Reconnaître la transphobie: est-ce que les gestes suivront les mots ?


Montréal, le 20 mai 2011 – À l’occasion de la Journée mondiale 2011 contre l’homophobie et la transphobie, le gouvernement Charest dévoile ce vendredi son Plan d’action de lutte contre l’homophobie pour les années 2011-2016.

PolitiQ-queers solidaires se félicite qu’un tel plan – unique en son genre à travers le Monde – soit enfin mis en place. Nous en attendons bien sûr avec impatience l’application pour s’assurer que toutes les facettes de la diversité sexuelle, notamment les bisexuel.les et les personnes trans, soient bel et bien représentées dans les mesures prises et dans les campagnes nationales de sensibilisation.

Même si le plan d’action s’est montré timide à nommer directement les enjeux affectant la vie des personnes trans, nous sommes heureux que le ministre se soit montré ouvert à connaître leur réalité. Nous avons bien hâte de nous asseoir avec lui pour faire avancer les dossiers concrets qui touchent les personnes trans au quotidien, notamment les procédures de changement de nom et de la mention de sexe. La stérilisation forcée n’a plus raison d’être en 2011.

Nous espérons également qu’il sensibilisera ses fonctionnaires à utiliser leurs pouvoirs discrétionnaires pour diminuer les horreurs bureaucratiques auxquelles font face actuellement les personnes trans. N’est-il pas plus humain, et conforme aux droits, d’accorder une dérogation à l’obligatoire publication du changement de nom dans les journaux quand cette publication est souvent préjudiciable à ces personnes à cause de la transphobie?

Pour nous, il est normal qu’avec ce beau premier plan, l’Assemblée Nationale déclare en 2012 la journée de la lutte contre l’homophobie ET CONTRE LA TRANSPHOBIE, afin de rejoindre le reste du mouvement international. Cela pourrait également laisser présager, en parallèle, un plan d’action contre la transphobie qui, espérons-le, n’aura pas à attendre 2016 pour voir la pleine reconnaissance légale et sociale des personnes trans.

PolitiQ – queers solidaires est un collectif visant à ouvrir des espaces de discussions et de débats sur les enjeux politiques entourant les sexualités et les genres. Nos principaux dossiers concernent la décriminalisation de l’exposition au VIH, la décriminalisation du travail du sexe, la lutte à l’hétérosexisme (notamment dans les cégeps avec le Plan Q) et la visibilité des enjeux trans. C’est pourquoi nous veillerons, avec les autres groupes trans, à ce que le T de LGBT ne soit pas encore oublié quand on parlera des minorités sexuelles.

www.politiq.info


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment