Soutien pour les jeunes transgenres et transsexuel dans les écoles 2


Soutien pour les jeunes transgenres et transsexuels dans les écoles

Conférence donnée par Julie Montpetit et Anne Marie Da Silva

English version

Les personnes trans peuvent connaître un plus haut taux de chômage, la discrimination au travail, le harcèlement, la violence physique et d’agression sexuelle. Cela peut conduire à la toxicomanie et l’alcoolisme, à l’itinérance, augmenter les taux d’ITSS, enlancher des pensées suicidaires et des tentatives de suicide. Les jeunes trans sont les plus à risque de graves formes d’intimidation et de violence.

Cependant, tout cela n’est pas causé par le fait d’être trans. Ce qui est en cause, c’est la discrimination basée sur l’identité et l’expression de genre, ou la transphobie.

Les endroits où les jeunes trans se sentent particulièrement en danger dans les écoles sont les lieux peu supervisés et où il y a un plus grand nombre d’étudiants. Cela peut inclure les vestiaires identifiés en fonction du genre, les toilettes et les couloirs ou les escaliers.

Les signes à surveiller en ce qui concerne le harcèlement ou l’intimidation:

  • Les élèves qui évitent les autres étudiants
  • Ceux qui ne vont pas à leurs cours
  • Ceux qui sont invisibles: Ex – cachés durant la période la plus achanlandée (pauses, début / fin des cours, pendant le dîner)
  • Ceux qui sont vigilants et qui surveillent en permanence les comportements des autres étudiants
  • Ceux qui semblent toujours en état d’alerte.

Les écarts entre les genres (Gender Variance) sont des écarts entre les comportements traditionnellement liés à un genre spécifique et les comportements présentés par une personne de ce genre. Il existe différents degrés de la variance de genre:

  • Aucun: aucune gêne entre sexe assigné à la naissance et genre
  • Faible: un certain malaise entre sexe assigné à la naissance et genre
  • Haut: malaise persistant, continu et intense entre sexe assigné à la naissance et genre

[Pour ceux et celles qui ne sont pas familiers avec les concepts de sexe, d’identité de genre, d’expression de genre et d’attraction, je recommande fortement de cliquer ici pour en savoir plus sur ces concepts à l’aide de la personne GenderBread! :)]

6 idées erronées en particulier persistent en ce qui concerne les personnes trans:

1. Nous savons ce qui cause la transsexualité

  • Il n’y a aucune cause. Elle a toujours existé. Maintenant, c’est plus accepté et, par conséquent, beaucoup plus facile d’en parler.

2. Les gens choisissent d’être transgenre ou transsexuel

  • Ce n’est pas un choix, pas du tout!

3. Toutes les personnes transgenres veulent changer leurs organes génitaux

  • Certaines personnes trans souhaitent avoir une chirurgie de réassignation sexuelle, alors que d’autres personnes ne le souhaitent pas.

4. C’est juste une phase

  • Ce n’est PAS une phase. C’est le rôle des parents et des écoles de soutenir les jeunes trans en tout temps.

5. Tous les enfants qui présentent un comportement traditionnellement lié à l’autre genre sont transsexuels

  • Non. Juste parce qu’un garçon joue avec une poupée Barbie ne signifie pas qu’il est en fait une fille et vice-versa. Cela ne fait pas qu’un jeune est trans. De plus, c’est NORMAL d’expérimenter durant l’enfance.

6. Les jeunes transsexuels peuvent être guéris

  • Non. La transsexualité n’est pas une maladie, donc on ne parle pas de guérison, ni de cause.

Mesdames Montpetit et Da Silva estiment que l’éducation concernant les réalités LGBT devrait commencer dans les écoles, et plus précisément, qu’on devrait l’implanter dans les écoles primaires en proposant aux jeunes des livres montrant des modèles positifs de personnes LGBT. Il est facile de le faire puisque les élèves lisent beaucoup à l’école. Par conséquent, il serait intéressant d’inclure des livres présentant des personnages LGBT parmi les lectures obligatoires. Voici une liste de livres pour les élèves de l’école primaire et secondaire qui livrent un message positif en lien avec les personnes LGBT.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez également visiter le site web de La Table nationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie des réseaux de l’éducation. Il vous donnera accès à des ressources francophones et anglophones: dossiers, guides, littérature jeunesse, matériel pédagogique, politiques, lois et plan d’action des recherches et ressources multimédia! 🙂

Pour en savoir plus sur l’ensemble des conférences au colloque, cliquez ici pour l’article principal!


Leave a comment

2 thoughts on “Soutien pour les jeunes transgenres et transsexuel dans les écoles