Cat


About Cat

Détentrice d'un baccalauréat en développement social, ses intérêts portent sur la (in)visibilité des personnes bisexuelles dans la sphère publique, sur le mouvement de défense des droits des personnes travailleuses du sexe et sur la représentation des sexualités marginalisées en contexte de ruralité.


Je me sens non-binaire, mais un peu plus vers le ...

Bonjour, il y a environ 1 mois j'ai posé une question et la réponse ma énormément aidé mais maintenant quelque chose d'autre me questionne. J'ai remarqué que si je n'arrivé pas à m'identifié comme une fille, un garçon ou trans c'est par ce que je me sens entre les deux. On m'avais dit de m'imaginé plus tard, avec le métier de mes rêves, dans l'endroit de mes rêves, etc et de voir comment mon associé devrez m'appelé et qu'elle pronom il devra utilisé. Et en y réfléchissant j'ai remarqué que je suis non-binaire car quand je m'imagine plus tard je vois que je change ou que je suis neutre. Aussi j'aimerais qu'on me genre au masculin mais je ne sais pas si c'est normal car souvent le pronom des personnes non-binaire sont -iel donc je ne sais pas si c'est "normal'. Et si c'est normal que j'ai une disphorie avec ma poitrine. Je me suis posé beaucoup de question et je me sent entre les deux mais un peu plus vers le graçon. Est-ce possible ? J'ai déjà plusieurs fois pensé à en parlé à mes parents (à faire mon coming-out) mais j'ai peur qu'il ne l'accepte pas. Je sais qu'il ne me mettrais jamais à la porte mais j'ai peur que leur comportement envers moi changent. Ou qu'il ne veulent pas me genrée au masculin. Ou même si il voudront engagé les démarche pour changé mon prénom. En plus vus que mon orientation sexuel ne change pas (j'aime les hommes) et je sais pas j'ai peur qu'il trouve ça bizarre. Merci, -Alix


D’où proviennent ces douleurs menstruelles? Comment les contrôler sans augmenter ...

Bonjour ! Désolé de vous déranger avec ma question qui pourra vous sembler futile, mais je ne savais pas à qui d'autre m'adresser... Voilà, en ce moment j'ai des problèmes avec mes r*gles, et étant un mec trans (non hormoné pour préciser), cela m'apportes pas mal de problèmes. Je n'ai jamais été très dysphorique de cet aspect là, mis à part lorsque je devais en parler, chose que je ne faisais donc pas, je prenais simplement des protections dans les tiroirs de ma mère et personne n'en savait rien. J'ai commencé à les avoir vers mes 14 ans, et d'aussi loin que je me souvienne, ça ne m'avais jamais vraiment fait mal, ou alors juste un peu, j'oubliais parfois que je les avaient. Mais aujourd'hui, je suis entré dans un nouveau cycle, et... ça n'a pas été du tout. Je me suis réveillé sans avoir mal, et une fois levé, j'ai commencé à avoir des douleurs aiguës dans le bas ventre, et les reins. Je n'arrivais pas à me déplacer sans faire des efforts monumentaux et en continuant d'avoir mal, et aucune position de me soulageait. Je déteste réellement parler de ça, ça me fait me sentir mal et "comme une fille" (pas que ce soit une mauvaise chose, mais je ne sais pas vraiment comment expliquer). Donc je n'en ai pas parlé à mes parents. Enfin, j'ai attendu deux heures avant de leur parler. La douleur devenait vraiment insupportable, j'en pleurais et j'ai tenté de me blesser ailleurs pour me focaliser sur autre chose. Ma mère m'à donné un doliprane qui n'à eut aucun effet. Puis elle m'a surveillé et confié une bouillotte, m'a installé dans un lit, mais la douleur était la même, elle se calmait parfois quelques secondes pour revenir plus fortes ensuite. Mes symptômes étaient de fortes nausées, une douleur aiguës dans le bas ventre, des sensations de courbatures, des douleurs dans les reins, des sueurs froides. On à essayé de me faire prendre un bain chaud mais cela n'à agi que quelques secondes ... Puis j'ai pris un spasfon, eut mal encore une heure, je suis parvenu à m'endormir, et à mon réveil j'allais mieux. En tout, tout ça à duré 6 heures et demi. Puis, vers 20h, j'ai recommencé à sentir une douleur dans mon ventre, beaucoup moins forte, mais comme j'étais terrifié à l'idée de revivre la même chose, j'ai repris un médicament. Je donne beaucoup de détails car je ne sais pas vraiment e qui pourrait être important ou non, désolé. Donc, j'aimerais vous demander: - Quelles pourraient être les causes de tout ça? ça ne m'étais jamais arrivé en deux ans de ... règles. - Es-ce que ça va revenir chaque mois? - Si oui, qu'es ce que je pourrais bien faire? J'aimerais également rajouter que suite à cela, mon père à emmis le souhait que je prenne la pillule. Je ne sais pas véritablement de quelle pilule l'on me parle, mais je ne connais que la pillule contraceptive. Je veux bien que cela me soulage mais... La pilule augmente le taux d'eostrogène, non? C'est bien la dernière chose que je veux. J'ai lu que cela augmenterait mes "formes feminines" , et réduirait ma masse musculaire, et ça... Je ne pourrais vraiment pas le supporter. Si ce sont bien les effets qu'apporteraient la pilule à mon organisme, comment expliquer la notion de dysphorie à mon père, comment lui expliquer que c'est un geste qui m'est impossible? Et quels sont les effets en général de la pilule? Merci de m'avoir lu, et merci d'avance pour votre réponse. Désolé pour toutes ces questions d'un seul coup. -Pâris


J’ai mal aux ovaires ou à l’utérus après avoir eu ...

Bonjour, J’ai eu un rapport sexuel, il y’a maintenant 2 jours et j’ai une douleur au niveau des ovaires / de l’utérus, comme une douleur de règles mais je ne vais pas les avoirs. Ça faisait longtemps que je n’avais pas eu de rapport, et je me demande à quoi cela peut être dû. Sachant que j’ai souvent des douleurs durant mes rapports mais jamais elles durent plusieurs jours. Merci Mathilde



J’ai beaucoup de questions concernant ma bisexualité.

Il y a peu( 1semaine), je me suis rendu compte que j'étais Bisexuel. J'en suis sur. J'aime autant les femmes que hommes. On dit que souvent, on s'en rend compte étant jeunes J'aurais des question : - Est-ce que j'ai toujours était Bisexuel sans jamais le savoir ? - Comment est arrivé ma bisexualité ? - Le faite d'avoir regarder du porno normal/gay, à changé mon orientation sexuel ? - Le faite d'avoir parler à des gay, l'a t'il également changé ? - Le faite d'être tombé sur des photos de gay, à t'il pu également changer mon orientation ? - Des fois, pour m'occuper le soir, je lisez des histoires érotiques. Est-ce que d'avoir lu des histoires érotiques gay, à pu changer mon orientation sexuel ? - Est-ce que, voir des hommes torse nues, dans des séries et films, à t'il pu changer mon orientation ? - Voir des hommes beaux, dans des séries/films/jeux, à t'il également pu ? - Le faite de voir des commentaires d'hommes gay, sur les forums ou les réseaux, a t'il pu également ? Qu'on soit d'accord, je suis à 100% Bi. J'aimerais juste savoir comment est née cette Bisexualité en moi ? Désolé de toutes les questions haha ! Merci et à la prochaine !


Est-ce que la réduction mammaire diminue le risque du cancer ...

Bonjour, Alors ça fait déjà très longtemps que je pense a me faire une réduction mammaire. Je sais que cela peut sembler intriguant vu mon jeune âge (17 ans), mais c’est une intervention qui me parle énormément. Toutefois, j’ai encore des questionnements sur la procédure. Tout d’abord, j’ai des grands risques d’avoir le cancer comme ma mère, ma grand-mère et ainsi de suite l’ont eu. Je me demandais donc, si c’était possible à 18 ans, pour cette raison et aussi mon confort avec mon corps, de pouvoir accéder à cette chirurgie? De plus, je n’ai jamais été confortable avec ma poitrine. Je suis un bonnet C, mais je ne suis tout de même pas à l’aise par ma petite taille qui la rende plus voyante. Pour finir, je me questionnais sur une dernière chose étant, dois-je avoir recours à une mastectomie ou bien une simple réduction mammaire peut diminuer les risques ? Je ne sais pas si vous aurez les réponses à mes question, mais merci de prendre le temps de me lire!