La Fondation Émergence et son président, Laurent McCutcheon, nous ramènent-ils 10 ans en arrière? 1


Depuis les travaux du Groupe de travail mixte de lutte à l’homophobie de la Commission des droits de la personne et de la jeunesse du Québec (qui ont duré de 2004 à 2007) qui ont mené à la politique nationale de lutte contre l’homophobie (annoncée en décembre 2009), nous avons travaillé ardemment à l’inclusion de toutes les communautés touchées par l’homophobie, soit les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles et transgenres… et même les personnes hétérosexuelles qui ne correspondent pas aux stéréotypes de masculinité et de féminité!

D’ailleurs, même les Célébrations de le Fierté Montréal ont développé cette préoccupation visant à être le plus inclusif possible et ont depuis les dernières années une porte-parole transsexuelle en la personne de Mme Michelle Blanc.

Vous comprendrez ma profonde déception de voir dans le communiqué de presse, annonçant la présence des personnalités publiques dans le contingent de la Fondation Émergence, que le président,

Laurent McCutcheon

M. Laurent McCutcheon, fasse complètement abstraction des personnes tant transsexuelles et transgenres, que bisexuelles dans sa citation.

« C’est avant tout un exercice de visibilité d’une communauté demeurée trop longtemps au placard en raison de l’homophobie. Nous souhaitons qu’un jour les placards se vident et que les gais et lesbiennes n’aient plus besoin de défilés pour revendiquer leur pleine reconnaissance », affirme M. McCutcheon.

De plus, le défilé est présenté à deux reprises comme étant celui de la Fierté gaie, alors que les Célébrations de la fierté l’ont toujours, et ce depuis leur fondation, présenté comme étant un défilé LGBTA. Donc un défilé tant pour les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transsexuelles, transgenres et leurs amis et alliés!!! 

Il est à espérer que le discours public de M. McCutcheon soit à l’image de la mission de l’organisme qui dit être « dédié au bien-être et à l’égalité des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transgenres (LGBT) ». D’autant plus que M. McCutcheon, jusqu’à tout récemment, s’est voulu être le porte-parole de nos communautés lors des travaux du Groupe de travail mixte de lutte à l’homophobie et lors de l’élaboration de la Politique nationale de lutte contre l’homophobie, position demandant, en principe, de défendre l’inclusivité…

Julie-Maude Beauchesne
Rédactrice en chef
AlterHéros

————————————————–

Le communiqué http://www.gaiecoute.org/default.aspx?scheme=3994

Défilé de la fierté gaie – Célébrations de la fierté de Montréal Les personnalités publiques répondent à l’invitation Un contingent des plus impressionnants

Montréal, 11 août 2010 – Gai Écoute et la Fondation Émergence seront cette année à nouveau les hôtes des personnalités qui prendront part au défilé de la fierté gaie de Montréal, dimanche prochain le 15 août. Le défilé, sous la responsabilité de l’organisation Célébrations de la fierté de Montréal, se mettra en branle à 13 h sur le boulevard René-Lévesque, à l’angle de la rue Guy.

Les milliers de personnes qui seront rassemblées le long du boulevard René-Lévesque, de la rue Guy jusqu’à la rue Sanguinet, pourront apercevoir un nombre impressionnant de personnalités qui, pour la plus part, marcheront dans le contingent de Gai Écoute et de la Fondation Émergence au son des tam-tams.

Les artistes Anne-Marie Losique et Marc Béland seront en tête du contingent, suivis de nombreux politiciens de la scène provinciale, fédérale et municipale. Entre autres, les ministres québécoises Marguerite Blais et Kathleen Weil font un retour pour une deuxième année de suite. La chef de l’Opposition officielle, Pauline Marois, sera accompagnée du député Martin Lemay alors qu’Amir Kadir marchera pour Québec Solidaire. Pour le Parlement canadien, on retrouvera Gilles Duceppe, Justin Trudeau, Marc Garneau, Marlene Jennings, Daniel Paillé et Thomas Mulcair. Mentionnons également la présence de Georges Laraque du Parti vert du Canada (ancien joueur du Canadien de Montréal) et de Christian Lévesque de l’ADQ. Sur la scène municipale, plusieurs fidèles supporters sont de retour comme le maire Gérald Tremblay, Réal Ménard, maintenant maire d’arrondissement, et nombre de conseillers municipaux : Frantz Benjamin, Richard Bergeron, Jocelyne Ann Campbell, Sammy Forcillo, Marc-André Gadoury, Louise Harel, Pierre Mainville, Alex Norris.

Enfin, plusieurs gouverneurs de la Fondation Émergence seront aussi du contingent, ainsi que des représentants de Célébrations de la fierté de Montréal (Michelle Blanc, Kristine Garina, Éric Pineault, Jasmin Roy, Kaspars Zalitis), de Chantal Longpré, présidente de la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement et d’Hans Janiak, président de la Chambre de commerce gaie du Québec.

Le président de Gai Écoute et de la Fondation Émergence, Monsieur Laurent McCutcheon, estime que le défilé de la fierté gaie demeure toujours nécessaire en 2010.

« C’est avant tout un exercice de visibilité d’une communauté demeurée trop longtemps au placard en raison de l’homophobie. Nous souhaitons qu’un jour les placards se vident et que les gais et lesbiennes n’aient plus besoin de défilés pour revendiquer leur pleine reconnaissance ».

Gai Écoute et la Fondation Émergence remercient la Banque Nationale et son représentant, Monsieur Stéphane Maisonneuve, vice-président régional Montréal-Centre, pour le soutien au contingent des personnalités publiques. Rappelons que Gai Écoute est un centre d’aide, d’écoute téléphonique et de renseignements spécialisé dans les questions relatives à l’orientation sexuelle.

La Fondation Émergence œuvre à la lutte contre les préjugés et l’homophobie. Depuis de nombreuses années, Gai Écoute et la Fondation Émergence sont les hôtes des personnalités publiques participant au défilé de la fierté de Montréal. Sites Internet : www.gaiecoute.org, www.fondationemergence.org. Note : Madame Pauline Marois sera présente à la réception précédant le défilé mais devra quitter en raison d’une autre activité prévue à son agenda. Monsieur Gilles Duceppe joindra le contingent de Gai Écoute et de la Fondation Émergence durant le défilé.


About Julie-Maude Beauchesne

Julie-Maude détient un diplôme d’études collégiales en communications, option journalisme, et termine actuellement ses études au baccalauréat en Études internationales à l’Université de Montréal. Après avoir travaillé six ans comme journaliste pour un quotidien des Cantons-de-l'Est, La Voix de l'Est, elle est aujourd’hui directrice des communications au Réseau québécois de l'action communautaire autonome (RQ-ACA). Impliquée au sein d'AlterHéros depuis 2004, elle a occupé multiples fonctions telles que la présidence de 2007 à mai 2010 et au cours de l'année 2011-2012. Elle occupe actuellement la fonction de trésorière au sein de l'organisme. Par le passé, elle a été coprésidente de la Table de concertation des gais et des lesbiennes du Québec (devenue le CQ-LGBT). En 2010, au Gala Arc-en-Ciel, elle a remporté le prix Bénévole par excellence.


Leave a comment

One thought on “La Fondation Émergence et son président, Laurent McCutcheon, nous ramènent-ils 10 ans en arrière?

  • Anatole

    Tout à fait d’accord avec cet article. Certains groupes mettent LGBT dans leur statuts pour paraitre politically correct et pour aller chercher des subventions… mais c’est de la bullshit!!! Quelle hypocrysie…