Les médias sociaux ont-ils changé votre vie sociale?


Êtes-vous une grande utilisatrice ou un grand utilisateur des réseaux sociaux? En fait, si vous lisez ce texte en ce moment, il y a de fortes chances que oui! Et c’est une bonne nouvelle selon une étude américaine publié cette semaine et qui vient confirmer ce que vous savez sûrement déjà: loin de nuire aux relations sociales, les réseaux sociaux permettent plutôt de maintenir plus de liens avec plus de monde que ceux et celles qui s’en privent!

L’étude menée à l’automne dernier par le Centre de recherches indépendant Pew auprès de 2255 adultes américains confirme donc que “les internautes amateurs de réseaux communautaires ne passent pas à côté de la vraie vie, ils ont en fait tendance à plus facilement faire confiance, avoir des amis proches et s’engager en politique. Ils ont plus de trois fois plus de chances que les autres d’avoir le sentiment qu’on peut avoir confiance dans la plupart des gens.”

Ce n’est pas surprenant! Dans mon cas, l’arrivée de Facebook dans ma vie en 2007 a complètement changé mes relations interpersonnelles. Non seulement j’ai retrouvé bon nombre d’amis d’enfance, mais j’ai pu aussi maintenir des relations avec quantité de personnes qui ont croisé ma vie au cours des dernières années et que j’aurais sûrement perdu de vue sans un tel site de réseautage!

Et je trouve ce phénomène fascinant, car je peux rester proche des gens, savoir ce qui se passe dans leur vie, connaître leurs dernières opinions, interagir avec eux, même dans des périodes, comme les examens de fin de session, où je n’ai vraiment pas le temps de socialiser et où normalement je me sentirais bien seule et isolée!

Les chiffres parlent d’eux-même en ce sens: en moyenne, les utilisateurs de Facebook comptent 229 «amis» sur ce réseau, dont 22% d’amis de lycée, 12% de membres de la famille au sens large, 10% de collègues, 9% d’amis d’université, 8% de membres de la famille proche, 7% de groupes de bénévoles et 2% de voisins.

Et voilà que AlterHéros a su innover en lançant l’hiver dernier le tout premier réseau social francophone pour les personnes issues des communautés LGBT! Je peux vous dire que j’avais bien hâte qu’il soit lancé, surtout que le réseau social allait être intégré et relié aux autres services d’AlterHéros comme AlterCité et Parles-en aux experts. Et je peux vous confirmer que la Rédactrice en chef que je suis s’amuse comme une petite folle avec ce nouveau joujou qu’elle a bien fini par apprivoiser!

Loin de nuire aux relations sociales, les réseaux sociaux permettent plutôt de maintenir plus de liens avec plus de monde que ceux et celles qui s'en privent!

L’étude révèle aussi que Facebook, qui selon le cabinet ComsCore compte près de 700 millions d’utilisateurs dans le monde et près de 160 millions aux États-unis, est “de loin le réseau le plus populaire parmi les personnes interrogées, et celui avec lequel ils se sentent le plus impliqués: 92% d’entre eux sont sur Facebook, 29% sur MySpace, qui de plus en plus est un site à thématique musicale, avec une moyenne d’âge plus jeune (32 ans), 18% sur le réseau pour professionnels LinkedIn, où la moyenne d’âge passe à 40 ans, et 13% utilisent le site de microblogues Twitter, dont les utilisateurs ont 33 ans”.

Toutefois, si plus de la moitié (52%) des utilisateurs de Facebook et le tiers (33%) de ceux de Twitter vont sur ces sites quotidiennement, ce n’est le cas que de 7% des utilisateurs de MySpace et de 6% de ceux de LinkedIn.

Notre rêve le plus fou à AlterHéros? Que notre réseau social puisse se classer éventuellement parmi les grands! Mais en fait, ce n’est pas un rêve si fou que ça, car selon un texte publié récemment, les réseaux sociaux de type communautaire, par affinité, ou ciblé, serait l’avenir des réseaux sociaux…!

Et vous, comment trouvez vous le réseau social Alterhéros et ses différentes composantes? Est-ce qu’il répond à vos besoins?  Voyez-vous des choses à améliorer? À ajouter? La parole est à vous!!!


About Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude détient un diplôme d’études collégiales en communications, option journalisme, et termine actuellement ses études au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé six ans comme journaliste pour un quotidien des Cantons-de-l'Est, La Voix de l'Est, elle est aujourd’hui directrice des communications au Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA). Impliquée au sein d'AlterHéros depuis 2004, elle a occupé multiples fonctions telles que la présidence de 2007 à mai 2010 et au cours de l'année 2011-2012. Elle occupe actuellement la fonction de trésorière au sein de l'organisme. Par le passé, elle a été coprésidente de la Table de concertation des gais et des lesbiennes du Québec (devenue le CQ-LGBT). En 2010, au Gala Arc-en-Ciel, elle a remporté le prix Bénévole par excellence.

Leave a comment