Juste parce que je suis hétérosexuelle ne veut pas dire que je ne peux pas aider ceux et celles qui ne le sont pas


Juste parce que je suis hétérosexuelle ne veut pas dire que je ne peux pas aider ceux et celles qui ne le sont pas. Durant mes études en sexologie, j’ai appris différentes choses sur une grande variété de sujets. J’ai acquis des connaissances nécessaires pour travailler dans différents domaines dépendamment de mes intérêts. Au cours de mon baccalauréat, j’ai réalisé que beaucoup de sujets m’intéressent. De plus, j’ai découvert que la communauté LGBT (et plus spécifiquement la communauté trans) m’intéresse. En outre, comme stagiaire, j’acquiers des connaissances plus en profondeur au sujet de la communauté LGBT et des organismes qui lui viennent en aide. Donc, pourquoi est-ce que ma sexualité constituerait-elle un problème?

Bien sûr, je ne pourrais jamais avoir les mêmes expériences qu’une personne LGBT. Ainsi, même les individus  dans la communauté n’ont pas les mêmes expériences. Cependant,  j’ai mes expériences personnelles, des expériences avec les membres de la communauté et des connaissances acquises à l’université.

Personnellement, je ne connaitrai jamais vraiment la discrimination en lien avec mon orientation sexuelle, mon identité sexuelle ou mon identité de genre. Mais pourquoi cela entrave-t-il mes capacités d’aidante? Je comprends aussi que certains membres de la communauté se sentent plus à l’aise d’obtenir de l’aide ou de parler à d’autres membres LGBT au sein des organismes. Je les comprends parfaitement.

Une chose à garder à l’esprit est que tout le monde éprouve la douleur, le bonheur, la souffrance, le plaisir, le désir, la tristesse, le rejet, l’espoir, la colère, la honte, le contentement, la satisfaction, la solitude et, entre autres, l’amour. Peut-être pas au même degré, mais nous le connaissons tous, peu importe notre orientation sexuelle, identité sexuelle ou identité de genre. J’éprouve aussi ces émotions. Ainsi, ces émotions me permettent de mieux comprendre le cheminement, les expériences et les émotions de quelqu’un au sein de la communauté LGBT.

Sur une note personnelle, il y a quelques semaines, j’étais dans une situation où j’ai été forcée de divulguer mon hétérosexualité. Maintenant, certains d’entre vous peuvent se demander en quoi cela constitue un problème. Certaines personnes pourraient même dire: « Elle est hétérosexuelle, pourquoi se plaint-elle?”. Ce n’est pas ce que je fais. Je ne fais que le mentionner, car cela m’a permis d’avoir une expérience que je n’aurais jamais connue autrement. J’ai été obligée de divulguer ma sexualité à un groupe de lesbiennes qui faisaient une réunion sur le coming-out. Je n’avais pas voulu le dire puisque j’étais présente seulement pour observer et je ne voulais pas qu’elles se sentent mal à l’aise.

Dans un sens, cette situation, bien que jamais au même degré, m’a fait éprouver une expérience similaire à celle de divulguer son orientation sexuelle, son identité sexuelle ou de genre, comme une personne qui n’est pas hétérosexuel.le ou cissexuelle. Aussi, après la réunion, quelqu’un m’a demandé si j’étais sûre de ne pas être lesbienne. Je savais que cette personne voulait faire une blague, mais je me sentais comme si je devais prouver ma sexualité et faire une liste de toutes les raisons pour lesquelles, en tant que femme, j’aime les hommes. Toute l’expérience de divulguer mon hétérosexualité m’a rendue mal à l’aise. Maintenant, je suis reconnaissante d’avoir vécu cette expérience, mais c’était vraiment bizarre. En outre, cela m’a démontré à quel point cette question est ridicule. Même si je le savais auparavant, c’est plus clair après avoir vécu cette situation.

Au fil de mon stage, j’ai remarqué que certains organismes LGBT ne veulent pas que les gens non-LGBT fassent partie de leurs organismes. Comme je l’ai mentionné précédemment, même si j’ai bien compris, je pense que c’est un peu triste. Une personne hétérosexuelle peut aider une personne allosexuelle tout aussi facilement et vice versa. Je trouve particulier que certains membres de la communauté LGBT fassent de la discrimination quand ils et elles ont été victimes de discrimination si sévèrement. Peut-être que c’est parce que je suis à l’extérieur de la communauté. Néanmoins, je souhaite que l’orientation sexuelle, l’identité sexuelle et l’identité de genre, peu importe la personne ou le problème réel, ne soient jamais considérés lorsqu’on cherche à obtenir de l’aide.

Je veux aider ceux et celles qui sont au sein de la communauté LGBT.

Je suis hétérosexuelle.

Je suis une alliée de la communauté LGBT.