je suis tomber sur un vidéo gay et je me suis masturbe dessus et depuis j’y suis aller 2-3 fois sur cette vidéo et pareil mais je sais pas je sais que au fond de moi je le suis pas mais ma tête me dit autre chose en tous cas j’espère vraiment que c’est période va passer car j’en peu plus


Comment je pourrais me procurer des vêtements féminins discrètement et ...

Ça fais depuis quelques mois que je m'interroge sur comment je me considère, je n'est toujours pas trouvé la réponse à cette question mais j'ai découvert mon envie de porter des vêtements pour jeunes femmes. J'aimerais pouvoir esseyer d'en porter et d'en avoir mais je ne veut pas que mes parents le découvre. Comment je pourrais me procurer des vêtements féminin discrètement et sans éveiller les soupçons de ma famille ? Alexia



Pourquoi n’ai-je pas réalisé avant que j’aimais porter des vêtements ...

Bonjour. Je souhaite vous remercier pour votre réponse bienveillante. Pour répondre à vos conseils j'ai un métier plus tôt masculin en général (je suis paysan) je vis au quotidien dans des vêtements amples parfois de vieux vêtements d homme. Une autre partie de mon travail c'est la vente au marché et j'y ai testé ma "nouvelle apparence" un collègue m'a dit qu'il ne m'avait pas reconnue qu'il m'avait pris pour un garçon. J'ai bien aimé. Des clientes (que des femmes) m'ont dit que mon look était très sympa. Je suis rentrée chez moi ravie . Mais je retrouve à la maison l'air trahis de mon mari je ne comprends pas car a la maison a pars ma coupe de cheveux je n'ai pas changé. C'est peut être parce que même si je suis déjà "garçon manqué" depuis toujours il s aperçoit maintenant que je ressemble parfois a un garçon. Je lui ai emprunté un jean il a dit "Mouais c'est quand même pas très féminin" j'ai pas relevé j'ai pas dormi non plus cette nuit là. Une autre fois je lui emprunte un pantalon de travail et alors qu'il vas l'ouvrir pour me toucher il me dit "ça fait bizarre d'habitude c'est pas des filles qui le porte" alors je me dit qu'il faut peut être que je choisisse des vêtements assez éloigné de son style et de celui des hommes qu'il côtoie pour moins le perturber qu'en pensez-vous ? Je n'arrive pas à suivre votre conseil de parler ouvertement du plaisir que j'ai a ressembler a un homme. Je n'ose même pas penser à lui dire les choses qui m allument comme vous dîtes cela le choquerait encore plus. Je vais essayer de parler à la psychologue que je vois pour mes tendances dépressives mais même la j'ai peur du jugement. Caché derrière un écran c'est tellement plus simple plus facile. Et puis j'ai trente quatre ans je suis en couple depuis treize ans j'ai deux enfants comment je peux expliquer que j'en suis là aujourd'hui ? Comment j'ai pas réalisé certaines choses avant ? Merci de m'avoir lue désolée pour le roman.


J’aimerais comprendre comment se forme l’identité de genre d’une personne? ...

Bonjour, J'étais déjà venu ici pour poser une question il y' a bien longtemps. Je suis assez curieux et j'aime comprendre avant de donner mon point de vue. Ma question sera liée à l'identité de genre et à son fondement. Je ne reviendrais pas sur mon positionnement, mais pour faire court, pour moi le monde est neutre et sans cases créer par l'homme, alors soyons libre de ce que l'on est et soyons heureux qu'importe notre identité de genre, notre expression de genre, nos choix, nos désirs, etc. Je connais un peu le sujet et j'ai mon point de vue. Je sais pas pourquoi je précise ça, mais c'est pour dire que je ne suis pas insouciant face à ce sujet, mais pas non plus "clair-voyant". Et que je ne suis pas là pour vexer ou autres, mais pour en apprendre d’avantages. Merci donc pour votre aide. Avant de poser ma question, je vais tenter d'introduire le sujet. Si je me trompe pas, les hormones ont un impact sur le développement du corps humain (pilosité, masse musculaire, voix, sexe, etc) et sur le cerveau aussi pour les fonctions motrices (je ne sais pas si j'utilise les bons termes). Donc en théorie, le cerveau est sexué. Dans le sens, deux cerveaux qui se développent différemment bien que similaires avec des prédispositions différentes (plus apte à remplir telles fonctions pour l'un et pas pour l'autre et inversement). Ma question maintenant est: le cerveau sexué a t-il un impact sur le développement de l'identité de genre, est-ce un facteur, une réalité sur le développement de l'identité ? Ou ce n'est en aucun cas une composante ? (sur le blog de lavieenqueer, il était précisé que la non-binarité n'avait rien à avoir avec son sexe, son expression de genre, ses chromosomes, etc et peut-être que ça n'a rien à avoir avec notre taux d'hormones non plus ?). Donc, je me demandais comment se formait l'identité personnelle d'une personne. Étant cisgenre, je ne ne suis pas impacté par la transidentité (je ne sais pas si j'utilise le bon terme, mais en gros je suis pas non-binaire ou transgenre), mais je défends fermement la différence d'autrui. Donc, je suis venu chercher des réponses en paix. Je sais pas si j'ai été clair, j'ai tenté de dire le plus de choses possibles. Libre à vous de me répondre et merci d'avance. Matcsl_hxc




Je ressens l’envie honteuse de m’habiller en homme, mais cela ...

Je suis mariée et mère de deux enfants mais je me rends compte que j aime resembler a un homme. J'ai coupé très court mes cheveux ce que je ne m était jamais autorisé à cause de la réaction de mon mari. Et effectivement il a fait "la gueule" et ça fait mal. Je me rends compte que cette part masculine est la depuis longtemps adolescente je n'étais pas féminine et j aimait des que je trouvais un prétexte ( travail en attelier) mettre là vieille chemise de mon frère. J adorait aussi ma polaire large a capuche. Plus tard j'ai rencontré mon mari j'ai mis des robes parfois même du maquillage. Mais aujourd'hui je ressens l'envie honteuse de m habiller en homme. Je ne sais pas comment gérer ça.