Que savent les Québécois à propos de la santé sexuelle?


Le sondage a permis de déterminer à quel point ils étaient préoccupés par les maladies transmissibles sexuellement (MTS), en particulier l’herpès génital.

Les résultats de l’étude, qui ont été dévoilés à l’occasion de la Semaine internationale de sensibilisation à l’herpès, révèlent quelques différences entre les habitudes des Québécois et celles des autres Canadiens en matière de sexualité et de fréquentations.

• Les Québécois (70 pour cent) sont plus nombreux à être sortis avec une autre personne au cours des quatre dernières années que les répondants du reste du Canada (58 pour cent).

• Les Québécois sont moins inquiets de contracter l’herpès génital que les répondants du reste du Canada. Au Québec, 56 pour cent des répondants sont inquiets à ce sujet, comparativement à 66 pour cent des répondants du reste du Canada.

• Beaucoup plus de Québécois estiment que l’herpès génital est une réalité de la vie (61 pour cent), comparativement aux répondants du reste du Canada (41 pour cent).

• Bien que les Québécois soient moins inquiets de contracter l’herpès génital, ils sont plus nombreux (46 pour cent), parmi ceux qui sont actifs sexuellement, à affirmer qu’ils utilisent toujours un condom, comparativement aux répondants du reste du Canada (37 pour cent)*.

* Même si l’utilisation adéquate du condom contribue à réduire le risque de transmission de l’herpès génital, il n’élimine pas le risque entièrement. . Voir le communiqué de presse pour plus de renseignements.


Avatar photo

About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.