Le ministre Jean-Pierre Blackburn annule le financement du Festival Black & Blue


Les organisateurs du festival dénoncent sévèrement le fait que le ministre fédéral Jean-Pierre Blackburn, responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec, vient personnellement de renverser une recommandation favorable de ses propres fonctionnaires pour renouveler le financement annuel du Festival Black & Blue (financé pour 47 325 $ via D.E.C. par le précédent gouvernement libéral).

Au nom des organisateurs, le député bloquiste d’Hochelaga, Réal Ménard, a rencontré le ministre et a discuté avec le personnel de son bureau, pour obtenir les véritables raisons de ce refus surprenant et tenter de convaincre le ministre de revenir sur sa décision.

Il semble que les raisons fermes et non révocables du ministre sont les suivantes : le gouvernement conservateur veut dorénavant uniquement financer les festivals qui s’adressent à la ‘famille’, et le ministre Blackburn ne considère pas personnellement le Festival Black & Blue comme une priorité économique, alors que 25 millions $ sont générés en retombées directes et indirectes à chaque année par l’événement.

Ces raisons sont évidemment inadmissibles et même contradictoires dans le cas du lien très maladroit fait avec la question de la ‘famille’. Il est aberrant de voir que le ministre conservateur, qui maintenant approuve ou désapprouve personnellement toutes les subventions de D.E.C. contrairement à son prédécesseur libéral, puisse avoir une attitude pour le moins subjective et être aussi mal informé.

Entre autres, le ministre a déjà versé au Québec cette année 595 000 $ au Festival Juste Pour Rire, 82 606 $ au Festival Divers/Cité de la fierté gaie et lesbienne, 52 394 $ au Festival Nuits d’Afrique, et 50 000 $ à l’événement Terres à Vues Autochtones. Ces événements ont des retombées touristiques et économiques comparables ou inférieures au Festival Black & Blue.

Pourquoi le Black & Blue?
Alors pourquoi le ministre cible le Black & Blue spécifiquement et lui fait un tel tort alors que les propres fonctionnaires de ce ministre issu du Québec étaient d’accord pour renouveler le financement de cet important festival montréalais connu à travers le monde ? Il est inacceptable que le nouveau gouvernement conservateur refuse de faire sa part alors que les autres niveaux de gouvernement contribuent stratégiquement, d’année en année, au Festival Black & Blue en raison de ses importantes retombées touristiques et économiques.

Nous invitons toute la communauté gaie et lesbienne du Québec et la société québécoise dans son ensemble à dénoncer le ministre Jean-Pierre Blackburn et à lui demander de revenir sur sa décision personnelle maladroite et non fondée à l’égard du Festival Black & Blue de Montréal.

Le Black & Blue est le plus grand festival bénéfice gai au monde avec environ 50 événements socio-culturels répartis sur une semaine, du 4 au 10 octobre. L’activité principale est la méga danse fort courue au Stade olympique le dimanche 8 octobre qui comprend également des spectacles et prestations d’envergure. Il s’agit cette année de la 16e édition de l’événement organisé par la Fondation BBCM qui a également comme objectif de faire contributions charitables à divers organismes de lutte contre le Sida.


Avatar photo

About AlterHéros

Depuis 2002, AlterHéros répond à vos questions en ligne au sujet de la diversité sexuelle, de la pluralité des genres et de la santé sexuelle en général. Nous organisons aussi des activités pour les jeunes LGBTQIA2S+ de 14 à 30 ans et leurs allié.e.s.