Maxime-iel


About Maxime-iel

Impliqué.e dans le milieu communautaire 2SLGBQTIA+ depuis plusieurs années, Maxime a une place spéciale dans son coeur pour les jeunes de la diversité sexuelle et de genre. C'est ce qui l'a poussé à entamer un Baccalauréat en sexologie à l'UQAM. Iel s'engage à améliorer l'inclusion et la célébration des diversités, des trajectoires atypiques et de touste celleux qui ne rentrent pas dans les cases. Plus récemment, iel commence à s'intéresser à la santé mentale, au self-care, à l'abolition du capitalisme et au repos une fois de temps en temps. Fervent.e amateur.e de pluie, ses couleurs préférées sont le gris et les arcs-en-ciel.


Est-ce que mes questionnements sur mon identité de genre sont ...

Bonjour, j'ai découvert récemment en thérapie (que j'ai du arrêter à cause de manque de fonds), que je fais de la dissociation à cause de traumas sexuels vécus à l'enfance. Donc pour ce qui est de la partie génitale, la dissociation est parfois beaucoup plus grande que celle que je vie en général psychologiquement. C'est tellement intense, que souvent j'ai le gout d'avoir un pénis. Juste comme fuck le vagin. Comment faire pour comprendre psychologiquement si ce que je vie est plutôt relié aux traumas ou bien à un questionnement d'identité de genre? Si j'ai pas envie d'être un homme non plus. Et aussi, il y a des jours ou je suis ben correcte d'avoir un vagin, mais que j'ai pas le gout d'être perçue comme une femme. Mais des fois j'ai le goût d'être ultra féminine aussi...C'est des vagues d'émotions ben contradictoire en constance, et ce des fois plusieurs fois dans la même journée. Giny


Ma mère refuse de me laisser porter un complet cravate ...

Bonjour/ bonsoir, Je me nomme Sam et je suis déjà venue pour une question et vous m'avez aidé à comprendre mon problème. Alors merci! Aujourd'hui je vous écrit car je me sens anxieuse sur quelques affaires. La première, est que mon bal de finissant est proche (ok j'exagère mais vous comprenez, le temps passe vite!) et je ne sais pas quoi mettre. Cette situation sonne très enfantine et j'en suis d'accord. Pour commencer, je vais vous résumé mon problème. Depuis l'âge de 11 ans, j'avais un comportement de type garçon manqué (jouer aux jeux-vidéo et faire du basket) et j'avait un style typique garçon manquée. Genre, je portais des vêtements féminins qui ne fessaient pas trop girly et TOUJOURS des pantalons. Il n'y a pas une fois que j'ai porté une robe sauf, pour aller à l'église (on me force à y aller malgré que je suis pas croyante) et pour mon bal de finissant de 6ième année. Ce bal était DÉSATREUX. Je vous explique, malgré que je n'aime pas les robes ou jupes, je me rappelais que j'aimais une robe court qui était noir au top en style filet sur le ventre et à fleur rose foncé sur le bas et je l'aimais beaucoup. Cependant, ma mère a refusé que je la porte et m'a demandé de mettre une longue robe (jusqu'aux chevilles) rose pale avec des brettelles blanches très fins et des mini talons hauts blanches. Je me regardais dans le miroir et j'avais envie de pleurer. Mais pour ne décevoir (ou peut-être pour ne pas me manger un coup de ceinture) ma mère, j'ai souris. Rendu à l'école, tout les filles de 6ième et mes ami(e)s (qui étaient très belles) m'ont dit que j'était belle et que j'ai l'air d'une princesse (je confirme que la robe était belle(sur une autre personne), mais je me sentait pas à l'aise). Après, je regardais les gars et, ils étaient si bien habillés dans leurs veston-cravate et si libre de mouvement. Vous ne savez pas à quel point je les enviais. La seconde problème, quand j'explique à ma mère (et ma tante) que j'ai envie de porté un veston-cravate, on m'a dit que je pouvais le mettre lors de la remise de diplôme, mais au bal c'était une robe. Je les ai répondu que c'était ma dernière année du secondaire et que je voulais me faire plaisir à moi-même en portant un veston-cravate et non à ma famille. Et BOOM la guerre a commencé! On m'a crié dessus sachant, que je parlais doucement, mais ma demi-soeur qui règle les chicanes avec calme m'a dit: "Sam pourquoi tu veux porter un costume et non une robe? C'est pour les homme." BRUH! Là, c'est moi qui a crié. Je me suis forcé de porté le foulard pour la photo de finissant pour vous faire plaisir au lieu, de la chemise et la cravate mais tu veux pas que je ports ce que j'aime!!! En plus, je me sens en confiance et belle quand je porte une cravate ou un noeud en papillon! Le troisième problème est que j'ai 16 ans donc, mes goûts ont évolués ce qui est bien :). J'apprécie un peu les jupes contrairement à avant, je me maquille mais très rarement, j'aime bien m'habiller dans des tenus masculines dans le style indie, edgy, grunge, le skater style et dark academia puis, de temps en temps, je m'habiller de façon girly et cute (genre une jupe rouge avec des bas collant et bottine à talon à fleur). Le problème est je n'arrive pas parler de mes styles vestimentaires à ma famille sans qu'on me juge. Après, ma mère va me dire pourquoi je n'ai pas de gout, BEN PARCE QUE TU ME JUGE À CHAQUE FOIS QUE JE TE LE DIS! Désolé pour m'être emporter. C'est juste pour dire, que j'aime le style masculin avec d'autre style et le style girly et cute. C'est vrai que j'ai toujours envie d'essayer le style androgyne, mais bon c'est pour une prochaine fois. De plus, quand j'achète des vêtements, je passe dans la section pour homme pour voir des vêtements que j'aime bien en cachette car j'ai peur que les gens me jugent en plus, ma mère n'arrêt pas de me dire que j'aurai honte de porter des vêtements du sexe opposé. Ce que j'aime chez les vêtements du sexe opposé, est que les veston-cravate et certains vêtement ne sont pas ajustés et serrés contrairement à celui des femmes et les poches de pantalons, notamment les jeans sont plus grandes au point, de mettre une bouteille d'eau. Maintenant que vous avez lit mon long texte, je me demande comment je fais pour gérer tous ça parce que au cégep je vais porter des vêtements dites civils (car je portes l'uniforme à l'école) et que les vêtements démontrent ta personnalité? Bonne journée/ soirée ps.: Désolé pour le long texte incompréhensible et bourrer de fautes (encore) ps1.: Est-ce que vous sauvriez des sites ou magasins où je pourrais m'acheter des suits pour le bal de finissant pour homme et femme? S'il vous plait ça serait vraiment apprécier ^^


Je me demande si je ne serais pas pansexuel et ...

Bonjour, J'ai connu mon premier amour dernièrement avec un homme alors que j'ai toujours été attiré et que je me suis toujours projeté avec des filles. La rupture a été très très très compliquée à surmonter car c'était un amour très passionnel et je l'ai vécu comme un déchirement. Comme si je m'étais tellement donné dans cette relation que je m'y étais perdu, j'étais devenu dépendant à cette personne et c'est effectivement devenu assez toxique et ça a été la même chose de son côté d'où la raison de notre séparation. Cette relation a été marquée par des moments de grandes passions et beaucoup de tristesse des deux côtés aussi et je n'ai jamais connu tel attachement avec une personne. Comme si je lisais littéralement en cette personne et inversement. J'ai vraiment rencontré une âme sœur en cette personne. Et maintenant que j'ai fait le deuil de cette relation j'ai plusieurs questionnements par rapport à ma sexualité, mon identité et mon avenir amoureux. Je ne m'attendais vraiment pas à développer des sentiments aussi fort pour un homme jusqu'à me donner corps et âme dans cette relation. En passant par l'acte sexuel alors que c'est une idée qui ne m'a jamais attiré avant. Mais j'ai ressenti un lien spécial avec cette personne qui m'a fait m'ouvrir et dépasser beaucoup de blocages. D'où mon deuxième questionnement. J'ai besoin de nouer une connexion sentimentale, émotionnelle et intime très forte avec mon/ma partenaire avant d'envisager l'acte. C'est impossible pour moi autrement. Et je crois qu'il y a un concept pour décrire cette condition à l'acte sexuelle ? Aussi, cette personne je l'ai aimé pour ce qu'elle est, pour son âme, pas pour son sexe et je me demande si je ne serais pas pansexuel ? Ou hétérosexuel ouvert aux relations avec un autre un genre si je ressens un lien aussi fort que je l'ai eu avec lui ? L'étape du deuil de la relation passé, je suis prêt à avancer mais je ressens comme si je ne veux plus rien avec personne et pour longtemps. Avant de rencontrer cette personne j'avais perdu foi en l'amour et il m'a redonné foi en l'amour le temps de notre relation puis après la rupture, c'est comme si je ne savais même plus qui j'étais. J'ai beaucoup de questions quant à mon avenir sentimental après ce premier amour, qui a été très passionnel et destructeur pour nous deux. Je sais que l'on se respecte énormément et que l'on s'aime même si ce n'est plus le même amour et je sais qu'on se retrouvera un jour, quand on sera réparé de cette histoire tous les deux mais je ne sais pas si notre relation pourra reprendre d'autant plus que je ne suis pas prêt à assumer m'être épris d'un homme aux yeux de ma famille et autres ce qui m'a longtemps bousculé mais j'ai été véritablement guidé par mon cœur durant toute notre relation. Je ne sais pas si c'est vraiment possible de reconstruire se qui s'est cassé. Et si ce n'est pas avec lui, je suis également assez pessimiste quant à mon avenir amoureux. Je n'ai plus du tout la force de m'investir à nouveau dans une relation et je crains de ne jamais retrouver une connexion comme celle ci à l'avenir. Je vous remercie beaucoup pour vos réponses.



Est-il possible que ma partenaire trans ait pu me mettre ...

Depuis trois mois je me suis liée d'amitié avec une femme shemale, nous avons des rapports réguliers, (avec éjaculation) or ce mois-ci je n'ai pas eu mes règles. En dehors d'elle, je n'ai pas eu d'autres partenaires. Se peut-il qu'elle m'ai mise enceinte. J'ai vraiment peur de faire un test de grossesse. Gillian


Suis-je hétéro? gay? bi?

Suis hétro ? gay ou bi ? Bonjour, Je me posé des questions sur mon orientation sexuelle. Tout d'abord, pour mettre en contexte, depuis ma naissance, j'ai eu un père présent à la maison jusqu'à l'âge de mes 13/14 ans mais il était plutôt un fantôme car jamais présent sur le plan émotionnel et physique avec moi, ma soeur ou ma mère. Je ne l'est jamais vu prendre soin de ma mère, ni de nous. Il ne ma jamais donner de conseil, ni prit d'initiative. Par contre, ma mère était omniprésent dans tout les moments de ma vie, s'occuper de tout et j'ai vécu avec une majorité de personne féminine dans ma vie (soeur et cousine) car je n'avais pas de frère ni de cousin. Je n'ai jamais eu de relation sérieuse (qui dure plusieurs mois) avec une fille car je n'arrivai pas un construire un lien émotionnel dans le couple. Les seuls relations que j'ai eu, on été de courte durée, et la plupart du temps je décidais de mettre un terme à la relation car cela me souler ou j'avais peur du rejet. J'ai eu seulement 4 expériences sexuelles dans ma vie, à chaque fois, j'étais vraiment stressé de ne pas arriver à pouvoir donner du plaisir à ma partenaire donc durant la relation je débandais ou même une fois au début, j'avais de la difficulté à bander et n'arrivai pas à éjaculer mais je ne sais pas si sais parce que je me retenais trop ou la pression. Peut-être cela est du à un manque de confiance de ma part, lorsque j'était petit, j'étais obèse et j'ai une une puberté à retard et mes camarades me le faisait ressentir par la moquerie dans les vestiaires. De plus, lorsque j'étais au primaire, une enseignante ma fait vivre l'horreur durant une année entière, au point que je ne voulais pas aller en cour. À partir de ce moment la je critiquais plus facilement ou trouver des points négatifs au femmes même sans les connaitres. De plus, la première fille que j'ai aimé ma rejeter et m'a discriminer par rapport à mon surpoids. Au fil du temps, j'ai réaliser que lorsque je parlais avec un homme, le faite qu'il me comprenait dans une discussion ou qui me donnait de l'attention m'apportait beaucoup de bien. Et même, ces 2 derniers années, j'ai commencer à penser en voyant un homme: "Il est beau" ou d'avoir plus de salive dans ma bouche lorsque j'aperçois un homme, ou regarder leurs corps. Sur le fait d'observé leur corps, je ne sais pas si c'est du au faite qu'au primaire j'ai crée un complexe par rapport à mon corps du à mon surpoids car je me compare souvent au corps des autres. Cela met arrivait peut-être une fois, ou j'aurais aimé que un homme m'embrasse mais à ce moment là, j'étais complètement défoncé sous plusieurs drogues. Je met les choses au clairs, lorsque je vois une belle femme, elle m'attire physiquement et sexuellement mais je pense du à mon passée, j'ai plusieurs bloquage qu'au fil du temps, m'on fait arrêter de ressentir de l'empathie, de l'intérêt envers elle. Depuis une semaine, j'ai commencer à parler de la douleur émotionnelle que mon père et cet enseignante m'on fait subir à un quelqu'un et cela m'a permit de ressentir à nouveau de l'intérêt pour les femmes et d'être moins énervé envers eux. De plus, j'ai regarder de la porn gay en gardant la possibilité que je sois gay, cela ne m'exite absolument pas, je ne bande même pas alors que sur de la porn hétéro, oui. Mais je voulais savoir, si il y avait une possibilité que je sois gay ? ou bi car cela me persécute dans ma tête. J'espère que vous pourrez m'aider. Bonne journée Damien


Je suis tombé sur une image Yaoi et maintenant je ...

Bonjour, je me souvent la même question depuis plusieurs semaines, est ce que je suis homosexuel ? Alors que je suis seulement hétérosexuel, le problème à persisté lorsque je me balader sur internet et je suis tombé sur une image Yaoi (hentai homosexuel), alors je ne l'ai pas regardé car je ne suis pas attiré par une personne du même sexe que moi mais le pire c'est que cette image je l'ai en tête, maintenant je sais pas si je suis homosexuel ou hétérosexuel sachant que j'ai toujours été attiré par des filles et encore maintenant. Nathan



Est-ce que je fais des rêves érotiques à cause de ...

Bonjour! Depuis longtemps (depuis que j'ai genre 7 ans), je fais de la libido mais genre comme "volontaire" (genre jme dit "lets go rêver avoir du sexe"). Mais hier soir j'ai fait un rêve où je fesais l'amour avec mon amie (qui est pan et qui a un chum) et ca m'a vraiment mélé.e. Avant, je pense pas avoir eu aucune attirence romantique/amoureuse vers elle, en plus, c'etais genre pas volontaire genre c'est arrivé comme ça, paf dans mon rêve. Je n'ai jamais été en couple (j'ai 14 ans) mais je voudrais vraiment avoir une blonde (et éventuellement avoir des relations). Est-ce que ce serais a cause de mon désir de sortir avec quelqu'un que je fais des rêves avec mes amies? Aussi, je pense que j'ai un crush sur une autre amie (qui est a ce que je sache hétéro) (pas la première j'ai parler) mais je suis vraiment pas sur, c'est tu juste parce que j'ai le désir de sortir avec une fille ou si c'est de vrai sentiment (je ressens pas la même chose envers elle qu'envers les crush que j'ai pu avoir sur des gars). Merci d'avance!


Quels sont les risques d’ITSS si j’ai fait des fellations ...

Bonjour, j'ai voulu expérimenter des relations sexuelles gaies. Je suis allé dans un sex club gay et j'ai fait des fellations à 3 personnes différentes sans préservatif. PErsonne n'a éjaculé dans ma bouche, la personne se retirant avant d"éjaculer. Mais il y a le 3ème partenaire qui a joué la gorge profonde sans mon consentement et j'ai pas aimé ça, j'ai failli vomir et j'ai peur qu'en enfonçant son pénis dans le plus profond de ma bouche, j'ai pu attraper quelque chose ? Pour les autres rapports, le préservatif a été utilisé. Je voulais savoir si après coup j'ai pris quand même des risques inconsidérés ? Thithi


Je crois être atteint du TOC homo car j’écoute du ...

Bonjour J'ai 13 ans et je crois que je suis atteint du TOC homo, je regarde du porno gay mais je regarde aussi du porno hetero mais je ne me défini pas comme gay car j aime les filles et je l'ai est toujours aimer jusque là mais le fait de regarder du porno gay me fait stresser en permanence et cela devient insupportable en plus après mettre masturber sur du porno gay je ne me sent pas bien alors qu' après que je me suis masturber sur du porno hetero je me sens mieux cela veut dire quoi ? Je suis hetero? Gay? Bi? Merci de votre reponsse au revoir Joe



Comment faire pour guérir mon apathie ? Que dois-je faire ...

Bonjour , Je vous remercie pour tout les soutiens que vous m'avez apporter grâce a vous j'ai pu faire le point sur ma sexualité . En 2019-2020 j'ai découvert que j'aimais les filles et ça m'a fait paniquer parce que mes parents sont super homophobes . En plus j'aimais ma meilleure amie qui elle , est hétéro . j'ai commencé a stressé en plus il y avait le brevet a passé puis mes parents qui me poussait a vivre entre deux maisons ( ils sont toujours ensemble ) après avoir accumulé tout ce stress j'ai perdue beaucoup de cheveux et j'ai aussi eu un déséquilibre dans ma flore vaginale . Et maintenant en cherchant sur le net , en essayant de me comprendre je trouver le mot qui me décrivait un peu trop bien ( apathique) pour en être sûr j'ai parlé a un psy à l'école de ce que je ressentais sans lui parler de ma sexualité et il m'a confirmé que j'étais apathique . comment faire pour guérir mon apathie ? Que dois-je faire pour enfin accepté ma bisexualité ? Le homophobes sont partout même a la maison alors je dis a personne si chui pas hétéro . Anabelle