L’Assemblée de New York approuve le mariage gai


L’Assemblée de l’Etat de New York a approuvé mardi le projet de loi légalisant le mariage homosexuel par 89 voix pour et 52 contre, un document susceptible de rencontrer plus d’opposition au Sénat.

Le vote a été acquis par 89 voix pour et 52 contre, sur un projet présenté à la mi-avril par le gouverneur démocrate David Paterson. En 2007 les élus de l’Assemblée avaient déjà voté, par 85 voix pour, en faveur de la légalisation du mariage entre deux personnes du même sexe.

Pendant des débats et interventions qui ont duré près de cinq heures à Albany, la capitale de l’Etat au nord de New York, les élus ont lancé à plusieurs reprises des appels au Sénat. Les sénateurs doivent se prononcer sur le texte dans les prochaines semaines, à une date qui n’a pas encore été fixée.

L’adoption de cette loi par les deux chambres et sa promulgation par le gouverneur –qui est acquise puisqu’il est à l’origine du nouveau projet–, ferait de l’Etat de New York le 6e Etat américain, et de loin le plus important, à légaliser les mariages homosexuels.

 

photo : Reuters

Mais elle n’est pas encore acquise: en 2007, le Sénat alors à majorité républicaine avait déjà rejeté un projet de loi similaire, et même si les démocrates y disposent désormais d’une faible majorité, cette dernière pourrait se révéler insuffisante.

Les experts soulignent que sur les 32 voix nécessaires au Sénat, seuls une vingtaine de votes (sur 32 élus démocrates) sont sûrement acquis, que certains sont opposés et d’autres hésitants, tandis que les républicains voteraient contre.

Cinq Etats américains ont désormais légalisé l’union entre deux personnes du même sexe, le dernier en date étant le Maine le 6 mai, après trois autres Etats du nord-est (Connecticut, Massachusetts et Vermont) et l’Iowa.

Le New Hampshire (nord-est) a lui aussi franchi récemment un pas vers la reconnaissance du mariage homosexuel, qui a été adopté par un vote du Sénat. Il doit encore être approuvé par la Chambre des représentants puis signé par le gouverneur John Lynch. L’Etat reconnaît déjà les unions civiles entre personnes du même sexe.

New York, première ville des Etats-Unis avec plus de 8 millions d’habitants, a une importante communauté homosexuelle et l’adoption d’une telle loi dans l’Etat en ferait un puissant porte-drapeau.

Les nombreuses organisations défendant les droits des homosexuels à New York militent activement depuis des semaines pour convaincre les démocrates réfractaires de voter pour le projet au Sénat.

Le maire de New York Michael Bloomberg avait indiqué récemment qu’il était clair que le vent était «en train de changer».

En plus des Etats autorisant le mariage gay, plusieurs autres permettent aux couples homosexuels de bénéficier de certains droits des couples mariés, via d’autres types d’unions légales.

Un sondage publié récemment par l’Université Quinnipiac montre que 41% des électeurs de New York sont favorables au mariage homosexuel et 19% contre, 33% se prononçant en faveur d’un autre type d’unions civiles.

La Californie reste quant à elle bloquée dans une bataille judiciaire entre partisans et opposants au mariage homosexuel.
 


About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.

Leave a comment